AccueilMédiaHellfest 2023 - Notre feuille de route !

Hellfest 2023 – Notre feuille de route !

-

Salut les festivaliers ! Ca fait quelque temps que l’on parle de Metal sur le site et nous n’avions quasiment jamais évoqué le roi de festivals : le Hellfest. Non pas par désintérêt, loin de là puisque nous avons quelques éditions à notre actif, mais surtout car depuis quelques années nous avons migré vers des événements plus petits. Pour cette édition 2023 nous avons eu la chance de pouvoir prendre part à l’événement grâce à l’équipe du Hellfest que nous remercions chaleureusement par la même occasion ! D’ici moins de 3 semaines nous pourrons enfin retourner dans cette magnifique ville de Clisson pour prendre part à cette édition, et il est donc temps de peaufiner notre running order (la liste de ce que l’on veut voir) pour arriver sereins dans le vignoble.

Nous avions commencé nos repérages il y a quelques mois déjà, mais avec nos goûts très éclectiques (surtout de mon côté, Panzer étant principalement friand de black) il a fallu faire du tri devant tous les noms qui s’enchaînent sur les 4 jours que durent le festival.  D’ailleurs, exit les 3 traditionnels jours des éditions précédentes, il semblerait que tous les festivals se soient donnés le mot pour que la fête dure un jour de plus, sans penser aux vieux croutons que nous sommes 😀

Outre l’environnement du festival qui est sa marque de fabrique et qui risque de nous surprendre (la dernière édition que nous avons pu faire était en 2017, la scénographie a du évoluer depuis), la force du Hellfest c’est que tous les styles de metal y sont représentés, des plus populaires aux plus extrêmes et confidentiels.

L’autre nouveauté de cette édition est une petite réorganisation du site. La Valley va déménager et se retrouver juste en face de la Warzone. Le choc de cultures risque d’être assez drôle à voir, puisque les coreux vont côtoyer les mecs plus posés adeptes du stoner et autres mouvances psychés. Les adeptes de la Valley ont un peu râlé, car certains concerts nécessitent l’obscurité et les tentes s’y prêtaient bien, donc à voir ce que donne le passage de cette scène en plein air. 

Il est donc temps de faire un petit point sur ce qui va nous tenter tout au long du week-end, et plutôt que de faire ça scène par scène, on va vous lister ce qui nous intéresse au jour le jour. 

Jeudi 

Comme évoqué plus haut, le festival est désormais sur 4 jours, avec un peu de répit tout de même sur la première journée qui ne débutera qu’à 16h30. C’est la journée la plus courte, mais pourtant il va falloir courir et faire des choix difficiles. Les toulousains d’Aephanemer vont ouvrir le bal de la grande messe, puisque leur death technique mené par la front-woman Marion Bascoul m’a complètement séduit après l’écoute de leur album Memento Mori. Ensuite c’est Poésie Zéro que nous iront peut être voir pour rigoler un coup, puis vient ensuite le plus gros clash du week-end. Le death-mélo d’In Flames ou bien le post-black d’Harakiri for the sky ? Etant donné que les suédois ne font plus grand chose qui m’intéresse depuis des années, je penche plutôt pour HFTS qui est mon petit groupe chouchou depuis des années. Si nous étions encore potes avec Panzer jusqu’ici, c’est là que notre amitié va disparaître avec le combo Architects / Dark Funeral. Ces derniers font partie des groupes préférés de Panzer qui ne se lassera jamais d’écouter My Funeral en boucle, mais la rareté d’Architects dans notre coin fait qu’il est difficile d’y résister. La soirée sera ensuite longue, puisqu’il faudra enchaîner Hypocrisy / Behemoth (ou Amenra) / Parkway Drive. Ces derniers ont pris du galon rapidement et j’imagine qu’ils seront tête d’affiche de pas mal de festivals dans les années à venir.

Vendredi 

Ce jour-là, il faudra être rapide pour arriver sur le site du festival pour ne pas rater Vended que nous avions pu voir au Motocultor. Ça sera l’occasion de constater leur évolution en un an, eux qui avaient déjà tout d’un groupe bien implanté risquent de faire pas mal remuer la mainstage. Viendra ensuite Belenos que nous avons également pu voir au Muscadeath l’année dernière et qui reste une valeure sûre du black français. Leur dernier concert était axé sur l’album Spicilège, donc le show devrait être totalement différent s’ils repartent sur une setlist plus générale.  Nous pourrons enfin voir 1914 qui nous a fait faux bond l’année dernière au Motocultor, puis revoir enfin Vreid ! Leur venue l’année dernière était un hommage au meilleur album de Windir, 1184, dont quasiment tous les membres sont issus et j’avoue être un peu dégouté d’avoir raté ça. Si je n’avais qu’un souhait pour cette année, ça serait qu’ils reprennent au moins Journey to the end en fin de concert comme ils avaient pu le faire lors de leur concert au Ferrailleur à Nantes. Le reste de la soirée va être un sacré bordel, puisque l’on va passer du Nu Metal avec Papa Roach pour enchainer sur le black de Gorgoroth avant d’aller en mainstage voir Motley Crue pour la première (et dernière sûrement) fois. La nuit sera une sorte de veillée funéraire, puisque nous avons appris récemment la fin de carrière de Sum 41, et cette date sera la seule occasion de les voir une fois dans notre vie. J’ai un peu peur de ce qui m’attend avec ce groupe, car j’écoutais ça en faisant du skate à 11/12 ans … mais est ce que la magie sera là ou bien je vais être complètement dégoutté ? réponse dans 15 jours.

