AccueilTestPersona 5 Tactica - Changement de registre pour les Voleurs Fantômes

Persona 5 Tactica – Changement de registre pour les Voleurs Fantômes

-

Salut les Voleurs Fantômes! Après notre test de Persona 3 Reload qui est paru il y a peu, voici notre chronique sur un autre opus de la licence Persona : Persona 5 Tactica. La fin d’année dernière et ce début de nouvelle année ont été riches en JRPG, et particulièrement ceux de la licence Persona avec le Remake du troisième opus et ce nouveau venu dans la famille Persona. Atlus décline ses opus numérotés dans différents styles : en dungeon crawler (avec les épisodes Q), en jeu de baston avec les Arena, en musou avec Strikers… Il manquait le style du tactical RPG, auquel se prête particulièrement le JRPG. Le jeu est sorti sur toutes les plateformes récentes, de la Nintendo Switch, version sur laquelle a été réalisé ce test grâce à une version fournie par Plaion aux Playstation 4 et 5, en passant par la Xbox et le PC notamment grâce au Game Pass

Spin-offception

Donc voilà, pour reprendre un peu les choses, Persona est un Spin-off de la saga Shin Megami Tensei et Tactica est un spin-off de Persona 5, un peu comme a pu l’être Strikers il y a quelques temps. Double couche de dérivation pour ce jeu mais voyons de quoi il en retourne.

On se retrouve une nouvelle fois aux commandes de la troupe des Voleurs Fantômes pour de nouvelles aventures. On aurait pu croire que tout avait été dit autour de ce groupe d’étudiants, mais non. Les scénaristes ont décidé de rempiler pour un nouvel opus. 

Alors que le groupe de jeunes est au Café Leblanc, les différents membres se retrouvent happés dans un monde parallèle régi par Marie qui laisse libre court à sa démence et démesure pour diriger son royaume d’une main de fer.
Sans trop en dire, une partie de l’équipe se retrouve soumise à la volonté de la dirigeante et évidemment le reste des Voleurs Fantômes se lancent à leur secours.
Honnêtement, le scénario n’est pas le point qui a le plus retenu mon attention sur ce jeu. Ce qui m’a vraiment conquis, c’est le gameplay.

Tactical quand tu nous tiens 

Dans le JRPG, j’aime particulièrement les combats au tour par tour, c’est dans ce type d’affrontements que je prends le plus de plaisir. Les TRPG au tour par tour sont donc pour moi l’occasion d’éprouver un gameplay qui me parle et très riche en subtilités en général. 

Celui de P5 Tactica ne fait pas exception. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai enchaîné les différents affrontements proposés par le jeu. Les combats se déroulent en arènes relativement restreintes dans lesquelles les protagonistes affrontent un nombre plus ou moins élevé d’adversaires. On dispose d’objectifs principaux et secondaires afin de pimenter les rencontres. En soi le gameplay ne dispose pas de grosse originalité, que ce soit en matière de tactique ou de système de combat, mais tout ce qu’il propose, P5T le fait bien.

On contrôle une équipe de trois personnages que l’on peut faire tourner au cours du jeu, en fonction de son avancement. Le scénario impose la première équipe mais on peut changer les membres de son groupe par la suite. Le twist scénaristique a également fait perdre tous leurs pouvoirs aux Voleurs Fantômes, il faudra tout regagner au cours du jeu. La progression se fait via un arbre de talent individuel qui permet une bonne personnalisation de son équipe. 

Lors des combats, le système est classique. On déplace ses personnages dans l’arène, quadrillée, et on tente d’optimiser ses actions entre déplacements et attaques.

Il est possible de mettre des personnages à couvert pour les abriter du feu ennemi, attention toutefois, un personnage a couvert l’est dans toutes les directions. C’est à dire que même caché par une seule caisse, il est considéré à couvert et bénéficie de la réduction de dégâts, peu importe l’orientation de la source.
Selon le placement on a la possibilité ou non de lancer une attaque groupée si nos trois personnages forment un triangle autour de la cible. Très efficace, cette mécanique pousse le joueur a chercher le meilleur compromis entre encerclement de l’ennemi pour occasionner de gros dégâts et couverture pour maximiser sa défense. 

Toujours dans le domaine de l’attaque, les héros pourront bien évidemment recourir à l’intervention des Persona. Ces entités magiques viendront prêter main forte aux protagonistes pour se sortir de situations délicates grâce à de redoutables attaques physiques ou magiques ou bien grâce a des soins bienvenus.

Nouveau look pour une nouvelle aventure

Visuellement parlant, ce Persona 5 Tactica se démarque des ses aînés. On avait pu voir une direction artistique chibi, voire même SD pour les opus Persona Q, celle-ci est différente mais toujours dans le style chibi. On y retrouve donc des personnages très cartoonesques dans des décors relativement simples. L’univers de Persona 5 est très coloré et se prête bien a ce nouveau look. De plus, l’extravagance des personnages et antagonistes renforcent le trait donné par ce style. Personnellement j’y accroche moins qu’au style classique de la série, mais ce n’est que l’on point de vue et cette esthétique rencontrera sûrement des amateurs. 

En ce qui concerne la technique, le jeu est presque déjà “dépassé”. Il ne brille pas par sa technique et accuse sur Switch tout du moins de nombreux chargements. P5 Tactica utilise (je pense) volontairement une direction artistique simple pour s’adapter aux caractéristiques techniques de la Switch. En revanche, un plaisir à ne pas bouder est celui de la localisation française ! Le jeu est doublé en japonais et en anglais mais on a le plaisir de pouvoir en profiter avec des sous-titres français!

L’OST est toujours incroyable en revanche. Au fil des jeux, la licence Persona a réussi a se créer une véritable identité avec des morceaux très éclectiques, avec notamment de grandes influences jazz et rock. Certains thèmes sont devenus emblématiques, voire même iconiques comme (au risque de me répéter) celui de la Velvet Room que j’aime particulièrement.

Conclusion

Persona 5 Tactica vient prolonger l’aventure des Voleurs Fantômes avec un nouveau jeu au gameplay original pour la licence. Toujours en quête d’exploration de nouveaux genres pour sa saga phare Atlus s’est donc attaqué au TRPG.

Cette nouvelle histoire impliquant les étudiants de la Ryujin Academy est, pour moi, parfaitement dispensable sur le plan scénaristique mais intéressante au niveau gameplay. C’est avec grand plaisir que j’ai enchaîné les différentes arènes de jeu pour faire progresser mon équipe jusqu’au dénouement du titre. Je vous recommande vivement le titre d’Atlus si vous avez envie de prolonger votre aventure avec les Voleurs Fantômes ou si vous êtes tout simplement en quête d’un bon TRPG à vous mettre sous la dent!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES PLUS POPULAIRES

PS Vita – Solutions aux problèmes les plus connus

33
Vous avez une PS Vita, elle vous accompagne dans les transports ou c’est votre valeureux sujet lors que vous présidez sur votre royaume de...