Salut les pantouflards ! On vous parle aujourd’hui de Tapage Nocturne, la dernière création de Théo Rivière (Nagaraja, Draftosaurus) qui a été édité chez Hubvious. Dans la lignée de Hubywoki, Hubvious nous présente un nouveau jeu assorti d’une application. Totalement indissociable du jeu et indispensable, après une petite quarantaine de Mo à télécharger, on lance l’application et on est prêts à passer un bon moment entre potes. Voyons comment se présente Tapage Nocturne!

Ce soir, chez les voisins, c’est soirée costumée ! Tup tudiludidup 

Les occupants de l’appartement voisin font la fête, malheureusement on n’est pas invité et on doit se contenter de suivre la soirée par cloison interposée…. Ils ont l’air d’avoir le sens de la fête et de bien s’amuser puisque la soirée déguisée tourne en concours d’imitations. 

De notre côté, en attendant d’appeler la police pour tapage nocturne et enfin retrouver son calme et le sommeil, on s’amuse à identifier les auteurs des imitations.

Comment retrouver son calme?

Niveau mise en place c’est très rapide. il suffit de trier les cartes par Déguisement que l’on place en pile autour de la carte Police. Il y a 6 cartes de chaque type, 8 déguisement différents… Le jeu tient sur une petite table sans problème. Cependant, on a eu besoin d’une grande table pour mettre les bières et les verres à l’abris des gestes brusques et malencontreux qui auraient pu les faire chavirer. 

Le but du jeu est très simple. Grâce à l’application vous allez entendre un court extrait musical pour se mettre dans l’ambiance et un cri/bruit/imitation. A ce moment là, il faudra être le plus rapide pour taper sur la carte de l’auteur du bruit. Quand 3 piles de cartes sont vidées, on arrête le jeu, on compte le nombre de cartes qu’on a réussi à ramasser. Celui qui en a le plus remporte la partie. Simple et très efficace vous allez voir !

Le joueur qui tape le plus vite sur la bonne carte la récupère et la place devant lui face caché. Au dos de cette dernière se trouve un symbole qui indique un malus que reçoit le joueur. Par exemple il devra jouer avec les yeux fermés jusqu’à la prochaine prise de carte. Il y a six icônes différents et sont très clairs, rapidement assimilés. Les actions sont simples, il faut soit échanger deux piles de cartes, chanter jusqu’à la fin du tour, taper dans ses mains avant de taper sur la carte, annoncer une autre carte en tapant sur celle correspondant au bruit entendu ou appuyer sur l’icône “?” de l’application.

L’application 

C’est le cœur du jeu, elle est tout aussi simple que le matériel dans la boîte. Les personnages en rond, une flèche pour les désigner. On appuie pour lancer la musique, quand elle s’arrête, l’imitation de sorcier, bébé, tarzan ou autre se lance, tout le monde tape sur la carte correspondante, le plus rapide la ramasse en n’oubliant pas de s’infliger la contrainte indiquée au dos. Puis on relance l’application pour un nouveau tour. 

Pour pimenter les manches, il arrive que le Dj lui même ou la police interviennent ! il faudra alors réaliser les actions demandées par l’application. Il s’agit d’une option à activer, à tout moment et qui entraînera ces irruption aléatoires d’événements extérieurs.

Le petit plus pour une soirée réussie

Mais y’a UN truc qui nous a fait mourir de rire ! La possibilité d’enregistrer nos voix pour remplacer les sons faits par les personnages ! 

C’est du génie tellement c’est simple et débile 😀 L’une des actions “?” de l’application demande à ce que vous refassiez l’enregistrement d’un des personnages. C’est le début du grand n’importe quoi en général ! Niveau concours d’imitation pourrie, le jeu révèle le potentiel de chacun, c’est horriblement formidable ! Entre le Mickeal Jackson avec un accent dégueulasse, le bébé aux cris horribles, le magicien raté ou le robot bourré. Chaque nouveau son était l’occasion de se faire plaisir en étant de plus en plus débile.
En plus, suivant les réenregistrements effectués, le jeu se corse un peu, il faut réassocier les sons aux images, c’est pas toujours évident.

Pour briser la glace ou commencer une soirée c’est top, les gens osent au fur et à mesure tout en gardant toujours cette tension de devoir taper le plus rapidement possible sur les tas de cartes qui ressemble à celle qu’on éprouve lors d’un Jungle Speed ou d’un Dooble

Si vous souhaitez varier les plaisirs, une mise en place un peu différente est possible. On peu mélanger toutes les cartes Déguisement et les distribuer en piles de 6. Il n’y a donc plus toujours un exemplaire de chaque déguisement en jeu, mais potentiellement plus, ou aucun!

Le matos 

Emballé dans un format de boite rappelant celles des smartphones, Tapage Nocturne donne tout de suite le ton, on a apprécié cette originalité même si on est bien d’accord que ce n’est pas l’élément principal du jeu. Les règles sont présentées sous forme de cartes, richement illustrées. On les déroule rapidement pour prendre le jeu en main. 

Les cartes, de belle taille (format Mysterium), sont classiques et les illustrations de Christine Alcouffe (Yokai, Pharaon) sont très colorées et font très bien le travail. On reconnaît les personnages sans ambiguïté. Elles ont divisé un peu l’équipe, accrochant plus certains que d’autres. 

La qualité des cartes est également classique et, pour qui a déjà participé à des jeux demandant de la rapiditié pour taper sur des tas de cartes, vous savez qu’elles peuvent s’abimer assez facilement. On conseillera fortement aux joueurs et joueuses d’enlever leurs bagues pour jouer, sinon vous allez vous retrouver avec des marques sur les cartes. C’est malheureusement ce qui nous est arrivé ^^”. On a rajouté une règle au jeu, les bagues, bracelets et tout autre accessoire est proscrit, pour conserver l’intégrité des cartes et des mains des participants ! C’est évident, on aurait dû y penser avant… Une fois les précautions d’usage prises, il n’y a pas de raisons pour que les cartes s’abîment plus que de raison, un sleevage est toujours possible. 

Conclusion

Mise en place rapide, règles simples parties courtes et fun, Tapage Nocturne à toutes les qualités pour sortir souvent et faire passer de bonnes parties. Une application va émettre des sons de façon aléatoire et vous devrez taper le plus rapidement possible sur les cartes représentant ce son. Une fois que 3 tas de cartes sont vidés, on compte les cartes pour déterminer le vainqueur.

Accessibles aux enfants il rassemble tous les publics. De notre côté on y joue souvent à l’apéro et il marche très bien. La possibilité d’enregistrer soi même les sons dans l’application rend le jeu complètement accrocheur et surtout très très fun, on s’amuse de nos imitations pourries de Tarzan ou de bébé. Parfait pour commencer une soirée ou briser la glace, Tapage Nocturne ne fait pas du bruit pour rien et a toute sa place dans votre ludothèque.

 La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs de 2 à 6 joueurs
Durée d’une partie environ 10 minutes
Auteur Théo Rivière
Illustratrice Christine Alcouffe
Editeur Hubvious Games
Prix moins de 15 €

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.