The Longest Five Minutes est la dernière sortie de Nippon Ichi Software America (NIS America) et développé par Syupro-DX. Après plusieurs années à attendre sa venue depuis le Japon, c’est seulement le 13 février dernier que The Longest Five Minutes arrive sur PS Vita, Nintendo Switch et Steam.

L’histoire de The Longest Five Minutes 

Vous incarnez Flash un jeune héros qui se retrouve devant le roi des Démons en plein combat ! Mais le soucis c’est que Flash ne se rappelle de rien alors que ses amis se font bolosser par le gros cornu rouge.

Ses compagnons essaient de lui rendre peu à peu ses souvenirs du comment du pourquoi il est là et surtout de ne pas tous mourir face à cette créature démoniaque. Vous allez donc revivre l’épopée de Flash en Flash Back, ha ha… Non sérieusement, c’est tout le propos du jeu: Retrouver vos souvenir, pour trouver comment battre le Demon King. Ah, je vous avais dit que vous n’aviez que 5min pour ça? Non bah voilà.

The Longest Five Minutes: ce qui en fait son charme 

The Longest Five Minutes est un petit RPG qui va se finir en une vingtaine d’heures. Il s’inspire très largement des RPG des années 90 avec Final Fantasy et Dragon Quest.

Ne vous attendez pas à un style pixel art type OldBoy ou Hyper Light Drifter, ici le style est plutôt grossier. Cependant, le jeu est plein de vie et arrive très bien à donner des expressions comiques aux personnages avec des expressions faciales exacerbés.

Ce qui fait tout le charme de The Longest Five Minutes. Le jeu mise énormément sur son humour et c’est vraiment ce point là qui a charmé notre collègue Quentin de Band of Geek et moi.

Pour vous dire: à un moment le Demon King vous propose de devenir son sous-fifre et de tuer vos alliés. Si vous dites oui, vous allez devoir tuer vos alliés qui sont déjà en piètre état au sol.

Le gameplay de The Longest Five Minutes

Voilà où le jeu se laisse aller…The Longest Five Minutes est un simple tour par tour classique avec les attaques physique, magiques, les objets ou encore la défense. Le soucis principal c’est qu’il n’y a AUCUNE difficulté dans les combats. Aucun monstre, même le Demon King, ne vous fera vraiment de résistance. Les combats aléatoires que vous pouvez avoir sur la carte ne sont qu’une formalité. J’ai même utilisé dans les 25 derniers pourcents du jeu, le repulse pour éviter les combats. Il est même possible de mettre les combats en automatique.

Ce n’est donc pas la partie la plus importante du titre. La partie la plus importante est la narration comme dit plus haut qui est vraiment au petit oignons pour vous faire passer un bon moment.

Les souvenirs ne revenant pas de façon forcément linéaire et sous forme de flash back, vous évitez ainsi les travers des RPG tour par tour qui sont le farm et la conservation excessive d’objet. Vous pouvez utiliser l’ensemble des objets qui vous sont attribués dans le flash back. Vous aurez d’ailleurs différents objectifs dans chaque flashback qui vous débloqueront des trophées. Ces sides-quest sont souvent très drôles, je vous invite à les faire ! 

Il en va de même pour l’argent. The Longest Five Minutes utilise donc les codes du genre mais les détourne pour mettre le point sur sa narration. Vous aurez au cours de l’aventure plusieurs choix à faire qui vous donneront accès à différents souvenirs et fins ! Il est cependant possible de changer ses choix en revivant les événements via la time-line du combat. The Longest Five Minutes - 06

Alors, dois-je craquer sur The Longest Five Minutes ? 

Pour moi The Longest Five Minutes est un titre vraiment cher à mon cœur maintenant, il est vraiment dommage qu’il n’y ai pas de version physique sur PS Vita. La patte graphique rend vraiment le jeu croquignolet.

L’exécution du speech de base du titre est parfaitement réalisé en utilisant tous les codes du genre. C’est une petite perle vidéo-ludique qui je pense deviendra un classique pour les connaisseurs par son humour et sa réalisation.

Cependant le titre souffre d’un bémol, son prix ! En effet 39,99$/€ c’est vraiment trop cher pour ce titre surtout qu’il est disponible uniquement en version dématérialisée sur PS Vita et Steam. Alors que sur Nintendo Switch, il a eu le droit à une version boite…

Alors oui je me suis éclaté sur le titre, oui le titre s’adresse à tout le monde, oui je conseille vivement ce titre mais il est trop cher.

Merci a NIS America pour le code de téléchargement 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.