Après vous avoir parlé du jeu de société Sonic la semaine dernière, c’est au tour d’une autre licence d’être annoncée en jeu de société : Street Fighter !
Au détour d’une page Facebook, celle de l’éditeur Jasco Games, nous avons appris le financement prochain du jeu de société Street Fighter: The Miniatures Game.

C’est au travers d’un teaser que le jeu a été annoncé :

On y voit les figurines de Ryu et de Chun-Li qui sont de très bonne qualité et avec des rendus de couleurs très sympa ! La taille annoncée est comparée à celle d’un Amiibo et grand bonheur pour moi, elles seront prépeintes ! \o/

On en sait très peu sur le jeu pour le moment, voici les informations que nous avons pu réunir en cherchant un peu partout :

  • Le jeu sera jouable jusqu’à 6 joueurs et dans différentes modes : 1vs1 jusqu’à 6 ; en équipe 2vs2vs2, 2vs2 ou 3vs3 et en 3vs1 contre un boss.
  • Les “stages” de combat seraient des grilles de 9 par 9, le placement sera donc au cœur du gameplay.
  • Le jeu ferait partie d’une gamme de jeux de combat et il serait possible de combiner les jeux entre eux pour faire s’affronter les combattants de différents univers.
  • La prochaine licence exploitée serait celle de Mortal Kombat et ensuite celle de Dragon Ball Z.

A vous les combats Vega vs Scorpion vs Goku !

Concernant l’éditeur, il a déjà fait un Kickstarter avec la licence Megaman. Le jeu a été livré aux backers avec deux ans de retard et quelques soucis lors de l’après campagne. Rien d’affolant dans le monde du jeu de société en financement participatif mais il faut en être conscient quand on met de l’argent dans un projet comme celui-ci.

Le KS de Street Fighter : The Miniatures Game démarrera le 4 avril et nous vous tiendrons bien sûr au courant de cette campagne !

Related Post

PARTAGER
Article précédent[Test] The Longest Five Minutes
Article suivant[Test] Vostok Inc – Le capitalisme dans ta PS Vita
Trentenaire que l'ennui et l'insomnie ont emmené beaucoup trop loin dans les internets du web... J'y ai vu des choses et pour votre plus grand plaisir, je vous en ramène les petites pépites que la moralité et la légalité me permettent! Passionné de jeux vidéo, j'ai passé mon adolescence sur émulateur à jouer à tous les titres qui m'avaient fait envie sans que je puisse y toucher. Depuis j'ai un salaire et une maladie (bientôt reconnue, du moins j'espère...) qui me permet d'acheter tous les jeux vidéo qui me font envie sauf que j'ai plus le temps de les faire... Vous me retrouver ici pour vous parler de mes (trop) nombreuses passions !

Laisser un commentaire