Salut les amateurs de slips et de collants ! À l’occasion de la sortie des nouveaux blisters d’extension pour Marvel Champions, on s’est relancés dans la bataille. De nouveaux super-héros aux pouvoirs divers se joignent aux grosses stars de l’univers Marvel déjà présentes. 

En fin d’article nous vous ferons également un retour sur les différents articles de la gamme dédiée au jeu proposés par Gamegenic que l’on a pu essayer.

Les extensions dont on va parler dans le présent article nécessitent d’avoir le jeu de base pour être utilisées. Elles apportent de nouveaux héros pour affronter les ennemis que vous possédez déjà. Marvel Champions est un jeu de cartes évolutif (JCE), le contenu de chaque extension est fixe et connu, aucun aléatoire à l’ouverture des paquets. Ce qui signifie que si vous cherchez une carte précise, vous saurez dans quel pack la trouver.
Pour avoir un retour sur la boîte de base et les précédentes extensions on vous propose la lecture des articles qui leurs sont consacrés sur Pixel Adventurers, ou ailleurs 😉

Entrons dans le vif du sujet et attaquons tout de suite avec la présentation des 5 packs d’extension sous blister rigide.

Star Lord 

Le charismatique leader des Gardiens de la Galaxie entre en lice pour affronter les super-vilains. j’ai beaucoup aimé la mécanique autour de laquelle s’oriente le deck de ce personnage. Les cartes qui lui sont propres disposent pour la plupart d’effets qui permettent d’engager avec Star Lord des cartes Rencontre face cachée devant lui. Plus il en aura, plus les effets qui se déclencheront seront puissants, mais attention au retour de bâton et à ne pas être trop gourmand. Son Tir en Glissant s’avère redoutable en infligeant à un adversaire 5 dégâts +2 par carte rencontre engagée face cachée avec lui, pour un coût de seulement 3.

Star Lord peut également compter sur ses alliés pour lui permettre de reprendre le contrôle de la situation. Notamment sur Nova Prime qui vainc un sbire non élite après être arrivé en jeu !
Le deck préconstruit est de type commandement avec de bonnes cartes qui synergisent bien et permettent de gérer efficacement l’aire de jeu. Pour ce qui est des cartes “bonus”, à ajouter dans les autres archétypes, elles sont plutôt efficaces et boostent les personnages ayant le type “Aérien”, leur permettant d’infliger de lourds dégats ou d’être prêts à affronter n’importe quelle situation en les redressant et éliminant de la menace. Le blister de Star Lord est une très bonne acquisition pour s’amuser, d’une part, et donner un bon coup de fouet à vos créations de decks personnalisés. 

Ant-Man et la Guêpe

On a choisi de traiter ces deux decks ensemble car ils présentent des similitudes. Outre le fait que ces deux super héros tirent leurs noms et leurs costumes d’insectes, les cartes héros / alter ego sont originales.

Elles disposent de 3 formes : L’alter ego, classique, la forme héros minuscule et héros géant. On peut passer de l’une à l’autre indifféremment en jeu, en observant toutefois la règle d’un changement par tour. Sous forme minuscule, ces héros seront plus à même de gérer la menace alors qu’en forme géante, ils infligent des dégâts.
Ceci se traduit sur la carte héros de manière assez originale. On a une carte recto verso avec la forme alter ego et minuscule, mais la surprise c’est qu’elle s’ouvre pour laisser apparaître la forme Géant. Certaines cartes et effets ne seront jouables que sous l’une ou l’autre des formes. 

Des deux héros, la Guêpe est ma préférée avec son deck agressivité. (Je ne joue pas avec les super héros pour faire dans la poésie…) Elle inflige globalement pas mal de dégâts et est assez impactante sur le board. Très agréable à jouer, le deck préconstruit n’oublie pas la gestion de la menace. 

