Salut les super héros ! Marvel Champions continue son petit bonhomme de chemin et est revenu en fin d’été avec 3 nouveaux blisters d’extension. Asmodee nous a fait parvenir un exemplaire de Drax, Gamora et Venom pour qu’on se fasse notre avis sur ces packs. Trois nouveaux héros joignent leurs forces pour venir à bout des manigances de divers Super Vilains. Voyons plus en détails comment sont composés ces différents paquets.

Comme d’habitude avec ce genre d’extensions, il est nécessaire d’avoir une boîte de base du jeu Marvel Champions pour pouvoir en profiter. Ce Jeu de Cartes Evolutif (JCE) est présenté en détails sur notre site dans cet article, et les dernières extensions parues dans celui-ci. Nous vous renvoyons vers ces chroniques pour des informations plus détaillées sur ce titre de Michael Boggs, Caleb Grace et Nate French, édité par Fantasy Flight Games.

Drax

Après avoir joué avec Starlord dans la dernière vague d’extension, c’est au tour de Drax, autre membre des Gardiens de la Galaxie de faire son apparition dans le monde de Marvel Champions

Son tempérament explosif et sa soif de vengeance sont exprimés en jeu par le biais de marqueurs Vengeance. Après qu’un ennemi l’ait attaqué, Drax récupère un jeton Vengeance sur sa carte (ou pioche une carte s’il en a déjà 3). Ces jetons sont très utiles en jeu puisqu’ils permettent de réduire le coût de certaines cartes ou de se soigner lorsque Drax est dans sa forme Alter Ego. 

Son deck introduit également le mot clé “Perçant”, qui fait défausser à une cible de l’attaque sa carte d’état Tenace (prévention des dégâts) avant l’application des dégâts. Son attaque au couteau qui lui fait gagner +5 attaque et Perçant se révèle être extrêmement puissante.

En général j’ai pas mal de difficultés à jouer les decks protection qui ne correspondent pas vraiment à mon style de jeu, mais avec le préconstruit de Drax ça s’est plutôt bien passé. Il a de nombreuses cartes qui lui permettent d’esquiver des dégâts, de se soigner mais il parvient tout de même à avoir une bonne puissance d’attaque. 

Venom

Passons à présent à un personnage que je trouve terriblement classe depuis mon enfance : Venom. Mais il s’agit ici de la dernière version de l’anti-héros, celle qui œuvre du côté du Bien, vu qu’on la joue en tant que héros. Le symbiote a fusionné avec Flash Thompson pour lui conférer ses pouvoirs et rendre la faculté de marcher à cet ancien soldat ayant perdu ses jambes.

Le deck préconstruit est orienté Justice avec des cartes permettant une bonne gestion des manigances adverses et une efficacité importante en termes de dégâts infligés aux adversaires. De plus, Venom utilise plusieurs armes qui lui permettent de booster ses stats lors des actions. Mais l’Evenement “Courir et tirer” permet, pour un coût de 3, de redresser la carte Venom et chaque arme équipée. Il est alors extrêmement actif lors des différentes phases et a très vite trouvé sa place dans nos compositions.

Sa némésis n’est autre que le symbiote lui-même dans sa version maléfique et incontrôlable. Les Symbiotes Enragés sont des Sbires qui vous empêchent  de contrer la manigance principale tant qu’ils sont engagés avec vous. Plutôt coriaces et invasifs, ils nécessitent une attention immédiate et une intervention rapide sous peine de voir toute la partie échouer. 

Gamora

Le dernier paquet, mais non des moindres, est celui consacré à Gamora et son alter ego… Gamora ! Membre des Gardiens de la Galaxie, cette jeune femme redoutable a très vite trouvé sa place dans nos parties. Son pouvoir “Tacticienne hors pair” lui permet le tour de force d’ajouter à son deck jusqu’à 6 événements Attaque et/ou Contre d’affinités différentes de celle choisie. Elle a une polyvalence incroyable et ouvre de très grandes possibilités de deckbuilding. On s’est tous dit au moins une fois “Dommage que cette carte soit dans une autre affinité, ça aurait surement été puissant combiné avec telle ou telle autre carte”. Gamora estompe les frontières entre les Affinités et se révèle extrêmement efficace. 

Du côté de sa némésis, c’est sa sœur Nebula qui endosse ce rôle. Elle est évidemment présente sous la forme de sbire et possède des cartes Traîtrise qui affaiblissent Gamora. Sa manigance annexe est un bon complément à la Manigance du Vilain principal en mettant une belle épine dans le pied des joueurs. 

 

Conclusion

Il est intéressant de voir qu’après avoir fait quasiment toutes les extensions blister de Marvel Champions, les nouveaux personnages arrivent toujours à rapporter de la nouveauté sans trop de redites. Évidemment on rencontre des cartes dont les effets se rapprochent de certaines existantes, mais les mécaniques de base des Héros sont toujours intéressantes à découvrir. Dans cette vague d’extensions, c’est Gamora qui a remporté notre préférence. Son pouvoir lui permettant d’aller piocher dans les Evénements de toutes les affinités nous a séduit. Il est aussi intéressant de constater que les premiers personnages ne sont pas pour autant dépassés par les nouvelles extensions. J’entends par là qu’ils trouvent toujours leur place dans de nouvelles compositions d’équipes et les équipes mêlant héros de la première vague ou ce cette dernière série d’extension fonctionnent toujours aussi bien. De plus, chacune d’elles procure de nouvelles cartes pour continuer de personnaliser les decks de diverses affinités pour n’importe quel héros.
Ces extensions apportent du nouveau contenu qui permet de continuellement modifier ses decks et tenter de créer les meilleures synergies possibles, entretenant ainsi le jeu sur la durée.

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 1 joueur à 4 joueurs
Age conseillé à partir de 12 ans
Durée d’une partie Environ 45 minutes
Auteurs Michael BoggsCaleb Grace et Nate French
Illustrateurs Chris Beck, Mercedes Opheim
Éditeur Fantasy Flight Games
Prix : Environ 13.5€ Philibert Playin
Mille et un jeux Ludum

Les liens présents dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.netPlayinLudum et Mille et un jeux. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.