Virgin Lost Club - coverVirgin Lost Club est un hentai de Akatsuki Myuto scénariste et dessinateur publié par Hot Manga. Akatsuki Myuto est un auteur plutôt connu et prolifique dans le monde du hentai papier. Vous avez pu voir son travail dans des œuvres telles que Slave Rabbit, Lingua Franca!!, Lovemare Ge ou Innocent ~Shoujo Memoria~. C’est un auteur avec plus d’une vingtaine d’œuvres littéraires dont certaines on eu le droit à une adaptation animé. La majorité des ces œuvres montrent des filles sûres d’elles avec des personnalités dominantes et fortes. L’histoire est sublimée par un dessin fin, détaillé,  rebondissant avec un ombrage fin et des scénario très plaisants à lire.  ☆⌒(ゝ。∂)


Résumé de Virgin Lost Club

Je m’appelle Kuroko Hinagiku, je suis quelqu’un de très timide et j’aime en secret Suguru. Mais alors que je m’apprête à lui déclarer ma flamme en lui cachant les yeux, il me confond avec l’idole de l’université qu’il adore, Moegi ! Serait-ce ma chance pour coucher avec lui ?! C’est ainsi que je commence à le lécher de partout et que nous faisons l’amour tous les jours…
Cependant ! Sa cousine par alliance Natsu découvre mon secret, et avec sa meilleure amie Tsunko et sa grande soeur Miu, elles vont à leur tour s’en prendre à Suguru !! Comment en est-on arrivés là ?!
Malgré leurs apparences, de mignonnes héroïnes chamboulent les codes du genre et se servent des hommes pour assouvir leurs désirs sexuels ! À la fois audacieuses et actives, elles concoctent d’incroyables jeux érotiques !

Virgin Lost Club un quiproquo érotiques  

Les personnages sont très attachants par leur maladresse qui fini par un quiproquo très agréable pour le protagoniste masculin Suguru. Kuroko va déclarer sa flamme à Suguru en lui cachant les yeux lors de sa déclaration. Au cause de cela, il va la prendre pour Moegi (elles on la même voix) dont il est amoureux depuis toujours. Pour ne pas devoir affronter ce refus Kuroko lui bande les yeux et décide de profiter de lui tant qu’il lui sera possible. Ainsi les rendez-vous masqués s’enchaînent.

Virgin Lost Club - 02

Mais Suguru a en fait plusieurs filles qui sont amoureuses de lui mais qui n’ont jamais osé franchir de pas de la déclaration. Natsu sa petite cousine par alliance avec l’aide de son amie Tsunko vont vite comprendre que quelque chose se trame autour de Suguru. Elles vont alors confronter Kuroko, qui va leur proposer de leur montrer comment elle s’y prend pour profiter de Suguru. Mais regarder ne leur suffira pas longtemps et elles vont ainsi se joindre à ces ébats masquées. Suguru va voir la “chance” de se faire transformer en objet sexuel par ces jeunes filles plus belles les unes des autres qui veulent prendre le plus de plaisir possible. Elles vont être rapidement rejointes par la grande sœur de Natsu, Miu,  et ses copines Gyaru et Ushi…

Virgin Lost Club - 03

Dans les histoires suivantes le pauvre Suguru sera encore abusé par des jeunes filles. Cette fois, c’est sa petite cousine qui, avec l’aide se son amie vont le droguer…. On aimerait beaucoup avoir eu la même expérience que Suguru surtout avec autant d’aussi jolies femmes qui s’assument.

Virgin Lost Club du coup c’est bien ? 

Le gros points positifs de Virgin Lost Club, c’est que ses dessins sont vraiment très beaux. Le trait est fin et très propre ; la plastique des corps est magnifique, les formes étant particulièrement réalistes et fidèles, le travail des expressions est soigné. Vous n’allez pas trouver une gerbe de fluides en tous genres de partout. Je reprocherais par contre la présence un peu trop exacerbée de traces de sueur sur l’ensemble de l’oeuvre et des arrières plans souvent peu détaillés. Cela aurait pu rendre le scénario encore plus original en rendant la localisation des événements plus “exotique”.

Virgin Lost Club a cependant eu le droit à plusieurs censures dans sa traduction française.

  • Natsu et Miu sont respectivement la petite et la grande sœur de Suguru. Natsu n’appelle plus son nouveau grand frère “Oniichan” mais seulement Suguru.
  • Yumemi  est la nièce de Nekoyashiki Suguru, ce dernier est donc son oncle. Yumemi est censée appeler Suguru “Ojisan”.
  • L’âge des personnages à volontairement été vieilli par Hot Manga. En précisant, qu’ils étaient à l’université alors qu’ils portent plus des uniformes d’étudiants de Lycée car les universités Japonaise non principalement pas d’uniformes.

Cela ne dérange pour moi en rien l’oeuvre et la rend, au contraire plus logique. On ne couche pas avec son grand-frère ou son oncle alors que là, ils n’ont aucun lien de sang. Le fait que l’age des personnages soit volontairement vieilli correspond plus au connaissances sexuelles de jeunes adultes qui connaissent leur corps et n’entache en rien l’histoire. Cela permet aussi à Hot Manga d’éviter habilement la critique sur les œuvres hentai qui diffusent de l’Adopornographie ou plus jeune encore.

Virgin Lost Club est un hentai que je suis très heureux d’avoir dans ma collection. Il fait partie, pour moi, des quelques œuvres de référence que tout Otaku fan de Lewd doit avoir dans sa collection. On retrouve ce que j’aime dans le hentai, beau dessin, des filles audacieuses, sans violence avec beaucoup de plaisir partagé. (ノ≧ڡ≦)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.