Samedi 

Samedi, on aura déjà fait la moitié du festival mais il nous restera encore plein de belles choses à voir. On aura passé un bon bout de la journée du vendredi sous la tente de la Temple, la faute à une programmation Black intéressante, on devrait vadrouiller un peu plus pour cette troisième journée. On va commencer de bonne heure, juste après avoir grignoté un bout par le Heavy speed des suédois d’Enforcer. Découverte récente de Thomas, qu’il m’a partagée dans la foulée, on a directement apprécié ce voyage dans les années 80, pleines de moustaches et de muscles huilés sous des plastrons en cuir. Je pense que j’enchaînerai ensuite avec quelque chose de plus lourd et ricain comme Crowbar. Ne les ayant jamais vus en concert, je suis assez curieux de voir ce que ça donne, même si de base ce n’est pas trop mon truc. De son côté Thomas ira voir Svalbard qui est sa révélation du Motocultor 2022. Un mélange de hardcore et de shoegaze par moment avec des textes engagés. Leur album  When I Die, Will I Get Better ? est une petite pépite ! La suite devrait être Saor, les bordelais de Gorod et Born of Osiris dont Thomas me parle depuis un bon moment avec grand enthousiasme. Le titre que j’ai écouté ne m’a pas emballé plus que ça, mais j’irai y jeter une oreille, on n’est pas à l’abri d’une bonne surprise. Si je ne suis pas convaincu j’irai attendre une nouvelle fois sous la tente de la Temple pour être bien placé pour Finntroll que je ne voudrais pas louper. Les Finlandais ont toujours eu un black folk assez festif et entraînant, de quoi passer un bon moment pendant cette grande messe du Metal. Pour finir, on ne peut faire l’impasse sur Iron Maiden. Avoir l’occasion de voir ces légendes en live dans l’hexagone, ça ne se loupe pas. Pour terminer la soirée avant de rejoindre le camping, on se partagera sûrement entre Meshuggah, dont j’ai apprécié la dernière production et Carpenter Brut pour voir les titres de Trilogy, ayant été grandement déçu par la suite. 

Dimanche

La fatigue sera très probablement de la partie, la fin du festival en ligne de mire et on aura certainement un peu plus en tête le retour au boulot le lendemain… MAIS, il ne faudra pas se laisser abattre et profiter des shows à venir. De notre côté cette journée sera un peu plus clairsemée niveau groupes que l’on veut absolument voir. On en profitera pour papillonner de scène en scène à l’affût de belles découvertes et si on a de la chance, de révélations! Parmi nos incontournables de la journée, on retrouvera pêle-mêle Vektor avec son thrash efficace, Hatebreed et son hardcore magistrale, les viking death metalleux d’Amon Amarth et leurs hymnes épiques comme Pursuit of Vikings ou Fate of Norns.

On ira bouger nos fesses (sans collant fluo malheureusement) sur Electric Callboy qui sont un peu sortis de nulle part pendant les confinements des dernières années et qui arrivent à rassembler derrière des titres efficaces mélangeant electro et metalcore. Dance With the Dead m’intrigue également, la synthwave est souvent un peu plus brutale en live, ce qui à mon goût ne fait pas de mal, je pense donc aller y faire un tour alors que Thomas sera probablement devant Paradise Lost. On terminera notre session 2023 par Pantera que l’on pensait ne jamais voir de notre vivant, et Slipknot, groupe par lequel Thomas est rentré dans le metal à l’adolescence et qu’il ne peut pas rater !

On vous a fait rapide sur les groupes à voir pour ne pas trop rentrer dans le name dropping facile (on vous fera un petit report groupe par groupe à notre retour). Après décompte, c’est quand même une quarantaine de groupes que l’on doit voir sur le week-end… mais comme à chaque fois on sera peut être obligés de faire l’impasse sur certains en fonction de la fatigue et la motivation sur le moment. Souvent on entend que le Hellfest fait un peu jouer les mêmes groupes, mais j’ai du mal à comprendre cette affirmation quand on est un poil éclectique et que l’on est curieux de découvrir en live, mais aussi à longueur d’année des nouveaux groupes. Je n’ai plus le chiffre en tête, mais je crois que sur chaque édition du festival, c’est quasiment la moitié de la programmation qui joue pour la première fois à Clisson… 

En marge du festival, on ne pourra que vous conseiller d’aller vagabonder dans les ruelles de Clisson qui sont magnifiques en été et dans lesquelles il règne une ambiance particulière avec tous ces métalleux côtoyant les locaux allant faire leurs courses. Comme depuis quelques années également, le Leclerc à proximité du festival organise un “Off” gratuit pour ceux qui seraient dans le coin à partir du mardi, avec de nombreux concerts de plus petits groupes. 

Thomas
Thomas
J'ai découvert les jeux vidéo bien trop tôt pour que ça n'affecte pas mon développement, j'essaye depuis de faire des QTE dans la vraie vie et de faire des CTRL-Z de mes décisions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES PLUS POPULAIRES

50 Nuances de Gras - Banner

[Manga] 50 Nuances de Gras, le tome 1

0
50 Nuances de Gras est la nouvelle licence de Doki Doki, le tome 1 vient de sortir le  02 Mai 2019 au prix de...