Salut les chasseurs de zombies. On vous parlait dans notre dernier article retour de Cannes de l’extension No Rest For The Wicked pour Zombicide Green Horde. On s’est remis de ce week end éreintant, mais extrêmement agréable, et on a repris notre rythme de jeu. Du coup, voici nos impressions sur cette extension fraîchement sortie pour le plus célèbre des jeux de figurines dans le monde des zombies.

Extension du jeu Zombicide Green Horde ou Black Plague
Nombre de joueurs 1 à 5 joueurs
Age Conseillé A partir de 14 ans
Durée d’une partie 60 à 90 minutes
Auteur Nicolas Raoult, Jean-Baptiste Lullien, Raphaël Guiton
Illustrateur Jeremy Masson, Nicolas Fructus et Louise Combal
Editeur Edge
Prix 50 €

No Rest For The Wicked est la dernière extension de Zombicide parue à ce jour, elle est compatible avec Black Plague et Green Horde. En revanche, elle nécessite une de ces deux boîtes pour être jouée.

Maintenant que les formalités de jouabilité sont réglées, voyons ce que contient cette boîte d’extension.

Ouvrons la boîte

A ma grande surprise, pas de tuiles de plateau, “seulement” des figurines, des cartes et un livret de règles. Au nombre de 35, les figs sont de tailles variées. Pas de figurine de héros, il n’y a que des antagonistes à affronter dans cette extension et un “accessoire”.Les figs les plus nombreuses sont celles de zombies spectraux, on verra leurs spécificités en détail dans la seconde partie de cet article, trois poses différentes pour ces revenants. Ensuite les Hordes de Ratz, au nombre de 10, avec également trois poses différentes.

Le gros morceau de cette extension est évidemment le Dragon Nécromantique. En 3 parties à assembler, cette imposante figurine sera la terreur de vos héros en jeu. La sculpture est dynamique et vraiment très détaillée. La texture de la peau de la bête est très intéressante, pleine d’écailles, de cicatrices et de parties décharnées, mais personnellement ce sont les ailes qui m’ont le plus plu. Plissées et trouées elles apportent encore plus de relief à cette créature. Les jointures ailes/corps de la figurine sont assez discrètes, les peintres devront tout de même mettre un peu de pâte verte pour les combler, mais ça reste discret.

Dernière figurine de cette boîte, la némésis du Dragon : la baliste. Elle est certes moins impressionnante mais tout aussi détaillée. Les pièces “en bois” sont texturées, les attaches en cordages sont détaillées… la figurine est déjà très belle en l’état, une fois peinte elle doit être superbe et très réaliste.

Retour en Enfer

No Rest for The Wicked n’ajoute pas de scénarios complémentaire pour Zombicide, on le regrette un peu. Mais en revanche, cette extension propose d’agrémenter les missions que vous connaissez déjà avec de nouveaux ennemis. Vous allez voir que le défi apporté est assez conséquent. 

La chair à canon spectrale

On va attaquer avec les Walkers spectraux. Véritable saleté en jeu, ils ne sont sensibles qu’aux balistes, sorts de combat, feu du dragon et aux armes de cryptes. Donc autant dire que pour aller les affronter il faut être équipé en conséquence. On a perdu plusieurs parties sur un manque d’organisation et une mauvaise gestion de l’équipement… On les a laissé errer un peu trop longtemps sur le plateau et nos héros n’étaient pas équipés en conséquence. En prenant ce paramètre en compte dès le début du jeu, on parvient à optimiser le stuff et les placements pour y faire face.

La grosse bête

Le dragon nécromantique en plus d’être l’ennemi alpha de cette extension a un fonctionnement plutôt original et sympathique. A son arrivée, il détruit les zombies présents sur sa case et repousse les héros qui y sont également. Ensuite, il n’attaque pa directement les personnages mais vomit des zombies, en fonction de la menace en cours, à une portée de 0 ou 1 case vers celle contenant le plus de héros. Ces zombies seront activés lors de la phase Zombie suivante. Le Dragon génère donc une menace imminente sur le plateau, il ne faut pas le laisser traîner sur l’aire de jeu. On se retrouve rapidement submergés si on ne s’occupe pas du dragon en priorité.

Par contre, une bête de cette taille a évidemment de gros pouvoirs. Au niveau défense c’est assez impressionnant, on pioche une carte Vulnérabilité pour savoir à quel type d’arme le Dragon sera sensible. En revanche la baliste permettra de venir à bout du reptile en toute occasion. Cet ennemi gigantesque est presque trop fort pour nos petits héros, ils ne peuvent que le repousser. S’ils parviennent à lui infliger 2 blessures avec l’arme à laquelle il est vulnérable ou une touche avec la baliste, le dragon s’enfuira, mais reviendra certainement refaire un tour sur le plateau.

Le matériel de riposte

La Baliste est donc l’arme ultime contre le Dragon Nécromantique. Elle ne possède pas de valeur de dégâts, donc toutes les cibles touchées sont éliminées ou retirées de la partie. Ensuite, ses tirs ne sont bloqués que par les murs et les portes, un tir de baliste pourra éliminer plusieurs morts vivants. C’est le seul allié (et pas des moindres) que vos héros trouveront dans cette boîte d’extension. Il faudra en prendre soin et l’utiliser à bon escient!

Le chaos rampant

Pour repartir sur les antagonistes, les hordes de Ratz viendront envahir les campagnes de Zombicide. Véritable fléau, vous verrez ces petites créatures nécrotiques se ruer sur vos héros. Elles ne sont pas très résistantes et n’inflignent qu’un dégât, mais elles ont une activation supplémentaire lorsqu’une autre carte Horde de Ratz est révélée. Il faudra donc apprendre à les gérer rapidement, sous peine de se voir infliger de nombreuses petites morsures sur ses héros!

Cadavres exquis?

La direction artistique de No Rest For The Wicked est essentiellement concentrée dans la sculpture des figurines. Encore une fois, elle est de grande qualité. Les Zombies Spectraux et les hordes de Ratz ont plusieurs poses. On apprécie vraiment que les mêmes unités aient plusieurs poses, c’est beaucoup plus agréable en partie et le rendu visuel est forcément plus sympathique. Les peintres peuvent s’exprimer d’avantage, c’est parfait. Pour trouver l’inspiration ils pourront toujours se référer à la superbe illustration de couverture ou à celles présentes dans le livret. La figurine du Dragon nécromantique est vraiment détaillée, avec sa pose dynamique et sa taille imposante, elle reste en exposition sur l’étagère entre les parties.

Conclusion

Si vous avez fait le tour de la boîte de base et cherchez de quoi renouveler l’expérience de jeu, on vous recommande fortement No Rest For The Wicked. Cette extension apporte de nouvelles unités, dont le gigantesque Dragon Nécromantique, mais surtout un challenge relevé qui mettra à l’épreuve les talents de stratège des joueurs. Composer avec les faiblesses, et surtout résistances, de toutes ces hordes de zombies demandera aux joueurs une coopération sans faille. Il faudra sans cesse réajuster ses priorités entre les horde de Ratz qui pourront avoir des activations supplémentaires, les Walkers spectraux résistants à certains types d’armes et le terrible Dragon Nécromantique qui déversera des flots de zombies sur vos héros. Si vous faites parti des braves qui roulent sur Zombicide, cette extension vous redonnera le frisson et l’excitation d’un challenge relevé et mortel.

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs de 1 à 5 joueurs
Durée d’une partie 60-90 minutes
Editeur Edge
Prix 50 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.