Salut les Magiciens ! Après une sortie physique décalée à cause du confinement dans le monde, Ikoria La Terre des Béhémoths a enfin débarqué il y a quelques semaines. On a pas mal poncé l’extension en numérique sur Magic Arena et, également en physique.
Séduits par l’extension, après plusieurs années sans jouer en physique on a franchi le pas une nouvelle fois pour se remettre à taper le carton entre potes en soirées. 

On a succombé à l’appel de l’avant première en se procurant 2 kits pour pouvoir jouer ensemble toute une soirée puis on a eu la chance de recevoir un échantillon de la gamme Ikoria, on peut donc vous proposer un panorama assez général de cette extension. 

L’extension IKORIA

Petit retour sur l’extension en elle même avant de commencer à parler des différents formats 

L’extension Ikoria – La Terre des Béhémoths est sortie le 15 avril en numérique sur MTG Arena et le 15 mai en physique en Europe. Elle introduit de nouveaux mots clés comme la Mutation (notre mécanique préférée du set), les Compagnons, les marqueurs Mots Clé et a remis à l’honneur le Recyclage. Pour avoir des infos plus détaillées on vous renvoie vers notre article rédigé lors de la preview

Ikoria fait la part belle aux monstres de plus ou moins grosse taille. Ce qui a fini de nous faire replonger pleinement dans le jeu, ce sont les cartes de la série Godzilla. Dans l’équipe on est de grands fans de Kaijus, donc quand on a vu que certaines cartes allaient avoir un design alternatif inspirés des monstres de l’univers Godzilla de la Toho… On  a craqué. On a même, pour certains, replongé dans la collection de cartes. Le format sans bordures, et le foil, ajoutent vraiment une touche de classe aux cartes. 

Les packs d’Avant Première

Comme leur nom l’indique ces packs sont disponibles dans les boutiques ludiques à l’occasion d’évènements qu’elles organisent ou à la vente pour organiser des soirées entre amis. Avec le contexte actuel, notre boutique n’organisait pas d’avant première on a donc joué chez nous. 

On en profite pour remercier à nouveau Magic Bazar qui nous a permis de faire gagner un de ces kits

Ces derniers contiennent 6 boosters de 15 cartes, une carte foil avec un tampon de la date de sortie de l’extension et un d20 compteur de points. J’ai vu pas mal de critiques revenir sur certaines cartes foil qui avaient tendance à se déformer, pour Ikoria ça semble avoir été résolu. Celles que j’ai pu avoir entre les mains ne présentent pas ce défaut.

Avec ce pack le but est de construire un jeu de 40 cartes pour affronter ses adversaires. Les terrains sont en général fournis par les boutiques, mais si vous êtes joueur depuis quelques temps, vous en avez certainement qui traînent. 

On aime beaucoup ce format “scellé”, avec un nombre de carte et des possibilités limitées. Un peu comme dans Res Arcana, il faut se débrouiller et composer avec ce que le hasard propose. On n’est plus dans le schéma ou c’est le joueur qui a investi le plus dans les meilleurs cartes qui a le plus de chances de l’emporter. 

Ces kits sont un excellent moyen de passer une bonne soirée entre potes ou amateurs de Magic.

Commander 2020 

Comme tous les ans, Magic se voit doté d’une série de decks préconstruits au format Commander. Si vous ne connaissez pas déjà, il s’agit de decks de 99+1 cartes. Une carte légendaire est désignée comme le général (Commander) du deck et on ne peut utiliser pour les 99 autres cartes que celles présentant un ou plusieurs des symboles de mana coloré du commander (dans le coût d’invocation ou dans la boîte de texte). Si le général est Noir / Vert / Bleu comme Otrimi on ne pourra par exemple pas intégrer de cartes ayant du rouge ou du blanc dans leur coût d’invocation. Autre règle de construction : mis a part les terrains de base, chaque carte doit être en un seul exemplaire. 

Ça a l’air très contraignant au premier abord, mais c’est un format de jeu qu’on trouve très plaisant avec Younz. Encore une fois il faut se creuser la tête pour élaborer son deck mais les parties sont plus variées qu’avec les formats decks de 60 cartes avec cartes en 4 exemplaires. 

Les Commanders préconstruits sont d’excellentes bases pour personnaliser les decks ou pour commencer une collection. Sur les 100 cartes du deck il y a plus de 35 rares, des cartes d’Ikoria, des rééditions de bonnes cartes (comme l’Anneau Solaire) et 17 cartes inédites. 

Petite subtilité, les cartes du deck commander 2020 n’ont pas toutes le symbole de l’extension Commander : seules les rééditions et les cartes inédites l’ont. Les autres cartes, tirées de l’extension Ikoria, en ont le symbole classique. On voit ça comme un avantage pour intégrer une carte facilement dans un autre deck sans marque distinctive. 

En plus de cela on trouve dans la boîte de rangement les jetons Bête et Hydre ainsi qu’un compteur de points de vie, format carte à jouer, très pratique et qui prend peu de place. Si vous n’aimez pas suivre les points de vie sur un d20, c’est une bonne alternative. Et enfin, petit gadget que j’aime beaucoup, la carte surdimensionnée du général du deck. Non jouable en tournois officiel, mais terriblement classe en parties avec les copains, cette carte foil du général en impose (pour ce type de cartes aussi j’ai un petit faible et n’ait pas réussi à résister à me procurer celles de type Ange). 

