Salut les Aventuriers! L’article d’aujourd’hui va traiter de l’adaptation en jeu de plateau d’une licence de jeu vidéo : This War Of Mine, créé par le studio 11-bits. Ce jeu de plateau conçu par Jakub Wisnewski et Michal Oracz, 100% coopératif est sorti chez Edge et propose aux joueurs (de 1 à 6) de vivre une aventure poignante et pleine d’émotions. Issu d’une campagne Kickstarter ayant recueilli plus de 620 000£, le contenu a pu être pas mal augmenté lors de cette dernière, et la version retail bénéficie également de cette amélioration de contenu.

Attention toutefois car ce jeu traite de la guerre et de toutes les horreurs qui en découlent, il est donc déconseillé aux joueurs de moins de 16 ans. Entrons dans le vif du sujet, voici une présentation et notre ressenti sur This War Of Mine.

This War of Mine : présentation de la licence.

This War Of Mine (TWoM) est donc à la base un jeu vidéo sorti sur PC en 2014, fort de son succès critique et d’estime, il a par la suite été porté sur consoles de salon. L’originalité du titre ne repose pas dans son thème : la Guerre ; des centaines de jeux (vidéos) l’ont traitée mais plutôt sur le point de vue adopté. TWoM le jeu vidéo, et il en sera de même pour le jeu de plateau, place les joueurs au coeur de la guerre mais du point de vue des civils, plongés dans l’enfer du conflit armé.

Cette singularité que met en avant TWoM est un de ses énormes points forts, et lui permettra d’impliquer émotionnellement les joueurs.

This War of Mine, l’adaptation en jeu de société :

This War of Mine est un jeu très narratif, vous aurez entre les mains un gros cahier avec près de 2000 scripts d’entrée, dans lequel vous devrez naviguer en jeu un peu à la manière d’un Livre Dont Vous Etes Le Héros. Les cartes ou les jetons vous renverront à ce livret pour dérouler l’histoire et vous apporter les détails de votre aventure, vous naviguerez constamment entre ce cahier et le plateau de jeu. C’est dans ce livret que se retrouve l’essentiel du contenu “Mature” du titre, qui en fait un jeu déconseillé aux moins de 16 ans. Les situations sont souvent sordides et montrent l’Humain dans toute sa noirceur, comme il agit dans les situations d’horreur extrême comme les périodes de guerre. L’ambiance générale du jeu est très sombre, vous serez confrontés régulièrement à des situations émotionnellement assez chargées.

This War of Mine version plateau reprend la vue latérale initiée dans le jeu vidéo, sur un plateau immense (6 fois la taille de la boîte !). Ce plateau représente votre abri de fortune, délabré, encombré et très peu confortable en début de partie. Comme dans l’épisode vidéoludique, les joueurs contrôleront un groupe de 3 personnages ; notez bien que chaque joueur ne contrôle pas de personnage en particulier mais bien l’ensemble du groupe. La communication sera extrêmement importante pour décider du sort de vos héros de fortune, mais c’est tout de même le joueur actif (avec le carnet de scripts) qui prend la décision finale.

Quasiment toutes les cartes du jeu, et il y en a pas mal,  sont placées sur le plateau, en différents decks ou à l’unité. Votre but sera de survivre pendant les 7 journées. Afin d’y parvenir dans les meilleurs conditions vous devrez aménager votre abri et partir en expéditions pour rassembler des matériaux et de la nourriture, symbolisés par de nombreux tokens en cartons ou en plastique pour les pièces mécaniques et le bois.

Votre abris de fortune est un immeuble ayant subi les affres de la guerre, en début de partie il est rempli de décombres et de portes fermées. Durant la journée, car il est très risqué de sortir en plein jour pour les civiles avec tous ces militaires à l’affût, vos personnages devront explorer cet immeuble, déblayant les gravats et aménageant des salles. En utilisant des ressources vous pourrez construire par exemple un atelier de métallurgie pour vous confectionner des outils, ou tout simplement construire un lit pour pouvoir se reposer.

Tout au long de votre aventure, vous aurez plusieurs statuts à gérer comme la fatigue, la faim, les blessures, le mal-être, la maladie et le froid. Il sera capital de gérer au mieux ces états car si un d’eux atteint le niveau 4, votre personnage mourra ou fuira l’abri. Attention ça peut aller très vite, j’en ai fait les frais sur plusieurs parties. De plus, quand ces statuts montent de niveau, ils peuvent priver vos personnages d’une ou plusieurs actions, faisant passer leur pool d’actions de trois à deux, un voire même zéro…
Pour remporter une partie de TWoM, il faut qu’au moins un de vos personnages survive aux 7 nuits et jours. Pour pallier à ces états négatifs, il vous faudra manger, boire, éventuellement fumer une cigarette pour certains personnage sous peine de voir augmenter leur mal-être, se reposer…

Mais attention, car si les journées sont dangereuses, les nuits le sont également. C’est le moment où vous pourrez envoyer des personnes de votre groupe (toutes si vous le désirez) en exploration. Les explorations se déroulent en piochant des cartes et ne sont pas sans risques non plus, mais indispensables. En fonction de la distance du lieu (proche, éloigné ou très éloigné) vous allez constituer le paquet de L’Inconnu avec 14, 12 ou 10 cartes exploration, qui va représenter la prudence de votre personnage, si la pioche est épuisée, l’exploration prend fin. En gros, plus votre personnage va être prudent pour ses actions et plus vous allez défausser des cartes de la pioche, donc il risque de prendre moins de dégâts mais vous aurez moins de chances de récupérer des ressources.
Vos actions pourront générer du bruit, et à un certain seuil attirer l’attention sur vous pouvant initier une rencontre hostile ou non. Ici encore les scripts feront varier votre aventure.
Toutes vos découvertes sont mises dans la case Trouvailles tant que l’exploration n’est pas finie, lorsqu’elle se termine, vous pourrez alors choisir quelles provisions/matériaux vous souhaitez ramener à votre abri.

