Hello les p’tits ludistes, on continue notre récapitulatif du FIJ2019 en attaquant tout de suite avec les fées violettes !

Pixie Games

Il y a beaucoup à dire chez Pixie, la première c’est qu’on n’a pas eu assez de temps pour aller les voir… 🙁

On devait passer voir M. Serge Macasdar (merci pour le petit mot gentil dans la file d’attente d’ailleurs, ça nous touche vraiment !) pour qu’il nous parle de la suite de la gamme Seeders. Hélas pris dans les rendez-vous, les deux jours ont filé comme jamais et on n’a pas pu passer.
Tant pis, à la place nous prendrons le temps de faire un article complet sur la suite d’Exodus ! On vous parlera très bientôt des extensions et des nouveaux jeux Seeders !

Si on aimerait bien en savoir plus sur Conquest of Sereïs, c’est Karman Swap qui nous intrigue beaucoup dans l’équipe ! 😀

On s’est arrêté quelques minutes au stand de Runes Editions pour rencontrer Remi Gruber pour se présenter et apprécier le plateau surdimensionné de Lindisfarne. Tellement beau et grand que notre jeu ressemble à une version voyage maintenant ! 😀

Toujours chez les Pixie, finalement on peut considérer qu’on a eu le temps de traîner un peu chez eux. On a croisé Jérémy Pinget en dédicaces pour Outlaws. Le jeu était en prévente sur Cannes et devrait arriver en boutique dans le mois. On apprécie beaucoup ce jeu et il faut absolument qu’on en fasse un article pour vous le présenter en détails !

OldChap Games

Nous venons de publier l’article concernant la version enfant de Panic Island : Little Panic Island, mais l’autre nouveauté c’est la suite de Par Odin ! Une version basée sur la mythologie Maya arrivera bientôt ! Probablement appelé Par Kukulkan, le jeu reprend l’idée de Par Odin avec des séries de dés à égaliser mais bien sûr, de nouveaux dés avec de nouveaux pouvoirs feront leur apparition ! Les joueurs qui aiment les brises neurones vont se régaler sur ce jeu. Surtout que Par Odin et Par Kukulkan seront compatibles et pourront être joués ensemble en mixant les dés ! Bon courage ! Moi je lutte sur un sudoku, je laisse ça à Panzerodin !

Blam !

Attiré par des bruits de gong, on s’est déplacé vers Blam ! Quelques nouveautés chez l’éditeur.

Chakra pour commencer, le jeu est présenté en avant première sur le salon. Un univers tout calme et zen qui vous demandera d’aligner vos Chakra pour gagner. On n’a pas pu faire de partie mais la boîte est posée sur notre table, notre article ne devrait pas tarder. Premier avis : C’est joli ! Le matériel est superbe, les petites pierres qui servent à aligner les chakras sont très belles. On n’y a pas joué, on ne peut pas vous en dire plus ! 😀 

A la lecture des règles, ça semble très méthodique et très thématique. Sur ce dernier point on s’en fait pas, Blam ! a toujours su insuffler de la personnalité dans ses jeux. Simon nous a confié avoir fait appel a des spécialistes du Reiki, Yoga et du Ayurvédan pour s’assurer que leur jeu soit cohérent avec la pratique de la méditation et toute la philosophie qui entoure les Chakras. Rien que dans les termes, on trouve des terminologies avec lesquelles on est pas habitué : “Maya”, “Bulle de Bhagya”. Les retours sont pour le moment très bons et j’ai hâte de pouvoir l’essayer pour les confirmer !

Par contre on a joué à Space Explorer, le jeu à l’esthétique des années 50 de la conquête spatiale soviétique. C’est assez fou ! Chaque carte est puissante et a une importance à un moment donné. Savoir si vous devez la défausser pour gagner des ressources mais risquer de la laisser à vos adversaires est un dilemme permanent. Le jeu est plein de rebondissements c’est riche et fou. C’est le jeu qui illustre parfaitement le syndrome “analysis paralysis”, cet état dans lequel vous êtes complètement bloqué sur un choix qui vous empêche de choisir une option tant que vous n’êtes pas sûr à 100% que c’est la bonne solution. Chaque action est déterminante voir même cruciale, c’est frustrant tellement les erreurs ne peuvent pas être reprochées à l’adversaire ! Que c’est bon ! Vivement la sortie ! 

