Salut les Archéologues! Strange Brigade, le petit dernier de Rebellion (Sniper Elite) a débarqué sur Xbox One, PS4 et PC le 28 août dernier. Distribué en France par Just For Games, nous avons eu la chance de pouvoir essayer ce titre qui nous faisait envie au travers des différents trailers qu’on avait pu voir. Nous avions été attirés par l’aspect coop qu’on apprécie particulièrement et le ton décalé du jeu. L’aspect désuet et nanardesque assumé du jeu nous intriguait. En route pour l’Egypte et ses mystères avec la Strange Brigade!

 

L’introduction à Strange Brigade

Suite à la disparition d’un archéologue en Egypte dans des conditions mystérieuses, votre équipe, la Strange Brigade est dépêchée sur place pour enquêter et éclaircir ce mystère. L’action prend place dans les années 1920, en arrivant sur les lieux, le camp de recherches est désert… Enfin presque, des zombies vous attaquent et il vous revient de découvrir ce qui se trame sur ce continent mystérieux. Surtout que par mégarde, vous avez libéré Seteki une ancienne sorcière égyptienne qui menace de détruire le monde.

L’archéologie, un hobby mouvementé

Strange brigade reprend un peu le principe de Left 4 dead. Votre groupe d’aventuriers doit survivre dans un environnement assez hostile et surtout à des hordes de monstres.

Strange Brigade est un TPS mélangeant savamment action et de réflexion. Il faudra certes défourailler sur des zombies et bien d’autres créatures infernales mais laisser son cerveau de côté n’est pas une bonne idée. Chaque partie oscille entre le côté nerveux d’un Killing Floor où des hordes de monstres cherchent à vous faire la peau et entre le côté fouille du décors. Les maps contiennent pas mal d’énigmes et d’objets cachés. Si certaines énigmes sont nécessaires à la progression dans le jeu, d’autres complètement facultatives apportent une vraie profondeur au jeu. Il y a plusieurs collectibles dans Strange Brigade. Les reliques apportent de l’argent et permettent de débloquer des armes ou amulettes pour les missions suivantes, les chats et les vases permettent d’avoir accès à des salles secrètes en cas de complétion. Dans tous les cas, l’exploration sera récompensée car en fin de mission, vous pourrez sauvegarder l’or récupéré en jeu pour améliorer votre équipement.

Des voyages à la Indiana Jones et une ambiance série Z

Chacun des 8 niveaux de Strange Brigade vous emmènera dans une ambiance différente. Toute l’action se déroule en Egypte, mais les maps sont tout de même variées. Vous serez transportés au coeur d’un site de fouille archéologique, dans des grottes infestées de pirates ou dans une église de pierre majestueuse. On prend plaisir à scruter les décors non seulement pour trouver les trésors qu’ils recèlent mais aussi simplement pour leur beauté. La direction artistique du jeu se veut cartoon tout en appuyant sur le côté Nanard, vous retrouverez des annonces de monstres comme on pouvait en voir avec les premiers films d’horreur comme “Le Blob!” ou les parodies plus récentes comme “La revanche des Zombies Partouzeurs”.

L’ambiance est largement portée par le narrateur qui sera toujours là pour vous faire une petite remarque à chaque action bien pêchue ou élément déclenché. Si on peut regretter que sa panoplie de phrases ne soit pas assez variée, on apprécie qu’elles se déclenchent toujours au bon moment. La fréquence des phrases peut être réglé pour ne pas être assailli par ses remarques toutes les 3 minutes et en garder toute l’originalité et le plaisir.

Au niveau des sensations de jeu, on est beaucoup moins inquiété par Strange Brigade que par un Left 4 Dead, les monstres restent relativement simples à détruire et se limitent à des hordes de sbires, qui sont de la chair à canon, ponctuées de quelques mobs plus difficiles à battre. Les champions seront une horreur à abattre si vous ne savez pas viser correctement, on a commencé à développer une haine profonde pour les minotaures avec Younz depuis que nous jouons à Strange Brigade, allez savoir pourquoi… Le jeu devient beaucoup plus fun entre amis et dès que vous commencez à utiliser les pièges disposés tout au long des niveaux. Qu’ils produisent des flammes, fassent tomber des haches géantes ou propulsent des lames affûtés, vous trouverez toujours un piège ou deux pour vous aider à combattre les hordes d’ennemis vous assaillant. Le plaisir de voir périr des momies dans des pièges à pics est décuplé dès que vous rajoutez des runes sur vos armes et que vous débloquez certaines amulettes.