Attention toutefois car pendant la nuit, un abri comme le votre peut faire des envieux et vous aurez à subir des raids d’autres survivants. Vous devrez pour limiter la casse laisser un de vos héros monter la garde, mais en contrepartie, il ne se reposera pas… This War of Mine vous demandera de faire des choix, pas toujours évidents pour maintenir votre groupe le plus en forme possible quitte à devoir restreindre la nourriture pour un personnage sur un tour ou le faire veiller pour monter la garde et permettre aux plus fatigués de se reposer.

Les combats sont résolus à l’aide de dés, suivant l’arme que vous et vos adversaires avaient en main. En fonction des dés, vous déterminerez qui prend l’avantage sur qui et éventuellement, selon la situation, si les vainqueurs vous dérobent des ressources ou non.

Quand vient le matin, on retourne une carte Evénement qui déroule l’histoire et on recommence les différentes phases de la journée après avoir résolu son effet.

This War of Mine n’est pas un jeu facile, loin de là, mais pas à cause de ses mécaniques , plutôt à cause de ses paramètres à gérer et ses situations délicates. Lors de nos premières parties, nous avons rapidement été dépassés par la faim et le mal-être de nos héros qui sont tous morts durant le jour Deux. C’est un jeu qu’il faut pratiquer pendant quelques parties pour l’apprivoiser un peu et les défaites nous enseignent de nouvelles leçons qu’il faudra appliquer dans les parties suivantes.

Malgré sa difficulté, on n’a pas eu l’impression de subir le jeu et heureusement que le titre présente une certaine résistance, elle est totalement thématique. S’il avait été facile de se sortir des épreuves que met This War of Mine sur votre route, le jeu aurait été décevant.

Le matos :

Revenons un peu sur le matériel, nous avons déjà évoqué le grand plateau, mais sans dire qu’il comporte deux faces. Elles correspondent à deux modes de difficulté, permettant aux joueurs aguerris de se faire les dents sur des parties encore plus corsées.

Vous aurez à disposer sur le plateau tout un tas de cartes (200 dans la boîte) mais la mise en place se fait rapidement, pas de souci la dessus, tout est bien expliqué dans le journal de règles. Les cartes sont bien épaisses et toutes au même format, pas de souci pour les ranger.

Les deux livrets de règles et scripts, avec un petit bémol sur leur utilisation : La FAQ de règles est dans le livret de Scripts, vous obligeant à farfouiller dans deux livrets pour avoir des réponses… Ce n’est pas ce qu’il y à de plus pratique mais c’est compensé par quelques petites surprises.

Les dés sont sympas et leur couleur identifient leur fonction, pas d’erreur possible en jeu, c’est très lisible et simple à l’usage.

Les jetons plastique pour les ressources (pièces mécaniques et bois) sont bien faits et agréables à manipuler. A côté de ça, de nombreux jetons en cartons de bonne qualité représenteront la nourriture, des objets et armes…

Bien que This War of Mine ne soit pas un jeu de figurines, il y en a tout de mêmes pour représenter vos héros. Elles sont assez détaillées et de bonne facture, sans toutefois atteindre le rendu de celles d’autres jeux comme Star Wars Assaut sur l’Empire par exemple, mais elle font le boulot.

Petit mot sur le thermoformage : il est top! Il y a une proposition de rangement dans le journal de jeu selon les couleurs de jetons et c’est bien foutu. Tout rentre parfaitement et avec le gros plateau et les livrets posés dessus, rien ne bouge même une fois rangé à la verticale.

Conclusion :

This War of Mine est un excellent jeu que nous avons plaisir à sortir. La grande variété de ses scripts et l’aléatoire induit par les cartes et les dés assurent une grande rejouabilité. Pour accroître encore la durée de vie, le jeu propose plusieurs mises en place, dont le mode nuit sans fin avec plusieurs phases de collecte et de raid dans la même journée.
En étant attentif et vigilant on parvient à se familiariser avec la difficulté assez élevée du jeu et à faire survivre notre groupe de héros de fortune de plus en plus longtemps.
Mais n’espérez pas survivre lors des premières parties, le jeu est difficile, vous n’êtes que des civiles en période de guerre, on vous le fait bien sentir tout au long du jeu.
Pas de super-pouvoirs, pas de facilité, la faim et la soif sont là au quotidien, rien ne vous sera épargné dans This War of Mine. Si vous vous impliquez émotionnellement dans le jeu, vous risquez de trouver le jeu beaucoup plus dur, vous arriverez à survivre en volant de la nourriture à des enfants, mais vous le pardonnerez-vous ? Le jeu en vaut-il la chandelle ?
Des situations où vous vous mettrez en danger vous apporteront un peu d’humanité, dans cette ambiance oppressante, n’est-ce pas la ressource qui vous fait le plus cruel défaut ? Quel genre d’homme êtes-vous et qu’êtes-vous prêt à faire pour survivre ? This War of Mine vous fait vous poser ces questions, voudrez-vous trouver les réponses… ? 

Récap de la rédac

Nombre de joueurs 1 à 6 joueurs
Durée d’une partie 1 à 2 heures
Éditeur Edge
Prix 70€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.