Salut les Cosmonautes, envie de parcourir l’espace ? Très bonne idée ! La gloire et la Mère Patrie vous y attend ! Mais pour ça… Faudrait-il encore réussir à y aller avant les Américains ! Et encore plus avant vos concurrents ! On a beau être communiste, la gloire ça ne se partage pas ! Rassemblez vos meilleurs hommes, il est temps de créer le programme spatial le plus performant au monde avec Space Explorers !

Nombre de joueurs 2 à 4 cosmonautes
Âge conseillé A partir de 10 ans
Durée d’une partie entre 30 et 60 minutes
Auteur Yuri Zhuravlev
Illustrateurs Aleksei Kot
Éditeur Blam !
Prix 20 €


Revenons en arrière, dans le début des années 1950, la seconde guerre mondiale vient de se terminer. Les deux grandes puissances, USA et URSS, bien que victorieuses se regardent en chien de faïence, craignant une attaque de l’autre camp. Nous sommes en pleine guerre froide.

Pour démontrer leur supériorité technologique, et donc militaire, les deux nations se lancent dans la course à l’espace.

Les grandes dates à retenir de cette conquête spatiales sont : le 4 octobre 1957 par le satellite soviétique Spoutnik 1, le premier vol habité par un être humain le 12 avril 1961 avec le vol orbital du Soviétique Youri Gagarine et enfin le premier pas sur la Lune le 20 juillet 1969 par l’astronaute Neil Armstrong (extrait Wiki).

Mais ce n’est pas cette histoire qui nous intéressera. Aujourd’hui, nous allons nous concentrer plus précisément de la conquête soviétique et aux rudes concurrences qu’il y a eu entre les différents laboratoires pour réussir à envoyer des hommes dans l’espace avec des moyens limités.

J’en profite pour glisser un lien vers les vidéos d’Astronogeek parlant de ce thème. Elles sont passionnantes.

Partons conquérir l’espace avec Space Explorers de chez Blam ! (Qui voudrait dire Between Lake And Montains d’après Thibault, dans la vidéo de Philibert consacrée à BLAM!).

Jeu à moteur à propulsion

Space Explorers en définitif c’est un jeu avec des règles très simples et des objectifs clairs. Pour gagner, vous devez être celui qui a le plus de points de prestige quand tous les projets ont été accomplis ou dès que 12 spécialistes ont été recrutés dans une équipe de recherche.

A la manière d’un Splendor ou d’un Gizmos, Space Explorers est un jeu où vous devrez créer des “moteurs” de ressources qui vous permettront d’en générer plus pour recruter des Spécialistes plus chers voir des projets.

Lancement d’une partie

Chaque joueur récupère son Hub de recherche et développement, des jetons recherches ainsi qu’un Spécialiste (une carte représentant un personnage avec ses coûts, ses compétences, ses points de prestige) en main.

A son tour, un joueur à 2 actions possibles :

  • Recruter un spécialiste depuis votre main ou le centre de la table
  • Prendre une carte spécialiste du centre de la table et l’ajouter à sa main

Tout tourne autour de ces 2 actions très simples. Mais pour recruter un spécialiste, il faudra en payer son coût. Ce dernier est en connaissance en bas à gauche des cartes.

La chercheuse demande 3 ressources : 1 jaune, 1 bleue et 1 rouge Le cosmonaute demande 5 ressources : 1 violette, 2 bleues et 2 rouges

Et c’est là que c’est un poil complexe à comprendre mais bien expliqué ça va tout seul !

Pour payer ces coûts, vous avez plusieurs solutions :

Défausser une carte de votre main et gagner 2 symboles de votre choix

Si cette action est assez simple, elle est cruciale pour avoir les connaissances requises pour recruter les premiers spécialistes, voir même tout du long de la partie. Quand vous défausserez une carte, elle n’ira pas dans une pioche destinée à sortir les cartes du jeu. Votre défausse est au centre de la table et donc accessible à tous ! Vous y compris pour votre prochain tour, si personne n’a sauté sur votre carte avant… C’est un dilemme permanent de savoir quelle carte on peut laisser à portée de ses adversaires sans avoir à le regretter par la suite.

