AccueilJeux de sociétéSpirit - Les esprits s'invitent aux sessions jeu !

Spirit – Les esprits s’invitent aux sessions jeu !

-

Salut les Médiums ! Olibrius Games revient sur le devant de la scène avec un nouvel objet ludique étonnant. Après le très bon, d’après la critique, Nouvelles ContRées, c’est au tour du jeu de Julien Prothière et Baptiste Laurent de s’ajouter au catalogue de l’éditeur. Asmodee nous a fait parvenir un très gros colis plein de belles choses, dont Spirit, qui nous a tout de suite tapé dans l’œil. Nous avons cependant dû prendre notre mal en patience après la réception, car il est nécessaire d’être au minimum trois joueurs pour pouvoir lancer une partie. On a rattrapé cela rapidement avec des sessions de jeu improvisées réunissant le nombre requis de participants. 

Cette review a été réalisée avec un exemplaire presse, fourni par l’éditeur.

Le spiritisme clefs en mains

Il s’agit d’un jeu asymétrique et coopératif dans lequel un joueur incarnera un fantôme, et les autres des mediums. Les deux camps tenteront de communiquer par le biais d’un élément de jeu s’apparentant à une planche de Ouija, avec les 26 lettres de l’alphabet. Ce visuel sur le couvercle de la boîte n’a pas manqué de piquer l’attention de ma compagne au premier abord. Une fois la boîte ouverte, place à la surprise avec un triangle évidé en son centre et des cartes ornées de symboles mystérieux et ésotériques. La communication orale entre les joueurs est interdite, tout passe par la table de divination 

 

La séance commence

Le joueur qui incarne le fantôme reçoit en début de manche une carte Fantôme, qui sera le message qu’il devra faire deviner aux mediums. Pour cela, le premier d’entre eux va piocher deux cartes Question mais n’en donner qu’une au fantôme. Les autres médiums n’auront jamais connaissance de cette question. Le fantôme va alors réfléchir à un mot reliant la question et son message. 

Les mediums piochent alors une carte Fantôme qui ne leur servira que pour la contrainte (l’Exigence) qu’elle contient dans la partie gauche. Cette contrainte est l’objectif personnel que chaque joueur devra compléter. Réaliser ces missions est important pour la fin de partie, on y revient un peu plus tard. Mais, si l’objectif est complété, les joueurs placeront la carte face cachée sur la carte Ecoute ou sur la carte Oubli le cas échéant. 

Les mediums ont récolté un indice dont ils n’ont pas réellement d’idée à quoi le raccrocher. Seul celui qui a donné la carte question obtient sa réponse.

Les esprits perturbent la communication

Pour la phase de divination, clairement le moment qui a occasionné le plus d’éclats de rire autour de la table chez nous, tous les joueurs mettent le doigt sur le triangle, au milieu du couvercle de la boite de jeu. Ensuite, chacun va SUBTILEMENT tenter de pousser ou tirer le triangle pour l’emmener sur une lettre. En fonction du mot qu’il cherche à faire deviner pour le fantôme ou des objectifs personnels pour les médiums. 

 

Le triangle va se balader sur le couvercle et les joueurs vont noter, derrière leur paravent personnel, les différentes lettres sur lesquelles le triangle va s’arrêter. Attention tout de même car on arrête immédiatement la communication si un joueur lève le doigt du triangle, que ce soit volontairement ou non. 

Le fait que chaque joueur ait son objectif personnel à accomplir durant une phase de divination ajoute du mystère et donne l’impression qu’une force surnaturelle est à l’oeuvre dans le déplacement du triangle de Communication. les mouvements sont hasardeux et insistant par moments déchiffrer le message n’est pas forcément aisé en fonction des différentes lettres qui se sont insérées dans le mot. 

