Avant toute chose je dois vous informer que je ne suis pas un joueur de jeu de combat. Pour plusieurs raisons, c’est que je suis mauvais pour effectuer des arcs de cercles et que je n’ai jamais vraiment apprécié ce genre, car je ne jouais jamais avec des joueurs du même niveau que moi, c’est à dire proche de 0. Sinon je me faisais juste rosser par l’IA… Cependant adorant les jeux 2D et comme l’avait dit un joueur du PSN j’ai une aptitude à enchaîner les combos de merde sur les persos les plus énervants du monde, je me suis dit que je j’allais tester UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st].

UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] est la nouvelle franchise de « VS fighting » conçue par le studio de développement, French Bread, créateurs de Melty Blood, le jeu de combat culte et incontournable des salles d’arcade japonaises depuis des années.  UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] est très souvent considéré comme le chaînon manquant entre le jeu de combat 2D traditionnel et l’action sur-vitaminée des combattants « anime ».

Se déroulant dans un Japon de fiction moderne, UNDER-NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] vous fera découvrir un monde où un mystérieux événement appelé Hollow Night se produit mensuellement. Au cours de cette Hollow Night, de sombres créatures appelées Void sortent de l’ombre et s’attaquent à d’innocentes personnes. Ceux, qui survivent à ces agressions, développent parfois des capacités spéciales. On les connait alors sous le nom d’In-Birth. L’histoire d’UNDER-NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] suit celle de ces individus surdoués alors que, devant faire face aux horreurs de la Hollow Night, ils apprennent à maîtriser leurs nouveaux pouvoir et affrontent des organisations aux sombres desseins, chacune ayant ses propres plans concernant ces mystérieux événements et les terribles créatures qu’ils engendrent.

Un synopsis alléchant non ? alors commençons ! Contrairement à un RPG ou autre jeu ici je vous parlerais de l’histoire en dernier. Pour moi, dans un jeu de combat ce qui prime c’est le gameplay.

Les graphismes

Bon il faut juste le dire UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] est très beau sur la PS Vita, presque parfait. Le seul bémol, les graphismes ne sont pas très nets. Ceci est sûrement dût à la compression. Le jeu fait un peu moins de 3GB, 2.93 GB pour être exact. Ce qui est vraiment léger pour un jeu de ce genre. Mais ça ne l’empêche pas d’être une vrai claque graphique.

Il démontre ce qu’il est encore possible de faire sur la portable abandonnée de Sony.  Le jeu n’a pas à pâlir face à un Blazblue qui est souvent la référence en jeu de combat sur la PS Vita. Les personnages comme les décors sont très très beaux et vraiment bien animés ! Tous les personnages ont leurs propres animations, avec un grand sens du détail. Le jeu claque vraiment tant au niveau des combats que des illustrations du scénario ! Comme dans tout bon jeu Japonais, Under Night comprend une galerie qui permet de revoir les trailers ou les illustrations du jeu.

Contrairement à son collègue de chez SegaDengeki Bunko: Fighting Climax qui souffre de ralentissements quasi constants, UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] est parfait. Il est fluide, les combats n’ont jamais de souci de latence ou de ralentissement. Les chargements sont rapides (moins de 10 secondes). Ce qui rend le jeu vraiment plaisant à jouer sur PS Vita!

Alors je ne pourrais pas vous dire si le jeu tourne en 60fps sur la PS Vita n’ayant pas le matériel pour tester cela. Cependant je trouve que le jeu à un framerate bon, mais j’ai des yeux de néophyte dans ce genre.

La musique

Pour ce qui en est de la musique, elle est entraînante à la fois pop, rock et électro. Elle correspond bien à l’univers du jeu. Les musiques semblent s’inspirer des musiques de Street Fighter, ce qui contribue à donner la pêche et l’envie d’appuyer bien fort sur les touches de la console. Autant ce n’est pas une bande son à la Nier Automata que vous aurez envie d’écouter encore et encore, autant elle remplie très bien son rôle.

Un petit morceau que j’apprécie dans l’OST :

Les bruitages sont puissants, ils font bien ressentir la puissance des coups ou le type d’attaque. On regrettera cependant que la bande son ne soit ni disponible à l’écoute dans le jeu ni complète dans l’édition limitée de la version PS4.

UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st]  un gameplay quasi parfait !

Alors fait rare pour un jeu de combat, UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] est parfait pour les débutants, donc pour moi ! Je m’explique : le jeu dispose d’un tutoriel très très complet. Avec  179 putains de cours pour vous apprendre à jouer! Oui 179 ! Il faut le dire là si vous ne voulez pas apprendre c’est juste de votre faute. De plus, option super sympathique que je n’ai pas vue depuis longtemps, il est possible de réduire la vitesse du jeu ainsi que de voir les “inputs”. Ceci permet vraiment de s’entraîner et j’ai enfin pu maîtriser les arcs de cercles ! Ca m’a aussi permis de ne pas laisser tomber le tutoriel au bout de 10min car je n’arrivais pas à faire tel ou tel mouvement. Mais là avec la réduction de vitesse j’ai pu progresser et m’améliorer.