Donner des jetons connaissances au joueur suivant

Vous commencez la partie avec un jeton de chaque branche de recherche. Ils servent à payer les coûts de recrutement de vos spécialistes. Ces jetons ne sont pas dépensés de façon classique en disparaissant. Ils sont transférés au joueur suivant. Restant en jeu tout le long de la partie, ils représentent une petite économie fermée qu’il ne faudra pas négliger. Pouvant vous aider à recruter, ils aideront par la suite le joueur suivant à qui vous aurez donné vos jetons. Réfléchissez bien à ce que vous donnez !

Profiter des jetons connaissances offerts par vos autres spécialistes

Les spécialistes ont quasiment tous des pouvoirs. Certains permettent d’avoir des jetons connaissance. Nous vous expliquerons un peu plus ce point .

L’ingénieur offre 1 ressource jaune Le chercheur offre 2 ressources bleues

Profiter de la réduction offerte par les spécialistes dans la branche concernée

Pour chaque spécialiste déjà présent dans votre division, vous bénéficiez d’une réduction pour le recrutement du prochain spécialiste destiné à cette division.

Concrètement si vous avez 2 cosmonautes et que vous souhaitez en recruter un troisième, les 2 premiers symboles, en partant du bas, seront ignorés.

Petit exemple rapide, si vous disposez de ce hub de recherche devant vous.

Et que vous voulez recruter cet ingénieur. Vous avez une réduction d’un symbole (ici le rouge mais la couleur n’a pas a forcément correspondre avec la division) vu qu’un autre ingénieur est présent dans la division. Le chercheur vous donne 2 symboles violets grâce à sa capacité. Le spécialiste dans la section test (verte) offre un symbole jaune et vert. Le vert ne vous servira à rien ici. Il manquera juste un symbole jaune à dépenser pour pouvoir recruter ce spécialiste. Symbole ce trouvant au dessus de votre plateau personnel et que vous donnerez au joueur suivant.

Une fois que vous avez compris ces mécaniques de jeu, vous disposez de toutes les cartes en main pour jouer à Space Explorers. Tout le reste ne sera que stratégie qu’il faudra adapter durant la partie avec des tactiques dépendant de votre jeu et de celui de vos adversaires.

Ressources et capacités spéciales

La majorité des spécialistes possèdent des capacités qui leur sont propres. Les pouvoirs proposés sont variés et demanderont pas mal d’allers/retours vers les feuilles d’aides dans un premier temps pour savoir qui fait quoi.

Une fois l’iconographie apprise, on s’en sort très bien, un peu comme dans Res Arcana. On apprécie les feuilles d’aide et l’explication en détail dans les règles qui viennent lever tout les doutes.

Les capacités sont très équilibrées et correspondant au coût de recrutement du spécialiste. Chaque fois que vous devrez décider s’il est préférable de se défausser d’un spécialiste pour bénéficier de 2 connaissances, il faudra bien prendre en compte la capacité de ce dernier. On a tendance à garder les plus avantageux jalousement mais on se retrouve vite avec une main de 3 ou 4 cartes sans avancer dans la création de son équipe.

C’est un dilemme permanent de savoir s’il on doit se garder une carte ou bien s’en défausser pour en poser une autre mais au risque de se la faire voler par un autre.

On adore se tordre le cerveau pour faire (de temps en temps) le bon choix.

La direction artistique

Une des premières choses qui interpelle quand on voit Space Explorers, c’est son illustration représentant Yuri Gagarine dans un pur style des années 50. J’affectionne particulièrement ce style graphique rétro qui lui donne un charme tout particulier.

Malheureusement on ne trouve au final dans le jeu que 5 illustrations différentes pour les 60 spécialistes. Chaque branche à son illustration propre et tous les spécialistes de cette même division ne sont que des versions plus ou moins zoomées de l’illustration.

