Sortilèges et PotionsSalut les Mangemorts ! Harry Potter continue, plus de 20 ans après son apparition, à faire vendre. Que ce soit des produits dérivés ou, comme ce qui nous intéresse aujourd’hui, des jeux de société. Nous vous avions parlé du jeu de base Bataille à Poudlard il y a plus de deux ans, mais nous n’avions pas eu l’occasion d’aborder la première extension “La monstrueuse boîte des monstres”. On va essayer de se rattraper dans cet article en vous présentant succinctement cette dernière, mais ce qui va nous intéresser c’est surtout l’extension “Sortilèges et Potions” qui vient de sortir, toujours distribuée par Asmodee dans notre beau pays. 

Pour rappel, Harry Potter – Bataille à Poudlard est un deckbuilding entièrement coopératif dans lequel les joueurs incarnent des héros de la saga et tentent de combattre les forces du mal à coup de sorts. La campagne du jeu de base est divisée en 7 années, correspondant aux 7 livres de J.K Rowling. A chaque victoire sur les ennemis, les joueurs sont invités à passer à l’année suivante en ouvrant la boîte correspondante. Le jeu nous avait séduit par ses mécaniques abordables même pour les novices et du matériel de qualité collant parfaitement à l’univers de la série. La seule chose qui nous avait un peu chagrinée, était le choix d’avoir axé la direction artistique sur des représentations des films et non des illustrations réalisées spécialement pour le jeu. 

La monstrueuse boîte des monstres

Monstrueuse boite des monstresCette extension apporte quelques nouveautés au jeu de base, comme la présence de créatures en plus d’ennemis. Cette notion à une incidence sur certaines cartes, bloquant ou non l’utilisation de certains effets. C’est aussi l’occasion d’incarner un nouveau héros en la personne de Luna Lovegood, mais qui contrairement à Sortilège et Potions ne permet pas d’augmenter le nombre de joueurs prenant part à la partie. Les Patronus viennent également apporter un peu de renforts aux héros, en leur octroyant ponctuellement un petit bonus (venir en aide à un équipier par exemple). Ceux-ci remplacent les diplômes présents dans le jeu de base.

Sortilèges et potions

Après avoir abordé la première extension de Bataille à Poudlard, il est temps d’attaquer le sujet de cet article. L’extension Sortilège et Potions reste dans la continuité de la Monstrueuse boîte des monstres en proposant une nouvelle campagne suivant la même trame. Si cette extension nécessite forcément de posséder le jeu de base, avoir en sa possession la précédente extension n’est pas une obligation, même s’il reste possible de les combiner. Alors que l’aventure n’était jouable que jusqu’à 4, l’arrivée de Ginny Weasley dans les personnages jouables pousse ce chiffre à 5. L’aventure peut être commencée n’importe quand à la fin du 6ème scénario du jeu de base. 

Ginny dans Sortilèges et Potions

Le matériel reste sensiblement le même que pour le jeu de base, on ajoute cependant des tablettes de sortilèges que les joueurs vont choisir parmi les 10 disponibles, et les disposer au-dessus de leur fiche de joueur. Ginny se voit également dotée de son deck de base et de sa carte Patronus que l’on utilise uniquement dans le cas où l’on décide de combiner les deux extensions. La mécanique de jeu reste la même, en commençant chaque tour par la résolution des événements Forces du mal et des capacités de l’ennemi. Ensuite, le joueur joue des cartes Poudlard pour acquérir des ressources ou réaliser des effets. Le joueur peut ainsi dépenser des jetons Sorts et de l’argent pour faire diminuer la puissance des ennemis.

Cette nouvelle extension voit l’arrivée des tablettes “Sortilèges” que les joueurs ont choisi en début de partie, qui permettent de déclencher un sort une fois par tour. La puissance du sort étant liée à la vie du joueur, celui-ci apporte des effets différents en fonction de la vitalité restante. Par exemple le sortilège “Défensif” permet de déplacer une attaque d’un ennemi à un autre lorsque le joueur a entre 10 et 8 points de vie, alors qu’entre 7 et 4 points de vie il permet de prendre connaissance de la prochaine carte événement et de la bannir ou non. Le sortilège “Glu perpétuelle” permet quant à elle de conserver ses jetons d’argent ou de sorts qui rappelons-le doivent normalement être remis de côté à chaque tour. Les tours s’enchaînent ainsi jusqu’à ce que tous les ennemis soient vaincus ou que ceux-ci aient pris le contrôle de tous les lieux, comme dans le jeu de base. A chaque réussite, on ouvre la boîte suivante et on prend connaissance des nouvelles règles pouvant être appliquées. 

Les différents sortilèges

L’extension Sortilèges et Potions est du même acabit que le jeu de base et que la Monstrueuse boîte des monstres en ce qui concerne le matériel. Le tout est d’excellente qualité et chaque scénario à le droit à sa boîte individuelle contenant le nécessaire pour résoudre les ennemis et événements. Du côté des illustrations, on est toujours sur la même direction artistique, qui plaira ou non aux joueurs. Certains sont attachés aux films et d’autres à un imaginaire fantasmé qu’ils auraient aimé voir ici pour illustrer les cartes. Comme l’aventure est assez longue, il est toujours possible de stocker les cartes déjà jouées grâce aux intercalaires fournis, permettant ainsi de ne pas devoir tout ranger avant de refaire une partie.

Conclusion

Sortilèges et Potions est la seconde extension de Bataille à Poudlard, un deckbuilding entièrement coopératif dans l’univers du (plus si) jeune sorcier imaginé par J.K Rowling. Si cette extension ne renouvelle pas profondément les mécaniques d’origine ni celles apportées par La monstrueuse boîte des monstres, elle permet de se replonger dans ce jeu dont les qualités ne sont plus à prouver et c’est généralement tout ce que l’on demande à une extension d’un jeu que l’on a apprécié. Les tablettes des sortilèges permettent d’apporter un brin de nouveauté, et l’arrivée d’un 5ème personnage nous a permis d’enfin tous nous mettre autour d’une table pour vaincre les forces du mal ! On ne saurait donc que vous conseiller de faire l’acquisition de Sortilèges et Potions si vous avez déjà un affect pour Bataille à Poudlard et l’univers d’Harry Potter et que vous souhaitez prolonger l’aventure. 

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs de 1 à 5 joueurs
Age conseillé A partir de 14 ans
Durée d’une partie environ 60 minutes par partie
Auteur Andrew WolfKami Mandell
Illustrateur Kami Mandell
Editeur Asmodee
Prix : environ 30€ Philibert Playin
Mille et un jeux Ludum

 

Les liens dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.netPlayinLudum et Mille et un jeux. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.