Salut les démineurs ! Et oui on retourne jouer avec les explosifs ! Depuis Bomb Squad on n’avait pas joué avec les engins qui font boum et ça nous avait manqué. Mais cette fois on n’envoie pas de robot ! On y va à l’ancienne façon Arme Fatale 3 avec un petite pince et notre courage ! Retroussez vos manches, essuyez votre front, on s’attaque à Phone Bomb !

Tic… Tac… Tic… Tac…

Horreur, on vient de vous informer qu’une bombe avait été découverte, vous partez le plus vite possible avec votre équipe pour arriver sur les lieux du crime. Malheureusement, le temps que vous arriviez, il ne reste plus qu’une seule minute pour désamorcer la bombe. Heureusement, vous êtes entourés des meilleurs pour vous aider dans ce tour de force. Du moins… C’est ce que vous espériez…

Les outils du parfait petit démineur

Phone Bomb est un jeu de David Circurel, illustré par Christopher Matt et édité chez Aurora Games fait partie de ces jeux hybrides tels qu’Unlock, Tapage Nocturne ou Voyage en Terre du Milieu qui demandent un téléphone ou une tablette pour pouvoir être joués.

Une fois l’application installée, il ne reste plus qu’a distribuer des cartes aux joueurs autour de la table et de lancer le chrono.

Pendant la prochaine minute, à votre tour, vous devrez faire des paires avec vos cartes pour créer des symboles et ainsi faire l’action leur correspondante.

Couper un fil bleu, rouge ou jaune

Grâce à ces symboles vous allez pouvoir couper des fils sur la bombe mais lesquels choisir ?

Ces symboles vous permettent “d’identifier” les bons et les mauvais fils, tout en restant assez vague, vous ne saurez pas quel est précisément quel fil il faut couper mais vous aurez une indication sur le nombre de fils piégés et ceux qu’il faut couper restant.

Les symboles évoluent tout au long de la partie pour vous aider pour peu que vous refassiez l’action de regarder à nouveau.

Le symbole de la montre parle de lui même, il vous permet de rajouter un peu de temps, et vous en aurez besoin !

Le symbole de fuite vous fait vous enfuir. Vous abandonnez tout le monde de peur que la bombe explose, si c’est le cas, vous gagnez un point sur les cendres de vos amis. Mais en vous enfuyant vous enlevez un boulet aux braves restants, ils ont donc le droit à un peu de temps supplémentaire.

Le symbole micro permet de prépare son discours de victoire, sauf qu’il fait perdre du temps tout l’équipe. Méfiez vous de ceux qui préparent trop leur discours, les laisser avec une bombe non désamorcée et quelques secondes pour réagir pourront les remettre dans le droit chemin !

Et si vous n’avez pas de paire ?

C’est là qu’intervient le caractère communication du jeu, pendant que le joueur actif s’efforce de prendre la bonne décision, les cartes tournent entre les joueur, chacun annonce ce qu’il veut et ce dont il a besoin. Les échanges de cartes entre les joueurs permettent de faire de nouvelles paires mais vous n’êtes jamais tenus de donner la carte que vous avez promis en échange de celle que vous allez recevoir. Le petit coup de couteau dans le dos, prémice d’une traîtrise !

L’appli

Très claire et même assez simple avec quelques options basiques qui permettent de régler le son, les vibrations, la langue, etc… On notera tout de même l’option “Tablette” qui contrairement au jeu de base évite de se passer la bombe d’un joueur à l’autre. Vu qu’il y a moins de manipulation, on gagne du temps, c’est pourquoi au lieu de 60 secondes, vous n’en aurez que 45 ! On préfère ce mode chez nous car il permet à tous de voir la bombe en temps réel et donc d’adapter ses décisions.

Quand on lance l’appli, on peut choisir entre découverte et normal. D’autres modes sont prévus dans la règle mais ils ne sont pas encore disponibles dans l’application. Interrogé à ce propos, l’éditeur nous informe que le minuteur pour chaque joueur arrivera aux alentours du FIJ de Cannes. Ce minuteur pour chaque joueur aura des conséquences plus ou moins lourdes quand il arrivera à son terme : pénalité ou tout simplement explosion de la bombe. Un peu de stress en plus ça ne fait pas de mal !
Bénéfice d’avoir une application dédiée, de nouveaux modes pourront arriver prochainement pour enrichir le jeu. L’idée d’un mode “à l’aveugle” où l’on ne connaîtrait pas le temps restant à été évoqué.

