Salut les Héros ! Dans la mythologie grecque, le centaure Nessos fut complice de la perte d’Héraclès. La bête donne à la femme du héros, une tunique baignée de son sang et du poison de l’Hydre de Lerne. Cette tunique, une fois offerte à Héraclès, brûla tellement la peau du demi Dieu qu’il ne trouva son salut qu’après avoir fait dressé un bûcher et s’être jeté dedans, sonnant la fin du héros. De cette histoire découle l’expression “Tunique de Nessos” synonyme de cadeau pourri. Ca tombe bien, c’est complètement l’esprit du jeu Nessos !

Un jeu d’Ampho(i)ros ! C’est marqué dessus !

Ouvrons la boîte de Pandore :

Iello agrandit sa gamme “Mini Games” avec Nessos, un jeu de Takaaki Sayama et Toshiki Arao, illustré par Miguel Coimbra (Fairy Tile, 7 Wonders Duel, Les Montagnes Hallucinées, When I Dream), le jeu était sorti en 2015 sous le nom de Bakudan Takarabako (Bombes et trésors) et était basé sur le thème des pirates mais le principe était le même.

Des jeux et des Dieux.

Dans Nessos le but est assez simple, vous êtes un héros de l’antiquité qui doit faire des présents aux Dieux en leur offrant des créatures mythiques enfermées dans des amphores. Attention néanmoins, vous êtes en compétition avec les autres héros et ils ont enfermé Charon, Dieu passeur du Styx, dans plusieurs amphores. Si vous récupérez 3 amphores avec Charon, vous êtes précipité dans les Enfers !

Les héros qui échapperaient aux griffes du passeur se partagent la faveur des Dieux avec un système de points. Chaque créature conférant un nombre de points prédéfinis.

Un système de jeu qui va vous méduser !

Fonçons directement dans l’action, une pile de cartes au milieu de la table, le nombre de cartes est déterminé par le nombre de joueurs, on ajuste en fonction qu’on soit de 3 à 6 héros.

Chacun pioche 5 cartes, on détermine le 1er joueur et on se lance dans la partie. Le veinard ayant la chance de commencer la manche à le choix entre deux actions  :

Proposer une carte de créature à son voisin en lui donnant la valeur exacte, pas le droit de mentir

Proposer une carte Charon et mentir sur sa valeur, vous pouvez annoncer le chiffre que vous voulez !

La personne qui se voit proposer cette carte à 3 choix :

  • Accepter la carte, il la retourne et elle lui appartient jusqu’à la fin de la partie, si ce sont des points, bravo, vous vous rapprochez de la victoire, si c’est Charon, vous vous rapprochez de l’Enfer, c’est moins sympa…
  • Refuser la carte, le joueur qui vous l’a proposé se voit dans l’obligation de la dévoiler et de la poser devant lui, de la même façon, s’il vous avait proposé des points et que vous avez refusé, tant pis pour vous, vous avez loupé l’occasion de marquer des points. Si c’était Charon, tant pis pour lui, vil menteur, il ne fallait pas essayer de vous tromper ! Qu’il se noie dans le Styx !
  • Surenchérir, il propose à son voisin la carte qu’il s’est vu offrir par le premier joueur auquel il rajoute 1 carte. Cette carte suit la même règle que la première, vous ne pouvez mentir que si vous glissez une carte Charon dans le pli que vous proposez à votre voisin.

Ce voisin a les mêmes choix que vous, il peut Accepter, Refuser ou Surenchérir.

Par contre dès que 3 cartes sont dans le pli, il devient impossible de surenchérir, le joueur ne peut qu’accepter ou refuser le pli. Gagner 3 cartes peut être tentant mais c’est prendre le risque d’avoir 3 Charon dans le même pli et de quitter la partie précipitamment.

Dès qu’un joueur dévoile les cartes, la manche est terminée, on complète sa main jusqu’à avoir à nouveau 5 cartes en mains et c’est votre voisin qui devient le premier joueur.

Le jeu s’arrête quand le nombre de points est atteint ou qu’il ne reste plus qu’un héros dans la course.

Érinyes bon ni mauvais…

Le sel de Nessos est dans cette dualité des choix, allez vous accepter ce pli offert par votre voisin ? Essaye-t-il de vous donner un Charon ? Ou bien vous ment-il pour que vous refusiez son pli et ainsi lui permettre de marquer des points… ?

Les cartes 1, 2 et 3 ne valent pas beaucoup de points mais si vous les réunissez, elles vous donnent 10 points bonus !

Tout est histoire de bluff, de contre bluff et de rebluff !

Dans une configuration à 6 joueurs, il y a 40 cartes créatures et 15 Charons, ce qui fait plus de 25% de chance d’avoir une carte défavorable, chaque pli est un risque à prendre et vous ne pouvez jamais faire confiance aux autres joueurs qui essayent de vous faire tomber !

Héphaïstos nous fournit du bon matériel

Nessos c’est la gamme “Mini Games” donc des jeux faciles à transporter, la boîte est petite de base mais vous pourrez encore la réduire si le besoin de place se fait sentir. les 55 cartes peuvent tenir dans une poche ou dans un paquet de cartes classiques, pas la peine de vous encombrer de l’amphore qui sert juste à déterminer le premier joueur si vous manquez de place.

Un petit coup de peinture pour la faire ressembler à une vraie Amphore et ça sera parfait

La direction artistique est assurée par Miguel Coimbra. Chez Pixel Adventurers on adore cet illustrateur mais on aime également le style amphores antiques, il a réussi à allier les deux de façon superbe. Les monstres sont facilement reconnaissables et le graphisme colle parfaitement au thème. On adore les cartes Charon !

Niveau qualité des cartes, elles sont classiques et si elles ne sont pas spécialement fragiles, on vous conseille de les protéger car la moindre trace au dos des cartes permettrait de les reconnaître et nuirait donc au jeu.

Au final ?

Nessos fait parti de ces jeux qu’on garde pas loin de la table lors d’un apéro, on explique les règles en 2 minutes et on joue plusieurs parties sans s’en rendre compte. Les coups bas vont bon train et chacun apprend rapidement qu’il ne possède aucun ami autour de la table! Essayez de collecter les créatures antiques sans que l’on vous donne des Charon. La tension monte à chaque pli, il faudra voir au travers du jeu de vos adversaires pour leur voler leurs meilleures cartes et leur laisser les cartes pièges. De beaux graphismes, une règle simple qui détruira des amitiés, Nessos est une bonne alternative à Skull pour égayer vos soirées ou une sortie. Avec son petit format, il peut être transporté partout pour perdre des amis n’importe où !

Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 3 à 6 joueurs
Durée d’une partie 15/20 minutes
Éditeur Iello
Prix 12€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.