Salut les joueurs! Le nouveau Coffre des Joueurs vient d’arriver, ni une ni deux, on l’a déballé pour découvrir les surprises qu’il renfermait. Ce trimestre le thème est : l’enchaînement.

A l’ouverture de la box, on tombe tout de suite sur les goodies. Des petites cartes et des tuiles pour cette fois-ci! Premièrement, un set de cartes pour Dany, le jeu de communication à l’univers visuel si particulier. Ensuite, les fidèles du Coffre des Joueurs pourront enrichir un de leurs jeux précédemment reçu, dans la box n°7 : Montana. On trouve ici 4 tuiles campement pour compléter ce titre de La Boîte de Jeu.
Ensuite, il y a une carte pour One Key, le petit dernier de chez Libellud et une impression de de chez Bankiiz Editions, présent dans le précédent Coffre des Joueurs.

Yokai

Le premier jeu que l’on découvre en dessous des goodies c’est Yokai. Cette petite boîte blanche et bariolée renferme de belles cartes carrées. Il s’agit d’un petit jeu de memory amélioré, dans l’univers des esprits japonais, édité par Bankiiiz Editions. Entièrement coopératif, il mise sur la restriction de communication pour amener un vent de fraîcheur au style, et ça marche très bien!
Les règles s’expliquent en 2 minutes, il faut deux fois moins de temps pour installer une partie et tout le monde se lance dedans.
En voyant “Memory” et le format de la boîte, je me suis dit que ça ne devait pas être bien compliqué et que les parties allaient être rapidement ennuyeuses. Je me trompais sur les deux points. Il n’est pas facile de triompher de Yokai. Il faudra disposer judicieusement les indices, réfléchir à ses actions et arriver à se comprendre avec vos coéquipiers. Très bonne expérience, cette nouvelle box débute très bien

Space Explorers

Juste à coté, on retrouve Space Explorers. C’est un jeu simple mais très tactique. Porté par une direction artistique qui plaira ou non, bien qu’avec un thème plaqué, le jeu a une vraie identité comme souvent avec les titres de Blam !

Dans une ambiance soviétique des années 50, vous devrez recruter des spécialistes pour réussir à engranger le plus de points de prestige possible avant que tous les projets ne soient achevés ou une équipe complétée.

Space Explorers est la parfaite illustration de l’Enchaînement avec sa création de moteur de jeu. Demandant une réflexion permanente et des choix à chaque tour, Space Explorers saura vous mettre en situation de dilemme. Si une stratégie sur le court terme est envisageable, il est plus approprié de lui préférer une tactique évolutive, les coups de vos adversaires vous ouvriront autant de portes qu’ils vous en fermeront. Si vous voulez en savoir plus sur ce titre, notre article dédié n’attend que vous !

Neta-Tanka

Première grosse boîte, et pas des moindres, Neta Tanka. Le petit dernier de La Boîte de Jeu est présent de ce nouveau Coffre des Joueurs. Il s’agit d’un titre mêlant placement, collection et un soupçon de gestion. Grosse qualité matériel dans cette boîte, avec un superbe plateau double face très joliment illustré, des meeples avec une forme propre au jeu, des tuiles en punch très épais.
Chaque joueur incarne un clan au sein d’une même tribu. Le but du jeu est de se faire élire Neta Tanka, le plus sage des grands anciens. Pour cela il faudra mêler actions personnelles et bénéfiques à la tribu comme alimenter le camp en ressources. 

En ce qui concerne le niveau de jeu, on passe un cran avec Neta Tanka, il est destiné aux joueurs un peu plus aguerris que les deux autres. Le livret de règles est plus touffu, il demande un peu de préparation avant de lancer une partie, mais on s’y retrouve niveau plaisir de jeu!

La Cour des Miracles

Et dernier jeu de cette box, La Cour Des Miracles, de Vincent Brugeas et développé par la Team Kaedama (Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc, Théo Rivière) à qui l’on doit des titres comme Draftosaurus et bien d’autres titres encensés par la critique. 

Déjà, ce qui saute aux yeux au déblistage de cette grosse boîte de chez Lumberjack, c’est l’illustration sous le flyer. La couverture est superbement illustrée et aucun texte sur cette face, on peut profiter pleinement du travail de Ronan Toulhoat, et quel travail! Le trait vous parle ? C’est que vous avez une bonne culture BD ! En effet c’est l’illustrateur de la BD Le Roy des Ribauds.

Ce jeu est une course aux points pour devenir le Roi Sans le Sou qui règne sur la Cour des Miracles dans un Paris du XVe siècle. Pour cela vous devrez placer vos hommes de main (des Ribauds) dans des quartiers et espérer en gagner le contrôle lors d’affrontements. Les quartiers ont des pouvoirs spéciaux qui peuvent être activés pour vous faciliter la tâche. 

Tout se jouera sur le bluff et l’anticipation de ce que vous pensez que vos adversaires joueront… Vraiment très agréable à jouer, un très beau matériel (les pions Ribaud en bois sont vraiment top) et un plateau très original, même si la perspective me fait grincer des dents. Les règles tiennent en 3 pages illustrées on a pu lancer une partie directement en le sortant de la box! Les parties durent une quarantaine de minutes et on s’y amuse beaucoup!

Le petit mot de la fin

Et voilà tous les trésors renfermés dans ce Coffre des Joueurs n°11. Encore une fois, tout est bien protégé et est arrivé sans un coin de corné. Etant assez exigeant sur l’état des jeux et manique à leur utilisation c’est un point auquel j’apporte beaucoup d’importance sur les commandes par correspondance. L’équipe du Coffre à Jouer ne lésine pas sur la protection (en plus elle est écologique et compostable, nouveau bon point!) pour que les jeux parviennent dans un état irréprochable. 

Le Coffre des Joueurs nouveau vient d’être annoncé, et il est déjà pré-commandable! Il s’agit du n°12 qui aura pour thème le positionnement. Les possibilités de jeux présents dans cette nouvelle box, livrée en septembre, sont nombreuses… Mais de notre côté on sèche un peu. Avez-vous des idées sur le contenu de ce prochain Coffre des Joueurs?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.