On attend les futures annonces de l’éditeur concernant ces nouveaux modes ! 🙂

Au final on s’éclate ?

On a essayé Phone Bomb dans 2 configurations différentes, à 4 adultes joueurs puis à 5 enfants de 10 à 12 ans accompagnés d’un adulte.
Dans le premier cas, la sauce n’a pas pris du tout, les joueurs n’ont pas du tout exploité le côté communication du jeu qui est pourtant le fer de lance de ce dernier. Les paires étaient faites avec ce qu’ils avaient en mains et adaptaient leurs possibilités assez facilement dans le calme et la sérénité. Le trop grand choix grâce aux 4 cartes en mains n’est pas assez bloquant. Et le caractère trop sérieux de la table a fait que tout le monde jouait pour désamorcer la bombe sans fuir ou préparer d’interview. C’est malheureux mais on avait trop l’esprit d’équipe pour vouloir se démarquer, pris plus par la mission que par les points.

Heureusement, les cartes objectifs viennent nuancer ce propos, en les attribuant aux joueurs, ils entreprennent des actions contre-productives pour le groupe. On vous conseille de les ajouter rapidement à vos parties. Sans elles, le jeu était trop sérieux et n’a pas suscité d’intérêt pour notre groupe.

Alors qu’avec les enfants, ça a été un grand foutoir d’émotions, entre les rires ou déceptions quand la bombe explosait, les cris de victoire pour les désamorçages et les viles traîtrises de certains qui s’enfuyaient rapidement pour assurer leur survie. Les parties se sont enchaînées dans le bonne humeur. Chaque bombe désamorcée ou non en appelait une autre. Jouer avec des enfants et des ados qui marchent plus au ressenti qu’au calculatoire a été un vrai plaisir.

Phone Bomb fait parti de ces jeux qui peuvent être un échec comme une réussite selon l’ambiance autour de la table. Si vous cherchez la stratégie et le sérieux, passez votre chemin, Phone Bomb est un party game qui demande des joueurs “grain de sable” qui viendront mettre les projets des autres en l’air pour devenir intéressant. Si vous n’avez pas de joueurs opportunistes autour de la table, le jeu fera ne sera qu’une déception pour vous. Au contraire si vous aimez vous faire des crasses voir de pousser les autres à la faute, il pourra trouver le chemin de vos apéros ludiques assez facilement.

Fil bleu ou fil rouge ?

Phone Bomb est un jeu coopératif pour 3 à 6 joueurs. Enfin coopératif quand tout va bien car il n’y aura qu’un seul gagnant à la fin de la partie. Si tous les joueurs ont pour but principal de désamorcer les bombes pour marquer des points, il est toujours possible de se démarquer en laissant les camarades dans la galère quand on juge que la bombe va éclater. Une bonne fuite bien lâche mais qui vous sauvera la vie et vous apportera des points alors que ceux restant dans l’explosion malheureusement n’auront rien gagné sinon une mort explosive…

Mais même quand tout va bien, que le désamorçage est en bonne voie, certains tentent de se mettre en valeur pour briller, pendant que vous transpirez de peur à chaque fil que vous coupez, eux préparent leur discours pour se la péter devant les médias et ramasser tous les honneurs et forcément des points supplémentaires. Sauf qu’ils vous font perdre du temps et vous rapprochent d’une explosion de plus en plus certaine !

Le jeu est faussement coopératif, on trouve rapidement des comportements déviants entre ceux qui s’enfuient préférant marquer des points même si ça doit entraîner la mort des autres joueurs et ceux qui veulent marquer plus de points que les autres quitte à leur faire perdre du temps. Vous allez détester vos coéquipiers ! On déconseillera le jeu aux tablées qui veulent jouer sérieux et productif. Phone Bomb n’est pas fait pour les tables trop sérieuses.

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs de 3 à 6 joueurs
Durée d’une partie environ 15 minutes
Auteurs David Circurel
Illustrations Christopher Matt
Éditeur Aurora Games
Prix 13 €

 

Les liens dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.net. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.