C’est aussi le premier jeu de combat où l’on arrive facilement à retenir des combos et où l’on arrive facilement à les replacer dans les combats. J’ai pu finir plusieurs fois le mode versus, qui consiste à enchaîner 10 adversaires de plus en plus difficiles, en mode normal.

Cependant je vais rassurer les habitués du genre, le jeu est aussi complexe qu’un Blazblue. On se rend vite compte qu’il y a des combos qui peuvent s’enchaîner pour infliger le plus de dégâts possible. Même si je n’ai pas pu maîtriser vraiment les contres, cancel ainsi que les attaques les plus puissantes, on sent que le jeu a un énorme potentiel.

Niveau personnages, il y a 20 personnages jouable 4 nouveaux par rapport à UNDER NIGHT IN-BIRTH. Phonon, Mika, Enkidu et Wagner sont les 4 nouveaux venus.

Niveau personnages vous en avez pour tous les goûts de la loli super-puissante, la samuraï, le mage,  la chevalière, un karatéka ou un gros monstre qui ressemble à une harpie. Personnellement j’adore Mika, la loli super-puissante.

En plus, son EXS est complètement pété ! EXS que je n’ai toujours pas réussi à placer… Le jeu dispose aussi d’un mode en ligne avec la possibilité de jouer en classement ou simplement avec les amis. N’ayant malheureusement trouver personne pendant la période de test car le jeu n’était disponible que pour la presse, je n’ai pas pu tester cette fonction. Pour la PS Vita il est également possible de jouer en Ad Hoc ! Il y a aussi la possibilité de cross-save et récupérer sa sauvegarde entre les différentes consoles. Donc, un jeu bien complet sur le multijoueur et multi-plateformes dans l’univers Playstation.

L’histoire 

Malheureusement c’est là que le jeu pêche, en effet il ne dispose pas d’un mode histoire, typique au genre. C’est à dire histoire en visual-novel puis combat puis histoire puis combat… Contrairement à un Blazblue ou même Skullgirls, ici aucun mode histoire qui vous explique exactement dans quoi on vous embarque. Ce n’est qu’a travers le mode Chronicles qui est en gros une longue visual-novel de 22 histoires que vous allez comprendre un peu les événements de ce monde.

Le soucis principal est que l’histoire n’est pas developpée de façon linéaire mais plutôt dans un grand patchwork qui forme le récit. Ce qui ne m’a malheureusement pas permis de me plonger vraiment dedans. Ce qui n’aide pas non plus est que le jeu est en anglais, d’habitude pas un soucis mais là j’ai souvent eux du mal à comprendre le fond.

Je trouve qu’on arrive comme un cheveu sur la soupe dans cet univers. Il faudra faire le mode Arcade et Chronicles en entier pour comprendre l’univers dans lequel vous vous trouvez. On comprend rapidement que l’histoire a été rajoutée après car c’est un jeu d’arcade à l’origine.

Conclusion 

UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] est un très bon jeu de combat, avec un tutoriel très solide pour les débutants et un niveau plus complexe pour les experts du genre.  Disposant d’une animation fluide de très bonne facture et une bande son léchée. Même si je ne suis pas rentré dans l’histoire, l’aspect visual-novel est très soigné et complet ! Le jeu est un vrai plaisir pour les yeux sur la PS Vita et est ouvert au cross-play dans l’univers Playstation. Comme souvent dans les jeux de combat, il y a une grande possibilité de customisation pour le versus en multi.

UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] - LE
Under Night In-Birth Exe:Late[st] End of Dawn Edition (Exclusivité Rice Digital)

L’unique soucis de ce titre serait que pour le moment le Online est un peu mort surtout sur la PS Vita et que le jeu ne tourne pas sur PSTV, ce qui aurait permis de faire du multi à la maison. On regrettera aussi que le jeu ne sorte en version physique que sur PS4. Il dispose même d’une édition limitée chez Ricedigital. Le jeu n’est pas non plus Cross-buy malgré un cross-save ce que je ne trouve pas judicieux… J’aurais vraiment aimé pouvoir jouer à la fois sur ma PS4 et ma PS Vita quand je suis dans le métro.

Le soucis pour moi, c’est que UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] sort au mauvais moment face à un Dragon Ball Fighter Z qui explose tout les records de vente. Sans la possibilité de jouer complètement dans univers Playstation avec par exemple un cross-buy/cross-play/cross-save. UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] va pourtant plaire énormément aux fans de manga et aux joueurs PS Vita qui sont à la recherche d’un jeu de combat vraiment neuf.

UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st] - fin

UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st]

€39,99
UNDER NIGHT IN-BIRTH Exe:Late[st]
7.3

Histoire

5.0 /10

Graphismes

9.5 /10

Bande son

7.5 /10

Gameplay

8.0 /10

Durée de vie

6.5 /10

Points positifs

  • Les graphismes 2D
  • Fluide
  • Un tutoriel très très solide
  • 20 personnages très différents
  • Un mode histoire, absent des jeux précédent

Points négatifs

  • En anglais mais voix Japonaise
  • Pas cross-buy, ne fonctionne pas sur PSTV
  • Surtout vu le prix pour une version numérique
  • Online pas très vivant

Related Post

Laisser un commentaire