Salut les joueurs, cette année a été l’occasion pour Panzerodin et moi d’aller au Festival International des Jeux à Cannes. C’était notre première fois à Cannes, un grand moment pour nous qui en entendions parler depuis des années, et surtout en tant que grands fans de La Cité de la Peur ! On a vraiment fatigué des gens avec nos références au film de Les Nuls. A toi qui nous lis et qui a subi nos vannes, sache que nous ne nous excusons pas et pire, qu’on est hyper contents ! 😀

Nous avons pu rencontrer des dizaines de personnes, auteurs, exposants, éditeurs, distributeurs, joueurs, etc. Cette richesse de rencontres nous a permis de passer deux jours, oui seulement deux, aussi intenses qu’agréables, mais fatigants !

Nous allons vous parler en vrac de nos rencontres et des informations que nous avons pu glaner au détour de nos discussions. Pour ne pas faire un pavé trop indigeste à lire, notre débrief de ce festival cannois s’étalera sur plusieurs articles à paraître dans la semaine. Si vous souhaitez plus d’informations sur un titre en particulier, n’hésitez pas à nous interpeller, nous serons heureux de vous dire tout ce que l’on sait !

Repos Production

Nos rendez-vous avec des éditeurs ont commencé avec Repos Production. Pour ceux qui étaient au festival, vous savez que Repos sait toujours mettre une ambiance particulière dans les allées, cette année, ils ont fait fort avec des animateurs qui présentaient Just One tout habillés d’une tenue dorée et un chapeau haut de forme. Une vision assez étrange au premier abord mais qui fait son effet ^^

Nous avons eu le plaisir de rencontre Nicolas qui lui était dans une belle toge romaine mais vous n’aurez pas les photos, on les garde pour faire pression sur lui si besoin !

Drapé de sa plus belle tenue, il nous a présenté Last Hope, nom provisoire qui désigne le renouveau de Ghost Stories. Les photos que nous avons pu prendre concernent le proto du jeu, le matériel étant encore en “Work in Progress”, les visuels sont amenés à changer.

Cette gamme de jeu coopératif connue pour sa difficulté a aujourd’hui 10 ans. A l’occasion, au lieu de faire une réédition des premières boîtes, Repos Production a décidé de recréer une gamme tout en gardant les mécaniques qui ont fait le succès de Ghost Stories mais en l’adaptant. Nouvelle thématique : On quitte le japon et les yokais pour aller dans l’Heroic-Fantasy. Les règles ont été épurées pour suivre l’évolution du jeu de société depuis une décennie. Sans pour autant trahir l’esprit de base.

Grosse nouveauté chez Repos Production : Des figurines. L’éditeur au sombrero va garnir Last Hope de quelques figurines pour représenter les héros, voici les versions sorties d’impression 3D mais qui vous donneront un aperçu de ce à quoi on peut s’attendre. Concernant les illustrations, le proto que nous avons vu en comportait peu mais Piero étant aux crayons, on s’attend à un résultat qui devrait chatouiller la rétine.

Prévu pour la fin d’année, Last Hope, qui ne s’appellera pas du tout comme ça, devrait se dévoiler un peu plus à PEL. Dès que nous aurons de plus amples informations, croyez bien que vous en serez les premiers informés.

“Petite” sortie supplémentaire, un pack de recharge pour Concept, si vous avez essoré le jeu et que vous retombez régulièrement sur les mêmes mots. Déjà bravo, 990 mots c’est une belle base, vous devez avoir un sacré niveau ! Mais Repos Production a pensé à vous qui sortez ce jeu à chaque soirée, vous trouverez 110 nouvelles cartes pour 990 nouveaux mots à intégrer au jeu de base. Doublant la base de mots, vous aurez de quoi vous occuper pendant de longs mois !

Bragelonne

Chez Bragelonne, c’est un peu la fête, beaucoup de sorties pour le petit nouveau du secteur. Entre La Vallée des Marchands, Kharnage et de Age of Towers de Devil Pig, Culte, La Grande Évasion et Horde, les sorties seront nombreuses et la suite sera encore plus ambitieuse !

Concernant la Vallée des marchands. Votre but est de créer un bel étal avant vos concurrents pour devenir membre de la Guilde des Marchands. Pas de combats comme dans Star Realms, mais des peuplades qui ont chacune leur façon de voir le commerce. Ce n’est pas parce que le jeu est “pacifiste” qu’il n’y a pas de coups bas, ne vous en faites pas… ^^ Un article vous présentera ce deckbuilding prochainement ! 🙂

Si Kharnage et Age of Towers ne sont pas récents, ils restent d’excellents titres. Savoir que la licence va perdurer chez Bragelonne est une bonne nouvelle, avec une DA pareille, il serait dommage de ne pas voir la suite arriver. 

 

 

 

 

 

Culte, c’est LE jeu de placement d’ouvriers que j’attends ! On vous en a déjà dit beaucoup lors de notre review des Utopiales, on a pu voir les boîtes définitives, le jeu fait toujours plus envie et le matériel est en plus de très bonne qualité, on a hâte de vous en parler en détail !

La Grande Évasion et Horde sont deux petits jeux (sans poster !) familiaux qui devraient trouver leur place si vous cherchez des titres légers pour rire entre amis et/ou en famille.

Le premier d’Antoine Bauza est un vieux titre qui aura pris son temps pour être édité. Dans ce jeu à rôles cachés, vous incarnez des prisonniers ou des gardiens, vous devrez soit créer des opportunités pour vous échapper par 1 des 4 moyens possibles ou créer des pièges pour faire échouer l’évasion. Jeu assez simple avec du bluff et une direction artistique très cartoon, il trouvera sa place lors d’un apéro sans problème.

Le deuxième de Stéphane Pigneul demande d’aligner des gobelins pour constituer une armée. L’objectif est d’aligner des cartes de la couleur de leur chef de guerre mais chaque carte posée a des effets qui viendront chambouler le reste de la horde. Bon enfant et plein de coups bas, le jeu fait toujours son effet et provoque rapidement des rires.

Voici qui conclut notre premier article sur Cannes, les autres devraient suivre dès que nous aurons organisé nos photos !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.