De l’archéologie à la dynamite

Chaque personnage sera équipé d’une arme principale, une secondaire et une amulette. Vous pourrez transformer vos armes en leur apportant des modifications, grâce à des joyaux, qui leurs donnent plus de dégâts ou du perforant mais également des effets plus loufoques comme du vampirisme, du gel, du feu ou du rebond. Tous ces effets peuvent se combiner entre eux pour donner des armes assez étranges mais toujours efficace !

Concernant les amulettes, elles sont variées et chacun trouvera sa préférée, que ce soit de la force brute ou du gel en passant par les dégâts explosifs ou de diversion, vous aurez le loisir de changer votre façon de jouer du moment que vous trouvez les reliques nécessaires au déblocage des amulettes, d’où l’importance de l’exploration !

Parlons un peu du pillage de tombe, les énigmes que vous aurez à affronter sont diverses mais jamais bloquantes, la plus difficile est un taquin qu’il faudra résoudre, si vous êtes habitué à en faire, ça nous vous posera aucun problème. La plupart des autres énigmes se résout par l’observation et une petite dose de logique. Elles ont l’avantage d’être courte et de ne pas casser le rythme de l’aventure. Elles sont bien intégrées dans le décors et ne dénotent jamais avec ce dernier qui reste cohérent et toujours aussi superbe.

Les trois modes de jeu de Strange Brigade

Jusqu’à présent nous avons parlé du mode campagne, mais Strange Brigade dispose également de deux autres modes de jeu : le mode Horde et le mode Score attack.

Le mode horde est relativement classique pour le genre. Vous êtes enfermé dans une arène, avec des compagnons ou non, et des vagues de monstres vont vous attaquer. Entre chaque vague vous pourrez remanier votre arsenal en dépensant l’argent durement gagné en défouraillant. Les cartes évolueront avec l’avancement des vagues, vous proposant une zone de combat plus grande. Débloquer les porte scellées, moyennant quelques deniers, est une bonne idée qui vous donnera un bon coup de pouce pour le reste de la partie. Derrière ces portes vous pourrez trouver des potions de soin, des schémas débloquant des armes…

Le mode Score Attack est timé et vous devrez abattre le plus de monstres possible pour accroître le temps disponible et ainsi réaliser le meilleurs score. Le mode est sympathique mais c’est pas trop mon style de jeu, je n’ai pas trop approfondi les parties dans ce mode, préférant me concentrer sur la campagne et le mode horde.

Conclusion

Strange Brigade a été notre jeu coop du moment, nous avons passé plusieurs dizaines d’heure avec Younz dessus pour le terminer et aussi avoir le platine (et ça ne nous arrive pas souvent). Pour les chasseurs de trophées, le jeu est facile et loin d’être éprouvant dans sa recherche de collectibles, faites vous plaisir. On a recommencé le jeu plusieurs fois et dans plusieurs difficultés pour apprécier au mieux Strange Brigade et c’est à chaque fois avec plaisir que nous reprenions la manette pour exploser des têtes de momies. L’ambiance très agréable et le fun omniprésent dès que l’on voulait essayer une nouvelle arme ou une nouvelle amulette ne nous a pas fait sentir de lassitude dans le titre tout le long de notre aventure.

Même si le jeu est très sympathique en solo, le plaisir est décuplé avec des amis pour rejoindre une session multijoueurs.

Si vous souhaitez partir en expédition entre amis dans les recoins de l’Egypte tout en pillant des tombes pour le bien être de l’humanité le tout saupoudré d’humour anglais, n’hésitez pas à vous précipiter sur Strange Brigaaaaade !

Related Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.