Salut les druides ! Prenez votre serpe d’or car avec le jeu de Johann Favazzo sorti chez Blam! (Time Arena) on part en forêt pour redonner toute sa splendeur au Nemeton !

Au quoi ?

Un Nemeton ! Arrêtons nous deux secondes sur la définition Wikipédia pour mieux comprendre de quoi on parle :

Le mot gaulois nemeton désigne le sanctuaire, le lieu spécifique dans lequel les Celtes pratiquaient leur culte, sous la direction des druides.

Vous l’aurez compris, on part dans les légendes Celtes avec Nemeton et plus précisément dans une forêt sacrée.

Cette forêt magique a perdu de sa splendeur et vous devez lui rendre sa gloire passée. Le druide ayant le plus contribué sera déclaré grand protecteur du Nemeton.

Le combat des druides

Une fois une mise en place rapide faite, chaque joueur jouera à son tour 4 phases :

  • Nuit
  • Aube
  • Jour
  • Crépuscule

La Nuit est le moment de la pose de tuile, on utilise la lumière de la Lune pour faire grandir la forêt en place et on y ajoute une tuile aux abords de cette dernière.
Les rayons de la lune éclairent dans toutes les directions mais seulement vers les cases correspondant au type de terrain représentée sur votre tuile Lune.

Ces rayons font pousser des plantes que vous pourrez ramasser par la suite. Le placement de la tuile Lune est très important car non seulement il vous permet de cueillir des plantes mais il ne faut pas omettre que les rayons peuvent faire pousser des plantes près des autres druides, veillez à ne pas trop arranger un adversaire en lui mettant sous le nez toutes les ressources dont il a besoin.

L’Aube est le moment où le nouveau terrain apporté par la lune est découvert, les premiers rayons du soleil font retourner la tuile Lune et ainsi découvrir un nouveau terrain.
C’est à ce moment que l’on peut découvrir des Mégalithes, des Sources ou des Chênes près de la tuile que vous venez de retourner.

Ces 3 lieux sont importants pour les druides :

  • Les Mégalithes servent à créer des potions.
  • Les Sources à retrouver la confiance des animaux.
  • Les Chênes à troquer des plantes contre d’autres et à réserver des potions.

Vous pourrez utiliser ces lieux dans la phase suivante.

Le fait que la nature des tuiles soit cachée lors de la phase de Nuit offre une grande rejouabilité à Nemeton, les forêts ne se ressembleront jamais, chaque partie est unique.

Le Jour. Ca y est, il est fait assez clair pour vous déplacer dans la forêt, vous pouvez y avancer, mais étant dans une forêt magique, vous la parcourrez difficilement, de seulement 2 tuiles par jour et en ligne droite pour ne pas vous perdre. Deux pouvoirs vous permettent de changer de direction ou de progresser d’une tuile de plus mais vous ne pouvez pas user et abuser de ces pouvoirs, il faudra les recharger pour les utiliser à nouveau.

En vous déplaçant, si vous passez sur une tuile avec des plantes, vous les ramassez automatiquement. Si vous entrez sur un des lieux sacrés révélé précédemment, vous pouvez y faire l’action dédiée en dépensant les plantes nécessaires.

Si lors de vos déplacements, vous rencontrez un de vos collègues mais néanmoins concurrent, vous pourrez lui “échanger” des ressources. Entendez par là que lui prenez une plante de votre choix et que par gentillesse vous lui en redonner une autre mais de votre choix une fois encore…

Dernière phase du joueur celle du Crépuscule, comparable à une phrase d’entretien, on vérifie si on n’a pas débloqué des objectifs, auquel cas on marque des points correspondants et on passe la main au joueur suivant.

Les tours s’enchaînent jusqu’à ce que tous les joueurs aient posés toutes leurs tuiles puis on passe au décompte final.

Et voilà ! Vous connaissez les mécanismes principaux de Nemeton. Le jeu est fluide et on se réfère rarement aux règles une fois la première lecture faite. Les schémas explicatifs aident à appréhender certains points moins clairs que d’autres mais dans l’ensemble, tout est logique.