Il me semble avoir lu ou entendu qu’Ant-man avait été élu héros le plus inutile de l’univers Marvel, heureusement que les auteurs du jeu n’ont pas retranscrit cette caractéristique au pied de la lettre dans Marvel Champions. Son deck Commandement est assez efficace et il peut compter sur des alliés de qualité. En ce qui concerne les cartes hors deck préconstruit contenues dans ce pack, c’est Instant de triomphe qui a retenu mon attention. Pour un coût de 0, elle permet de soigner son héros d’un point pour chaque dégât infligé en sus à un ennemi vaincu par l’attaque. 

Quick Silver

C’est le personnage que j’ai eu le plus de mal à jouer malgré ses compétences très sympathiques. Ceci s’explique par son deck préconstruit orienté Protection, l’archétype que je maîtrise le moins en jeu. Assez compliqué, à mon sens, à jouer en solo (configuration dans laquelle je pratique le plus souvent Marvel Champions) il est assez puissant en multi en conférant de gros avantages aux héros présents sur le board.

La vitesse impressionnante de Vif-Argent est traduite en jeu par le fait que ce héros peut être souvent redressé grâce à la carte “Toujours en mouvement” présente en 4 exemplaires dans son deck. Ainsi il peut être sur tous les fronts et gérer les menaces d’où qu’elles viennent. Toujours dans la veine de la vélocité, Vif-Argent peut utiliser Double Action lui permettant de choisir 2 options : infliger 2 dégâts à un ennemi ou retirer 2 menaces d’une manigance, la même action pouvant être choisie 2 fois. 

Ses stats de bases (1/1/1) peuvent être boostées par le biais de cartes Améliorations de son deck les portant toutes à 2, ce qui le rend assez efficace étant donné qu’il est très souvent redressé.

Son alter ego Pietro Maximoff lui permet de se défausser de deux cartes pour en repiocher autant, voire 3 si sa sœur Wanda Maximoff est en jeu également. Ce qui nous offre une belle transition vers le prochain pack d’extension.

La Sorcière Rouge

On termine sur le personnage qui m’a le plus plu, Wanda Maximoff alias La Sorcière Rouge (Scarlet Witch pour les puristes de la VO). Mise en lumière récemment avec la série Wanda Vision, qui m’a permis de découvrir le personnage, ce blister d’extension sortait à point nommé. 

La Sorcière Rouge arrive donc avec un deck préconstruit de type Justice assez efficace. La Sorcière Rouge a des stats de base qui sont tout à fait correctes et est assez polyvalente.  Elle joue pas mal avec le deck rencontre qui lui confère différentes actions en fonction de la carte jouée. J’ai beaucoup aimé sa façon de contrôler le board et elle s’intègre très bien en équipe.
Ses capacités introduisent pas mal de hasard, ce qui pourra ne pas plaire à certains joueurs adeptes des calculs précis et de l’optimisation, mais personnellement un peu d’aléatoire qui s’immisce ne me dérange pas. 

Elle possède la même capacité que son frère Pietro Maximoff, ce qui les rend d’autant plus redoutables lorsqu’ils sont tous deux présents sur l’aire de jeu. 

Les accessoires Gamegenic. 

Les Sleeves 

Chaque paquet de 50 sleeves contient un protège-carte complètement transparent, pour pouvoir accueillir la carte Héros et laisser son alter ego utilisable, et 49 aux couleurs d’un héros ou d’un type de cartes du jeu. On pourra ainsi protéger ses cartes de jeu aux couleurs de son Super Héros préféré mais également n’importe quelle autre carte du jeu en respectant son type. Les sleeves Gamegenic, spécialement conçues pour Marvel Champions remplissent donc parfaitement leur office au niveau esthétique.

D’ailleurs, esthétiquement parlant, on a été surpris par l’aspect mat des protège-cartes. Tous ceux qu’on a utilisés jusqu’à présent (illustrés) étaient brillants sur le dos. Cependant les rayures dues à l’utilisation marquaient assez rapidement les illustrations, choses que l’on a très peu retrouvées avec l’aspect satiné de ces protège cartes.

