AccueilJeux de sociétéTokaido Duo - La balade nippone est meilleure à 2 ?

Tokaido Duo – La balade nippone est meilleure à 2 ?

-

Salut les tokaidiens ! Oui ce terme ne veut rien dire, je vous l’accorde… Mais il n’empêche ! Aujourd’hui on va vous parler de l’un de nos coups de cœur de PeL : Tokaido Duo

Pour les infos de base, c’est toujours créé par Antoine Bauza, illustré par Naïade et édité par Funforge. Comme Tokaido premier du nom, tout a fait. Mais cette version est bien différente et même toi qui n’a pas aimé Tokaido, je t’invite à pousser un peu ta curiosité et continuer ta lecture pour être surpris, voir fortement intéressé par cette version duel. 

Même univers 

Tokaido Duo est le nouveau jeu de la gamme Tokaido, ses extensions et Namiji. Tous ces jeux se déroulent dans le même univers et se démarquent par une patte graphique très agréable que l’on doit à Naïade et qui invite tout de suite au voyage. 

Mais jeu complètement différent 

Si Tokaido était une balade assez paisible avec des choix limités, cette version Duo est un petit concentré de malice et de choix cornéliens. 

Au lieu de ne déplacer qu’un pion, vous devrez faire déplacer 3 pions, un Marchand, un Artiste et un Pèlerin. Chacun se déplaçant dans l’île de Shikoku d’une façon particulière. Au fil de vos déplacements vous serez amené à réaliser des objectifs pour marquer des points. 

Dès qu’une condition de victoire est déclenchée, on compte les points de victoire pour déterminée qui a la plus grosse, classique. 

Comment qu’on joue ? 

Assez simplement ! A chaque manche, le premier joueur va lancer 3 dés, en choisir 1 et réaliser l’action, le deuxième joueur choisit l’un des deux dés restant et le premier joueur doit obligatoirement réaliser l’action du dernier dés. 

Puis le deuxième joueur devient le premier lors de la manche suivante. Ces dernières s’enchaînent jusqu’à déclencher une condition de fin de partie. 

Oui il y a un petit côté Roll and Write mais en bien ! 

Les 3 péquins 

A chaque tour les joueurs auront la possibilité de faire avancer 1 à 2 de leurs personnages. Chacun à sa manière de se déplacer sur l’île et de scorer : 

Le Pèlerin : C’est celui qui se rapproche le plus de Tokaido originel, il se déplace en faisant le tour de l’île. Différentes stations autour de l’île lui permettent de remporter divers bonus mais surtout les temples et les jardins font grimper deux jauges de points distinctes qu’il faudra multiplier ensemble à la fin pour compter ses points. 

Les autres stations sont loin d’être anodines, certaines vous rapporteront des bonus comme le fait de pouvoir rejouer un dé ou des bonus permanent pour le reste de la partie ! 

S’il arrive au maximum sur la piste jardin et temple, il déclenche la fin de partie.

L’Artiste : La vie de peintre et de bohème, c’est pour lui. Il se balade à l’intérieur de l’île pour voir les plus beaux paysages de l’île et les immortaliser sur ses peintures. Il cherche l’inspiration auprès de ses semblables. S’il termine son déplacement dans une région avec d’autres pions en périphérie, il dévoile autant de jetons sur sa feuille de score. Une fois les idées faites, il devra aller sur les régions correspondantes aux jetons pour les peindre et marquer des points.

S’il arrive à défausser tous les jetons de sa plaque, il déclenche la fin de partie. 

Le Marchand : Il progresse entre les villes intérieures pour récolter des biens et les stations extérieures pour les vendre à plus ou moins bon prix. Dès que sa fortune personnelle arrive à 10, il échange son trésor contre 1 plaquette en or. Plus il possède de plaquettes d’or, plus il marque de points.

Au bout de 6 plaquettes, il déclenche la fin de partie. 

C’est toujours aussi beau !

Que dire sinon que Naïade sait toujours aussi bien nous ravir avec ses crayons ? J’adore son style graphique et il sublimé par un matériel de qualité, facile à mettre en place et permettant une lecture rapide du jeu aussi bien de notre côté que de celui de son adversaire. Quand c’est pratique et joli, que demander de plus ?

Des choix, du blocage, de l’opportunisme

Même si j’apprécie Tokaido, il ne sort quasiment pas du tout, ne plaisant pas à mon cercle de joueurs. Quand j’ai proposé de jouer à cette version Duo, j’ai senti comme un “Meh…” généralisé dans leur oui, qui était dit pour me faire plaisir. Après quelques tours, leur intérêt n’était plus du tout feint. Le choix des dés rappelant un roll and write, la nécessité d’avancer sur plusieurs pistes pour se diversifier et marquer un maximum de points en fin de partie, la surveillance constante de l’adversaire pour ne pas lui laisser les dés qui lui permettront de faire des actions trop valorisantes. Tokaido Duo c’est typiquement le genre de jeu qu’on apprécie : règles simples (qui peuvent s’expliquer rapidement et clairement même tard dans la nuit après plusieurs verres, je pousse les tests pour vous !) mais demandant de réfléchir pour optimiser ses points, toutes les informations sont connues des joueurs, on peut influencer sur la chance avec les bonnes décisions, un univers graphique très agréable et aucun sentiment d’injustice en cas de défaite. 

Antoine Bauza l’a prouvé avec 7 Wonders Duel, les jeux à 2 il sait faire, avec Tokaido Duo il confirme son talent à créer des excellents jeux à 2 qui, inspirés d’autres titres, n’en deviennent que plus compétitifs et à mon sens meilleurs.

Si vous aimez Tokaido, foncez essayer cette version et si vous n’aimez pas Tokaido, foncez y encore plus vite, vous risquez de changer d’avis très rapidement ! 

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs Exclusivement 2 joueurs
Age conseillé A partir de 8 ans
Durée d’une partie Environ 30 minutes
Auteurs
Antoine BAUZA
Illustrateurs Naïade
Éditeur Funforge
Prix : environ 20€ Philibert Playin
Mille et un jeux Ludum

Les liens présents dans le tableau récap sont affiliés chez  Philibert.netPlayinLudum et Mille et un jeux . En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Younz
Younz
Trentenaire que l'ennui et l'insomnie ont emmené beaucoup trop loin dans les internets du web... J'y ai vu des choses et pour votre plus grand plaisir, je vous en ramène les petites pépites que la moralité et la légalité me permettent! Passionné de jeux vidéo, j'ai passé mon adolescence sur émulateur à jouer à tous les titres qui m'avaient fait envie sans que je puisse y toucher. Depuis j'ai un salaire et une maladie (bientôt reconnue, du moins j'espère...) qui me permet d'acheter tous les jeux vidéo qui me font envie sauf que j'ai plus le temps de les faire... Vous me retrouver ici pour vous parler de mes (trop) nombreuses passions !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES PLUS POPULAIRES

PS Vita – Solutions aux problèmes les plus connus

30
Vous avez une PS Vita, elle vous accompagne dans les transports ou c’est votre valeureux sujet lors que vous présidez sur votre royaume de...