Un peu de magie dans les bois

Nemeton se basant sur la culture Celte et les druides, il serait dommage de ne pas y ajouter un peu de magie. Les druides ne sont pas que des vieux hippies des bois qui cherchent les bons champignons à lécher pour être stone toute la journée, non non ! Ce sont des magiciens !

Ils ont la faculté de se transformer en oiseau pour rejoindre les grands Chênes mais également de convoquer l’esprit des animaux qu’ils ont su apprivoiser.

Ces esprit ont un pouvoir dédié à l’animal :

  • Le saumon permet de nager dans les rivières.
  • Le sanglier de faire pousser une herbe supplémentaire.
  • Le hibou permet de changer la nature de la tuile Lune.
  • Le serpent propose de faire un échange d’herbe à un coût avantageux.
  • Le cerf donne accès à des potions et des animaux non disponibles normalement.

Des petites capacités magiques sympathiques pour le thème mais surtout très utiles pour avancer rapidement dans le jeu. C’est la combinaison de ces différents pouvoirs qui vous permettra de progresser de façon efficace.

Le matériel druidique

Nemeton attire l’œil par sa couverture dès les premiers instants, le rendu est superbe, un grand bravo à Ann & Seb, les illustrateurs ayant aussi opéré sur Lindisfarne. Mais le plaisir visuel ne s’arrête pas là, quand on ouvre Nemeton, c’est tout un univers qui se dévoile, les tuiles de forêt, en plus d’être solides, sont belles et donnent un vrai sentiment d’unité quand on commence à toutes les coller les unes aux autres. On apprécie particulièrement les petits pions en 3D des Mégalithes, Sources et Arbres qui donnent du relief au jeu en plus d’une meilleure lisibilité.

Les pions en bois des druides et des fleurs sont de bonne qualité, on a pas peur de les manipuler.

De la même façon que Lindisfarne, on trouve derrière les plateaux personnels la piste de score pour le décompte final, quand le matériel est utilisé intelligemment on apprécie beaucoup !

J’aime particulièrement les animaux représentés dans la tradition celtique avec des entrelacs.

Le seul élément un peu en deçà des autres sont les cartes potions. Un peu souples pour moi, j’associe cette souplesse à une fragilité mais ce n’est qu’un a priori, toutes les cartes sont en parfait état après plusieurs parties. Malgré ma maniaquerie, je ne pense pas sleever les cartes potions, elles sont assez peu manipuléeset ne devraient pas être abîmées de si tôt. Une serpe aiguisée est toujours à côté en cas de joueurs aux doigts remplis de saucisson !

Au final ?

Nemeton c’est du très bon ! Le jeu est une petite perle d’optimisation, à chaque tour vous devez faire en sorte placer au mieux la tuile Lune pour faire apparaître les fleurs requises pour concocter des potions ou apprivoiser les animaux nécessaires à la réussite des objectifs, tout en évitant de favoriser trop vos adversaires. 

J’avais une appréhension à la première lecture des règles sur la longueur des tours de jeu. 4 phases d’un coup, les autres joueurs n’ont pas de possibilité d’interaction pendant qu’ils ne jouent pas. J’ai vraiment craint l’ennui entre deux tours de jeu.

Finalement les 4 phases s’enchaînent rapidement, la pose de la tuile Lune et sa révélation sont quasi immédiats. Le peu de déplacements autorisés par tour fait qu’il faut prévoir à l’avance sa stratégie sous peine de se voir tourner en rond à la recherche des bonnes plantes ou des lieux sacrés recherchés.

On arrive rapidement à comprendre les possibilités de combos entre le placement des tuiles Lune, des déplacements et de l’utilisation des esprits des animaux. L’anticipation à 1 ou 2 tours est souvent possible même si les autres druides peuvent vous mettre des bâtons dans les roues en prenant les plantes que vous visiez ou en se servant dans votre réserve d’herbes. Mais vous ne vous priverez pas de faire la même chose avec eux. 

On adore Nemeton aussi bien pour la partie en cours que pour l’aspect de la forêt en fin de partie qu’on contemple avec plaisir.

Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 2 à 4
Durée d’une partie 1 à 2 heures selon le nombre de joueurs
Éditeur Blam !
Prix 45€

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.