Au niveau de la qualité, on n’a rien à redire. Les protèges cartes ne présentent aucun signe de faiblesse comme des jonctions qui cèdent ou des dessins qui s’effacent. Après, on n’a pas non plus joué dans le sable avec, mais dans des conditions d’utilisations classiques, à la maison, ils tiennent très bien. Heureusement dans un sens, car il faut prendre le prix en considération. Vendus aux alentours de 8€ le pack, ils sont dans la fourchette haute de prix pour ce type de produits.


Cependant, après de nombreuses parties, les illustrations de dos sont toujours intactes et les sleeves glissent toujours bien. Evidemment, les cartes à l’intérieur n’ont subi aucun dommage. De notre côté, on aime jouer avec des jeux sleevés pour prendre soin au maximum du matériel de jeu, et on préfère investir dans des protèges cartes de qualité pour les jeux qui sortent souvent plutôt que dans des sleeves plus bas de gamme à changer régulièrement. 

Ces observations sont à confirmer dans le temps sur des mois d’utilisation, mais pour le moment, rien n’a bougé. on est donc très satisfaits de la qualité de ces produits. 

Les tapis / Playmat

Les tapis sont de même qualité que ceux de Keyforge que l’on utilise maintenant depuis plus de deux ans. Malgré des utilisations fréquentes et prolongées, ils n’ont pas bougé. Même s’ils sont un peu moins épais (X mm) que les tapis de la marque Ultra Pro (Ymm) que l’on a également, ils assurent un bon confort tant au niveau des poignets/coudes que de la glisse des cartes. On a longtemps joué sans tapis pour tous nos jeux de cartes, mais maintenant qu’on a goûté au confort de cet accessoire, on ne s’en passe plus et on les sort à la moindre occasion.

Les illustrations reprennent les visuels des jaquettes des blisters d’extension à l’effigie des héros, offrant ainsi la possibilité à chacun d’exprimer ses préférences. (Ici c’est la Sorcière Rouge qui l’a emporté sur la bataille du style). Leur taille d’environ 60 x 30 cm offre une belle aire de jeu personnelle assez confortable.

Ce sont les premiers accessoires de la marque Gamegenic que l’on a utilisés et on est forcés de constater que la qualité est au rendez-vous. Certes l’investissement est conséquent à l’acquisition mais ce sont des accessoires qui perdurent dans le temps.
Le loisir du jeu de société n’est pas au top niveau écologique avec l’utilisation du plastique entre autres, alors se dire que l’on ne devra pas changer de sleeves tous les quatre matins (et ne pas avoir a racheter un jeu parce qu’il aura été abîmé), et ainsi économiser un peu de déchet est un bon point pour nous. 

Conclusion

Les nouvelles extensions blister de Marvel Champions permettent de renouveler d’une part le pool de héros et d’autre part étoffent les possibilités de deckbuilding.
Les joueurs peuvent utiliser les nouvelles cartes contenues dans ces extensions pour personnaliser leurs decks existants ou en créer de nouveaux. La nouvelle vague de héros est variée, allant des decks agressifs (La Guêpe) aux défensifs (Quick Silver) à ceux de contrôle (Star Lord). Chacun y trouvera son compte, vous pourrez adapter votre style de jeux à toutes les situations.
Il est plaisant de voir comment Marvel Champions arrive à se renouveler avec une mécanique de base inchangée. La force du Marvel Universe est sans limite et chaque nouveau deck de Héros nous confirme qu’on est pas près de voir la licence s’arrêter, pour notre plus grand plaisir!

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 1 joueur à 4 joueurs
Age conseillé à partir de 12 ans
Durée d’une partie Environ 45 minutes
Auteurs Michael Boggs, Caleb Grace et Nate French
Illustrateurs Chris Beck, Mercedes Opheim
Éditeur Fantasy Flight Games
Prix : Environ 13.5€ Philibert Playin
Mille et un jeux Ludum

Les liens présents dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.netPlayinLudum et Mille et un jeux. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.