C’est frustrant tant j’apprécie les illustrations d’en avoir si peu différentes. Mais ça ne gâche en rien le plaisir mécanique du jeu.

Par contre on apprécie que les 20 projets soient si bien rendus

Sobriété soviétique

On connait les histoires de la conquête spatiale soviétique qui ont réussi des merveilles d’ingénierie avec des moyens limités. On retrouve un peu cet aspect avec Space Explorers.

Les cartes toilées sont de très bonne qualité et ne s’abîmeront pas au fil des parties mais les plateaux joueurs sont assez déconcertant la première fois qu’on les prend en main.

Ce ne sont que 2 réglettes toutes simples que l’on assemble pour créer notre plateau de jeu. Soyons clairs, c’est tout à fait suffisant et cette sobriété est très efficace au final, on ne s’encombre pas de carton supplémentaire et de matériel superflue. Lui permettant d’être à un prix plus qu’abordable.

Fin du voyage

Un paramètre à garder en tête tout au long d’une partie de Space Explorers, c’est le déclenchement de la fin de celle-ci. Il arrive dans 2 cas :

  • Un joueur a recruté 12 spécialistes
  • Le dernier projet a été réalisé

La partie n’est pas limitée en tours mais si les premiers sont assez lents, ils s’accélèrent très vite et rapidement les projets sont acquis par les joueurs. Si on ne vise pas une logique de rentabilité on est vite largué.

La fin de partie arrive souvent plus rapidement qu’on le pensait, tous les joueurs lancent leurs moteurs à ressources et recrutent dans la foulée puis prennent des projets. Ne vous dispersez pas ou vous finirez bon dernier ! On ne peut que vous conseiller de vous battre pour les projets, ils feront la différence.

Au final ?

Space Explorers est un jeu simple mais très tactique. Porté par une direction artistique qui plaira ou non, bien qu’avec un thème plaqué, le jeu a une vraie identité comme souvent avec les titres de Blam !

Dans une ambiance soviétique des années 50, vous devrez recruter des spécialistes pour réussir à engranger le plus de points de prestige possible avant que tous les projets ne soient achevés ou une équipe complétée.

Demandant une réflexion permanente et des choix à chaque tour, Space Explorers saura vous mettre en situation de dilemme. Si une stratégie sur le court terme est envisageable, il est plus approprié de lui préférer une tactique évolutive, les coups de vos adversaires vous ouvriront autant de portes qu’ils vous en fermeront. N’attendez pas d’eux qu’ils vous facilitent la tâche et surtout ne facilitez pas la leur si vous voulez avoir une chance de décrocher la lune et la gloire qui va avec ! On adore se mettre les neurones en fusion pour tenter de faire les bons choix, simple mais avec une vraie profondeur. Space Explorers saura vous charmer avec sa direction artistique et vous accrochera définitivement avec ses mécaniques.

Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 2 à 4 cosmonautes
Âge conseillé A partir de 10 ans
Éditeur Blam !
Prix 20 €

2 Commentaires

  1. On ne demandait par rapport à Gizmos c’est comment? Gizmos m’attire + je dois dire, surement les billes qui ajoutent de la nouveauté côté matériel.

    • Bonjour,
      Gizmos à un côté plus interactif que Space Explorers et beaucoup plus combos. Les effets s’enclenchent et se déchaînent pendant notre tour et en fin de partie.
      Il a cet aspect beaucoup plus chaotique et fun qui “explose”, des actions peuvent en déclencher d’autres, puis d’autres et à nouveau.

      Space Explorers est plus calculatoire et n’a pas la même vision du jeu à moteurs, on apprécie sa mécanique de pouvoir remettre des spécialistes au milieu de la table à disposition de tous mais quand on les recrute, ils se recouvrent les uns les autres. Annulant les pouvoirs des spécialistes situés en dessous. Il n’y a pas cet effet de combo qui s’emballent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.