Le voile se lève

Après trois phases de ce type effectuées, on attaque la dernière phase : la Révélation. Le Fantôme pioche 5 nouvelles cartes Fantôme qui mélange avec celle qu’il a piochée en début de partie. Il place les 6 cartes autour de la table de Divination et les Médiums vont s’adonner à une dernière communication avec les esprits. Toujours sans communication verbale, ils vont déterminer en fonction de indices récoltés durant les trois premières phases, quelle carte le fantôme avait en début de partie. Ils utilisent alors une dernière fois le triangle de communication pour identifier la carte de l’esprit.

Si la carte est bien identifiée par les médiums et si la valeur de carte dans la zone Ecoute est supérieure à la valeur d’écoute attendue (indiquée en bas a droite de la carte Fantôme), la partie est gagnée. Si l’une ou l’autre des conditions n’est pas remplie, c’est perdu.

 

Spirit utilise intelligemment la boîte de jeu dans son ensemble. l’intérieur sert évidemment de rangement pour les cartes et le triangle de Communication, mais des inserts en carton viennent rendre le tout plus ergonomique, notamment pour les cartes utilisées. 

Une communication évolutive et mature

Le jeu propose une version « campagne » intitulée Le Voyage Initiatique. Dans ce mode de jeu, les règles restent les mêmes que dans la version classique. Cependant on ajoute au fur et à mesure des succès de divination. le jeu s’enrichi, et se complexifie un peu parfois au fil des ajouts. C’est un très bon moyen de renouveler l’expérience de jeu et d’approfondir les thématiques.

On peut lire sur la boîte que Spirit est un jeu déconseillé aux moins de 16 ans. Ca nous a surpris au premier abord parce que les règles ne sont pas spécialement compliquées, le thème peut séduire des ados un peu plus jeunes et l’attrait d’une séance de spiritisme est indéniable. Après nos premières parties, l’impression a perduré. Ce n’est vraiment qu’en poursuivant l’expérience et notamment en ajoutant les nouvelles cartes Fantôme que l’on a compris pourquoi. Certaines des thématiques évoquées sont un peu matures et inadaptées pour un jeune public. Sans tomber dans le trash ou le graveleux, mais Spirit aborde bien évidemment la mort, mais également l’amour, toujours avec nostalgie et élégance. 

Conclusion

Spirit est un jeu asymétrique dans lequel des mediums vont tenter de communiquer avec un fantôme incarné par un joueur. Contrairement à Mysterium, ou par extension Mysterium Park, le fantôme ne s’exprime pas par cartes Vision, mais par le biais d’une planche de Ouija.
Comme chaque joueur a un objectif personnel a compléter, il va tenter d’influencer subtilement (théoriquement) la trajectoire du triangle de communication. La sensation qu’il est possédé par un esprit qui tente de communiquer avec nous est bien retranscrite. Le jeu aborde avec subtilité les thématiques du deuil, de la mélancolie, de la nostalgie et des regrets.
Au delà de la dimension ludique du titre, on s’est surpris à partager nos ressentis sur certaines situations présentées sur les cartes Fantôme : notre rapport au défunts, les expériences passées qui impactent toujours le présent …
Spirit est une expérience très originale qu’on recommande grandement d’essayer. Si les joueurs sont réceptifs et prêts à s’ouvrir aux autres, le titre de Julien Prothière et Baptiste Laurent promet de vous faire passer un bon moment.

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs De 3 à 6 joueurs
Age conseillé A partir de 16 ans
Durée d’une partie Environ 30 minutes
Auteurs
Julien Prothière et Baptiste Laurent
Illustrateurs Simon Caruso
Éditeur Olibrius
Prix : environ 30€ Philibert Playin
L’Atelier des Jeux Ludum

Les liens présents dans le tableau récap sont affiliés chez  Philibert.netPlayinLudum et L’Atelier des jeux . En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES PLUS POPULAIRES

PS Vita – Solutions aux problèmes les plus connus

33
Vous avez une PS Vita, elle vous accompagne dans les transports ou c’est votre valeureux sujet lors que vous présidez sur votre royaume de...