La liste de ces decks est fixe, si vous cherchez une carte précise il est donc possible de se la procurer facilement. Attention toutefois, ces decks ont un certain succès et il ne faut pas trop tarder à se décider, sous peine de ne plus le trouver en boutiques. Les Commander contiennent souvent de très bonnes cartes, ce sont donc des packs convoités par les joueurs et collectionneurs. Dans la mouture de cette année, Ripaille Mortelle a vraiment retenu notre attention. On adore cette carte qui s’avère très puissante en jeu.  

Le deck Otrimi que l’on a pu essayer est basé sur la mutation et les sorts avec X dans leur coût de mana. Zaxara permet de mettre des jetons Guivre X/X en jeu lorsqu’un sort avec X est lancé. De son côté Otrimi permet, s’il inflige des blessures de combat à un joueur, de renvoyer en main une créature avec la mutation depuis son cimetière. On exploite bien les atouts des trois couleurs en contrôlant le jeu, en ayant de grosses créatures et en exploitant son cimetière. Le deck tourne bien et c’est un vrai plaisir à jouer.

Il existe en tout 5 decks Commander préconstruits : 

  • Sagesse Intemporelle (Bleu/Rouge/Blanc) JEANNE AU SECOURS !
  • Nuée Symbiotique (Blanc/Noir/Vert)
  • Maelstrom Esotérique (Vert/Bleu/Rouge)
  • Evolution Intensifiée (Noir/Vert/Bleu)
  • Régiment Impitoyable (Rouge/Blanc/Noir)

Les boosters

Depuis quelques extensions Wizards of The Coast propose un autre type de boosters pour compléter sa collection : les boosters collector

Ils sont plus chers mais proposent un contenu beaucoup plus conséquent en terme de cartes rares et/ou foil :

  • 1 carte Godzilla Series en version normale ou foil
  • 1 carte Showcase ou 1 carte de planeswalker sans bordures foil
  • 1 carte rare ou mythique foil qui peut aussi être à Illustration étendue
  • 1 carte Showcase rare ou mythique normale
  • 1 carte à Illustration étendue rare ou mythique normale
  • 1 carte Commander 2020 normale
  • 2 cartes Showcase uncos ou communes normales
  • 2 cartes uncos foils
  • 4 cartes communes ou terrains communs foils
  • 1 carte de terrain de base foil
  • 1 jeton foil

Ces boosters sont le meilleur moyen d’obtenir les cartes de la série Godzilla ainsi que de très belles pièces de collection. Les cartes “Showcase” sans bordures donnent vraiment un coup de jeune aux cartes Magic qui, même si leur design a évolué au fil des années, font parfois un peu vieillottes comparées à d’autres TCG.


Pour Ikoria, certaines cartes ont une illustration alternative avec un style Comics. Et pas seulement des rares, de bonnes communes et unco ont également droit à ce traitement particulier. Le Grandcorne Migrateur et l’Hémophage Insatiable ont particulièrement trouvé grâce à nos yeux. Comme pour les cartes de la série Godzilla, je me suis remis à les collectionner. Les triomes, terrains à trois couleurs de l’extension, sont également superbes en version showcase. 

Le playmat Ultra Pro

Pour finir, on va revenir sur l’accessoire : Le tapis de jeu, playmat, aux couleurs de la carte Choix du sang. Je trouvais ça gadget jusqu’à ce que j’en utilise un lors des parties de Keyforge avec Younz, depuis, je ne fais plus de partie de cartes sans.

Les tapis de la gamme Ultra Pro ont une belle qualité d’impression pour l’image, mais surtout une bonne épaisseur et une surface agréable : les cartes glissent bien dessus. Pour les poignets et les coudes le tapis est moelleux, on a moins mal aux mains si les parties s’éternisent un peu, surtout lors de tournois. Il y a eu pour cette extension 8 visuels dont la phalène lumineuse pondeuse (très bonne carte au passage!).

Conclusion

Si comme nous vous aimez les bons jeux de cartes et les gros monstres, Ikoria – La Terre des Béhémoths est l’extension idéale pour se plonger dans Magic, ou prolonger le plaisir. La mécanique de mutation est vraiment originale et fun à jouer. On aime le côté aléatoire et parfois un peu débile, que ça donne aux parties si Illuna ou le Staryx Prospère sont sur la table. Ce ne sont peut être pas des decks ultra compétitifs, mais entre amis ou à l’occasion de soirées pour se marrer, c’est l’idéal.
Pour essayer le jeu, la version en ligne MTG Arena est très bien faite, et gratuite ! Un article plus complet lui est dédié ici

Magic, jeu de Richard Garfield, a bientôt 30 ans et n’a pas pris une ride. De nouvelles mécaniques viennent enrichir chaque extension et Ikoria est la preuve que le jeu de carte à collectionner sait se renouveler sans pour autant changer sa nature profonde. La fièvre Magic n’est pas prête de s’arrêter et c’est tant mieux ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.