YIIK : A Postmodern RPG n’a plus vraiment fait parler de lui depuis plus d’un an et demi maintenant. Mais hier soir on a appris via le Twitter d’AcKK Studios que YIIK : A Postmodern RPG vient de passer GOLD. Cela devrait dire que le jeu sera bientôt en vente chez Limited Run Games car ils avait annoncé, il y a bien longtemps, la sortie physique du jeu sur PS Vita et PS4. 

Quand un jeu passe GOLD cela veut dire que le jeu est enfin dans sa version finale et que celui-ci va bientôt ou est envoyé au différents supports comme le PSN ( et qu’il est en attente de validation par Playstation) et/ou qu’il est en train d’être imprimé sur les Blurays/Cartouches. 

Mais c’est quoi YIIK : A Postmodern RPG, je n’ai pas suivi il y a 1 an ou je ne me rappelle plus….

Artwork YIIK : A Postmodern RPG Après avoir vu une femme disparaître d’un ascenseur, Alex, diplômé d’université, se lance dans une aventure pour la sauver, ce qui se transforme en une quête épique dont l’enjeu est plus élevé qu’il n’aurait pu l’imaginer.

La recherche d’Alex pour cette femme et celle de la vérité derrière sa disparition le conduisent, lui et ses compagnons, vers le nouveau millénaire, dans un voyage semé de mystère et de danger … ou du moins voici l’histoire de YIIK: A Postmodern RPG, le RPG surréaliste à la japonaise des studios Ackk et des jeux Ysbryd.

 

Caractéristiques de YIIK : A Postmodern RPG

Combattez dans des donjons remplis de puzzles, de pièges et de monstres bizarres réunissant jusqu’à huit membres, en utilisant un système de combat qui associe des mini-jeux nerveux à des combats au tour par tour. Disques, appareils photo, instruments de musique et autres instruments seront vos armes contre des ennemis allant des crânes flottants aux tortues samouraï.

Screenshot YIIK : A Postmodern RPG

YIIK a plus de 30 heures de contenu, y compris une campagne principale entièrement doublée par des gens de talent tels que Chris Niosi (Tales of Zestiria, Disgaea 5), ​​Clifford Chapin (Borderlands, Attack on Titan, RWBY), etc.

YIIK dispose d’un style graphique particulier avec un rendu polygonal, des textures minimalistes et une palette de couleurs riches et saturées qui confèrent un aspect onirique et surnaturel aux environnements et leurs habitants.

La bande son – comprenant des contributions de compositeurs tels que Toby Fox (Undertale) et Hiroki Kikuta (Secret of Mana) – est aussi éclectique que le gameplay. Proposant une fusion électroacoustique de jazz, de funk, de mélodies et de swing traditionnel de style JRPG.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.