ArkansSalut les Stratèges, les contrées d’Eryn disposent d’une formidable source de pouvoir, des portails magiques. Les grands peuples de ce pays se battent sans relâche pour gagner leur contrôle, prenez la tête d’une des quatre armées pour conquérir les Arkans !

Nouveau jeu de société sorti chez Yoka by Tsume, branche ludique de l’éditeur de produits dérivés de licences Tsume, leur gamme de jeux est aussi composée de créations originales. Arkans en est le dernier né.

Créé par Benoit Miclotte et illustré par Régis Torres (King of Tokyo), Arkans vous transpose dans une guerre de territoire pour le contrôle des 4 portails magiques aux 4 coins du plateau.

Arkans
Le plateau avec ses 29 emplacements pour placer vos tuiles

Pour contrôler ces points, vous devez réussir à poser vos tuiles de troupes dessus et posséder la majorité des portails à l’issu des 20 tours de jeu.

Les 4 clans qui s’affrontent dans les contrées d’Eryn sont les : Orlok, Khampa, Trisk, Tamak.

Chaque peuple dispose de 20 tuiles, elles sont réparties en 3 groupes : 3 Chefs, 6 Créatures et 11 Fantassins.

Arkans

Arkans

Sur chacune de ces tuiles vous trouverez 5 informations importantes :

  • 4 chiffres de 1 à 8 ou un symbole du clan qui a une valeur de 9.
  • un drapeau central qui donne la puissance totale de la tuile.

Les chefs possédant une puissance plus grande que les créatures, elles-mêmes plus puissantes que les fantassins.

Comment ça se joue ?

Très simplement ! On mélange les tuiles, on les divise selon leurs grades, on en pioche 4, dans la ou les piles que l’on souhaite et c’est parti !
Pour pouvoir poser une tuile, il faut que la valeur sur le côté adjacent à une autre tuile, ou à la tuile centrale, soit égale ou supérieure.

Quand vous posez la tuile, deux effets sont possibles :

  • Tous les côtés adjacents à des tuiles sont égaux, vous avez le droit de faire un “recrutement” autrement dit de compléter votre main pour arriver jusqu’à 4 tuiles en main.
  • Si le chiffre est supérieur à celui de la tuile adjacente, le “retrait des troupes” intervient, la tuile plus faible est retirée de la partie, même si c’est une tuile du même clan.

La règle du “retrait des troupes” prévaut toujours sur celle du recrutement. Si deux côtés de la tuile sont égaux à ceux d’à côté mais que le troisième est supérieur, il n’y aura pas de “recrutement” possible.

La fin du jeu intervient au bout de 20 tours quand toutes les tuiles de clan ont été posées, le clan qui possède le plus grand nombre de portails magiques est déclaré vainqueur. En cas d’égalité, c’est le clan qui contrôle un portail avec la plus petite petite puissance, le drapeau sur la tuile, qui remporte la partie.

Arkans
Dans cette partie à 4, Bleu et rouge ont gagnés en contrôlant 2 coins et en ayant la plus petite puissance (17) sur la tuile en haut à gauche

Si tous les joueurs partent avec le même nombre de tuiles réparties de la même façon, elles n’ont pas la même répartition de puissance, chaque clan part avec des tuiles différentes mais toutes aussi puissantes. On joue un jeu asymétrique mais équilibré, il sera difficile d’anticiper les coups adverses, on peut bien surveiller quelles tuiles ont été joué mais pas se souvenir de la configuration de chaque tuile. Certaines tuiles seront plus puissantes sur des côtés, d’autres plus équilibrées, chacune ayant son utilité à un moment précis.

Au niveau du matos ?

Peu de matériel, 80 tuiles de bonne épaisseur réparties entre les 4 clans, 1 plateau et c’est tout. On ne s’embarrasse pas avec du kilo plastique, l’essentiel est là, on ne perd pas de temps à mettre le jeu en place, c’est agréable.

Le plateau est recto/verso, avec une face jour et une face nuit, cette dernière donne une tuile centrale de départ plus compliquée à jouer pour les joueurs qui veulent corser les parties.

Arkans

Si la boîte est belle, son rangement et son utilisation sont très malins, les tuiles sont réparties dans 4 espaces différents pour bien les ranger et les “murs” séparateurs servent aussi à poser le plateau de jeu par dessus. Juste à la bonne hauteur pour que le rebord de la boite serve à ce que les tuiles ne tombent pas.

Arkans
Un espace de rangement pour chaque clan

C’est malin, c’est bien pensé et agréable à utiliser.

Le travail de Régis Torres sur les illustrations est superbe, les couleurs sont belles, les clans sont typées et l’allure générale des personnages plutôt jeunesse rend très bien. On a plaisir à sortir le jeu rien que pour son esthétique.

Au final ?

Le jeu est vraiment très simple à prendre en main, les règles sont facilement assimilées, la mise en place est rapide mais on se creuse la tête tout du long, s’il est difficile d’anticiper les coups adverses, la stratégie pour mettre en place des “verrous” avec nos cartes autour des portails pour bloquer l’adversaire est bien présente. Placer des tuiles au hasard en espérant gagner ne sera pas une tactique viable longtemps.

Les différences de répartition des puissances des clans ne sont pas si anodine et après plusieurs parties, on se retrouve à préférer tel ou tel clan. Certain favorisant l’attaque sur quelques côtés, les autres étant plus équitablement répartis permettant une gestion plus équilibrée de sa stratégie.

Ma première partie était un peu désordonnée, je l’ai lamentablement perdue, les suivantes ont été plus réfléchie avec une vision à 2 ou 3 coups à l’avance selon ma main et les coups de mon adversaire.

Le jeu pouvant se jouer jusqu’à 4, un mode en 2vs2 est conseillé pour que vous puissiez vous allier, la version 1vs1vs1vs1 est possible mais beaucoup plus chaotique, pas désagréable en soi mais le mode en équipe permet de donner une nouvelle notion stratégique au jeu que j’apprécie particulièrement.

Un jeu familial mais pas que, il conviendra très bien aux amoureux des jeux de stratégie et de placement, on vous le conseille fortement !

Le jeu s’inscrit dans une gamme, Arkans est la première chronique d’Eryn, d’autres sont prévues, annoncés comme des jeux différents mais dans le même univers avec toujours des mécaniques de stratégies familiales.

Le jeu sort le 18 juin et il sera possible d’essayer ce dernier au stand n°2 au Paris Est Ludiques et même d’affronter l’auteur du jeu !

Pour nos amis parisiens, Yoka by Tsume sera le mercredi 20 à La Revanche et le jeudi 21 à la Yoxi Arena entre 19h00 et 00h00, passez leur dire bonjour de notre part ! 😀

Pour quelques infos supplémentaires, n’hésitez pas à visiter la page Facebook du jeu.

Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 2 à 4 joueurs
Durée d’une partie 30 minutes
Éditeur Yoka by Tsume
Prix 25€

Related Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.