Salut les p’tits dragons, ça fait longtemps qu’on vous avait pas parlé d’un projet participatif. On part sur les pages d’Ulule pour vous présenter un projet qui nous plait bien : Dragons Arena.

 

Pas un coup d’essai

Dragons Arena est le 9ème jeu de ÉLÉMENTS EDITIONS, une maison d’édition créée en 2013 à Monaco. Le jeu avait déjà tenté une campagne Kickstarter mais hélas le jeu n’avait pas rencontré son public.

Le jeu retrouve un second souffle avec une campagne sur Ulule. D’où cet article !

Combat de titans

Dans des temps immémoriaux, les dragons étaient les seules créatures vivantes, et régnaient sur la terre. Mais chaque espèce de dragon avait sa spécificité et cherchait à dominer les autres espèces. Tout se passait dans l’arène : les dragons s’affrontaient en duel et respectaient un code d’honneur très précis… Bien plus malins que ce qu’on pourrait croire, les dragons faisaient preuve de beaucoup de stratégie afin de devenir la plus puissante des espèces de dragon et surpasser toutes les autres !”

Voilà pour la présentation du jeu. Soyons clairs, ce n’est pas l’aspect le plus important dans Dragons Arena. Nous restons dans un jeu stratégique abstrait mais les règles étant si simples que des enfants peuvent jouer et la thématique des dragons les attire toujours.

Direction l’arène

Nous parlions à l’instant d’une arène dans lesquels les dragons s’affrontent, cette arène, c’est la boîte du jeu.

Celle-ci est percée de 16 trous pour accueillir les 8 dés des deux factions représentant les dragons.

Chaque bête a une puissance égale à sa valeur et permet, en général, de terrasser les dragons de valeur inférieur qui lui sont adjacentes.

Sauf pour le dragon de valeur 1 qui est un peu particulier

Dans le mode de jeu classique, vous secouez la boîte avec les dés à l’intérieur pour obtenir un placement et des valeurs aléatoires de vos dragons. D’où le côté “Boggle

Que le combat commence

Chaque dragon doit supprimer un ennemi en prenant sa place et sa valeur. Toute la stratégie vient de là. Etant obligé de faire le mouvement et donc de baisser la valeur de son dragon, il est important de réfléchir plusieurs coups à l’avance.

Vos bêtes se déplaceront en tuant ses adversaires, il faudra être assez malin pour prendre la place d’une créature toujours assez forte pour terrasser les autres membres de l’équipe adverse.

Ne gâchez pas vos dragons inutilement, chaque coup doit être réfléchi.

Si une attaque n’est pas possible car vos dragons sont trop faibles ou même en cas d’égalité, vous pouvez changer la valeur d’un dragon, allié ou ennemi, en y appliquant un champ de force. Le champ de force est là pour rappeler qu’on ne peut pas appliquer plus d’un changement à un dragon tant qu’il ne s’est pas déplacé/attaqué.

Quand il n’est plus possible de combattre, les dragons sont trop éloignés par exemple, le combat prend fin. Ce n’est pas celui qui a le plus de dragons qui l’emporte mais celui dont la valeur totale est supérieur ! D’où l’intérêt de protéger ses gros dragons et ne pas les utiliser n’importe comment.

Un match se déroule généralement en 3 manches gagnantes, les pépites servent à compter les points

Si vous êtes allergique au côté aléatoire que la mise en place façon Boggle peut amener, d’autres modes de jeux permettent de jouer uniquement stratégique en choisissant ses valeurs et ses placements.

Personnellement, nous avons préféré joué en mode “Big Dragon” où la valeur des dés doit atteindre un total de 28 points, répartie comme vous le souhaitez entre vos 8 dragons. Le placement se fait à tour de rôle, la stratégie commence dès les premières décisions de chaque joueur.

Petite variante qu’on a trouvé bien sympa, celles où vos dragons de valeur 1 gagnent un pouvoir. Le pouvoir de glace et de feu étant différents, le choix de sa faction demande une tactique différente.

Concernant le matériel, étant sur un prototype, il est toujours délicat de donner son avis mais d’un point de vue ergonomique, les dés se mélangent bien et trouvent facilement leur place quand on secoue la boîte. Etant le principal intérêt du jeu, il fallait que cet aspect soit de qualité, on peut vous assurer qu’il l’est.

C’est un proto qui a tourné, ça se voit a l’état de la feuille de plastique. Ne jugez pas ce visuel comme représentatif de la qualité du matériel définitif.

L’espace entre 2 cases est assez large pour que les dés se placent bien et que les autres dés passent facilement entre eux. Il est arrivé que des dés se coincent, mais une petite secousse supplémentaire résolvait tout.

Vous pouvez d’ailleurs en avoir un aperçu ici dans cette vidéo de présentation des règles :

Au final ?

Pour nous Dragons Arena est un bon jeu abstrait, le côté Boggle est sympa pour lancer des parties rapidement. Plus stratégique qu’on ne peut le croire au premier coup d’œil, le jeu se dévoile vraiment avec ses autres modes de jeux qui réclament de la tactique dès le placement des dragons. La variante avec des pouvoirs feu et glace donne un réel intérêt aux deux camps et la stratégie qui en découle sera inévitablement affectée.

Le jeu est en financement participatif jusqu’au 20 mars 2019 au prix de 20€. Les Early Dragons peuvent profiter soit de Sam La Pagaille avec son extension ou de Zigzag Pocket et de ses extensions pour le même tarif.

Si vous êtes intéressés par ce projet ou si même vous n’êtes qu’intrigués par Dragons Arena, nous vous invitons à vous rendre sur la page Ulule du projet pour avoir tous les détails concernant ce jeu et les autres d’ÉLÉMENTS EDITIONS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.