Dernier jeu présenté par Blam ! : Montmartre. On quitte l’espace pour revenir dans notre capitale. Vous y jouez le rôle d’un peintre qui va essayer de vendre au mieux ses toiles à des collectionneurs. 

Avec plusieurs façons de faire des points, vous serez tiraillé entre la productivité d’esquisse et la volonté de terminer des tableaux rapportant plus de points. Le jeu demandant des majorités pour gagner vous devrez faire les bons choix au bon moment pour vous attirer les faveurs des collectionneurs avant les autres.

Nous avons pu voir le proto, le jeu étant basé sur de la peinture, forcément, l’aspect visuel est important. Le coup de crayon de l’illustratrice est magnifique, l’hommage aux peintres est superbe. Impossible de vous en dire plus sans avoir joué pour le moment. 

Twinples

On vous avait déjà parlé des Twinples lors de notre article sur Celestia, la société française de personnalisation de meeples a pris le temps de discuté avec nous. La bonne humeur que ces gens transmettent nous a donné envie de vous faire découvrir leur aventure et leurs futurs projets. Lors d’un prochain article nous nous étendrons sur leur joyeuse équipe et sur leur Catch The King, version moderne du jeu suédois Tablut/Hnefatafl.

La version que nous avons vue était grand luxe, nous ne savons pas encore si c’est celle-ci qui sera produite mais entre les figurines en résine peintes et le plateau 3D, le jeu était hypnotisant à voir.

Iello

Pour Iello, tout un espace était dédié à leurs nouvelles sorties. Forcément, la star du jour était Detective, grand gagnant de l’As d’Or expert. Et pour une fois on avait misé sur celui là ! On n’est pas si mauvais que ça ! Tout d’abord, félicitations aux équipes de Iello, le boulot de traduction et de localisation est assez fou sur ce titre. 

On apprend à l’occasion qu’une extension pour Detective est prévue : L.A. Crime. Si vous avez envie de vous prendre pour Les Experts, chaussez vos lunettes de soleil, lancez les riffs de guitares, on part pour les années 80 résoudre le crime au soleil ! L’extension arrive en Avril 2019.

Neuroshima Nex, un titre bien connu des joueurs d’escarmouches revient avec sa déclinaison : Monolith Arena. Affrontez les troupes adverses pour imposer la Victoire.

Sur les photos suivantes, les informations présentes pour décrire les jeux (si vous arrivez à les lire, je vous ai déjà dis que j’étais un piètre photographe ?) sont à prendre au conditionnel. Elles peuvent varier en fonction de divers facteurs.

Transposé dans un univers médiéval fantastique, le jeu reprend les bases de son aîné tout en apportant une nouvelle “unité” le Monolithe. Cette “unité” est votre quartier général, pour gagner vous devrez abattre ceux de vos adversaires. Ce monolithe est composé de 3 niveaux. Chacun possède un jeton qui vous accordera un pouvoir spécial. Dès que votre Monolithe subit des dégâts, vous enlevez un niveau et révélez un nouveau pouvoir. Prendre des dégâts vous rapproche de la défaite mais les pouvoirs révélés peuvent changer la donne. Préparez vous à combattre en Mai 2019 !

On vous passe les extensions de Bunny Kingdom, Kanagawa, Hero Realms et 8 Bit Box. Elles arrivent, on vous en parlera le moment venu, sachez qu’elles arrivent avant cet été !

Dans les projets de Iello, on a pu voir Little Town, un jeu de placement d’ouvriers très malin et qui donne vraiment envie d’en faire une partie. Ainsi que la version duel d’Imhotep. Trapwords, un genre de Taboo, où un joueur doit faire deviner à son équipe un mot tout en essayant d’éviter de prononcer des mots interdits. Sauf qu’a la différence de Taboo, ces mots ne sont pas prédéterminés, c’est l’équipe adverse qui décide de la liste des mots interdits ! Un challenge sympathique dans une ambiance médiévale fantastique avec des contraintes supplémentaires et même un Troll en boss ! Mélange original qui intrigue !

Voici qui conclue notre quatrième article débrief du FIJ, nous sommes passés très vite sur beaucoup de jeux, n’ayant pas le temps de les essayer nous ne pouvons pas vous en dire grand chose hélas… Mais ce n’est que partie remise ! On approfondira les jeux lors d’articles dédiés. Pour le moment, on se retrouve très vite pour le prochain, et vraisemblablement le dernier, article consacré à notre périple Cannois, dans lequel les figurines ne manqueront pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.