Donjon de NaheulbeukSalut les aventuriers, vous cherchez une aventure épique à base d’épreuves qui vous pousseront dans vos retranchements et de situations épineuses qui mettront vos neurones à rudes épreuves ? Et bien passez votre chemin ! On est ici dans le Donjon de Naheulbeuk, le chaos et l’incompétence de vos compagnons ruineront tous vos plans !

Tout d’abord plantons le décor de cette aventure :

Il est écrit dans les tablettes de Skeloss que seul un Gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes de Gladeulfeurha enroulées dans du jambon ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l’accomplissement de la prophétie…

Si cette prophétie ne vous dit rien, c’est que vous n’avez pas eu la chance d’entendre l’aventure audio “Le Donjon de Naheulbeuk

Cette saga crée en 2001 par John Lang (Pen of Chaos) parodie une aventure dans l’univers de Donjon et Dragon où des aventuriers (Un Rôdeur, une Elfe, un Nain, un Voleur, un Barbare, une Magicienne et un Ogre pour commencer) se retrouvent au pied d’un donjon pour en dérober la fameuse statuette au maître des lieux.

Cette compagnie sera la plus pitoyable jamais vue et leur incompétence sera aussi puissante que les éclats de rires qu’elle provoque.

Le Donjon de Naheulbeuk a connu un succès tellement fort qu’après 3 saisons en audio, la suite de l’aventure a été éditée sous forme de romans, portant les aventures sur 6 saisons.

Une adaptation BD, dessinée par Marion Poinsot,  est toujours en cours, le 22ème tome devrait sortir mi avril.

Donjon de Naheulbeuk

Et si je vous parle de tout ça, ce n’est pas pour rien car nous allons vous présenter le jeu de société Donjon de Naheulbeuk :

Créé en 2010 par Antoine Bauza et Ludovic Maubanc (7 Wonders, 7 Wonders Duel, Tokaido, Pocket Madness, Mr. Jack, … des gens prolifiques !), illustré par Marion Poinsot, l’illustratrice de la BD et édité par Repos Production, le jeu est un succès depuis de nombreuses années et après avoir été en rupture, un reprint du jeu le remet enfin à disposition de vos mains avides d’aventures !

Le Donjon de Naheulbeuk étant inspiré de Donjon et Dragons, vous devez vous attendre à un jeu de rôle avec fiche de personnages, lancés de brouette de dés, tactiques, stratégies et négociations… Et bien… Pas tout à fait !

Le jeu s’articule autour de 8 scénarios qui déterminent la longueur de l’aventure ainsi que sa difficulté. Ces scénarios étant créés avec la 50ène de fiches présentes dans la boîte, libre à vous de créer vos propres aventures par la suite. Chaque fiche correspond à une salle et devra être résolue avant de passer à la prochaine. Le joueur qui lit la fiche est appelé le Preum’s, sorte de leader temporaire, il faut bien un responsable. Une fois la salle vidée de ses monstres et de ses coffres, le voisin du Preum’s prend la fiche suivante et devient à son tour le Preum’s.

Si vous avez effectivement 8 fiches de personnages avec possibilité de prendre des niveaux pour faire progresser votre héros, vous ne trouverez aucun dés. Les bastons, car oui on ne parle pas de combats ici mais de bastons, le capharnaüm régnant pendant les combats est trop grand pour appeler ça autrement !

A chaque fois que vous pénétrez dans une nouvelle salle du donjon, plusieurs choix s’offriront à vous, que ce soit simplement pour savoir si vous allez ouvrir une porte en la crochetant, en la réduisant en miette à coup de hache ou simplement en essayant de vérifier si elle n’est pas ouverte.

Ces décisions seront prises de façon démocratique à la majorité, ce qui implique également de crier pour imposer son avis et d’insulter la couardise des autres. Si malgré ces arguments le groupe ne se met pas d’accord, c’est le Preum’s qui prendra la décision finale.

Si vous choisissez la voie de Valhalla et que vous affrontez fièrement les hordes d’ennemis du donjon, vous déclenchez une phase de BASTON ! (a dire avec l’intonation du Barbare)

Comme dit plus haut, on ne s’embête pas avec des statistiques et des dés dans le Donjon de Naheulbeuk, on est là pour coller des mandales dans les tronches !

Pour résoudre un combat, le Preum’s distribue des cartes Baston à tous les joueurs selon un nombre déterminé par leur personnage.

Ces cartes sont des lettres que vous devrez assembler pour créer des onomatopées en rapport avec votre personnage. L’Elfe a une BISE, le Barbare BASTON, l’Ogre un ROT, la Magicienne un tourbillon de WASAAAAAA, etc…

Donjon de Naheulbeuk

Chaque fois que vous réussissez à construire le mot, le nombre de coups correspondant est porté à vos ennemis et parfois des capacités spéciales peuvent s’activer. L’attaque MAMAN du Voleur lui permet de gagner un PO à la fin du combat.

Mais forcément, au début de la Baston, vous n’aurez pas forcément les cartes nécessaires pour écrire vos mots, il faudra donc réclamer des lettres à vos camarades et ce, tous en même temps et si possible en criant de plus en plus fort pour bien montrer que c’est votre attaque qui prime sur toutes les autres et que même si vous pouvez aider l’un d’eux en lui donnant la bonne lettre que lui réclame, vous préférez la garder, ça peut vous servir  un moment ou un autre…

La Baston est rythmée par un chronomètre, une fois que celui-ci arrive à son terme, on compte les coups donnés, on les compare à la puissance de l’ennemi et si jamais, par hasard, vous mettez plus de coups que sa puissance, l’ennemi est vaincu et vous récupérez du butin ou bien de l’expérience. CHAUSSETTE !

Néanmoins si vous avez décidé d’utiliser la Ruse pour échapper au combat, deux choses se produisent :

  1. Krom rit de vous

2. Vous devez résoudre un test choisi selon la situation parmi les 8 suivants :

Ces tests demandent de bouger et toujours au rythme de chronomètre, de le faire vite.
Donnant lieu à des conversations pleines de sagesses à base de “VITE VITE MAIS VITE !! ON A PLUS DE TEMPS DÉPÊCHE TOI ! FAIT PAS TOMBER LA TUILE ! MAIS VITE BORDEL !!!!”

Et de la place autour de la table, c’est peut être bête comme détail mais ce n’est pas à négliger ! 😀

Chaque épreuve qu’elle soit de Baston ou un test est un moment de joyeux foutoir où tout le monde crie et rigole, souvent en même temps, donnant lieu à des incompréhensions et forcément encore plus de cris et de rires.

Niveau matériel on est sur du matériel de très bonne qualité, les tuiles de destin sont étonnamment épaisses quand on les prend en main la première fois.

Donjon de Naheulbeuk

Dès qu’on commence à jouer avec et faire les défis où il faut les lancer ou les faire tenir en équilibre, on comprend tout de suite pourquoi elles sont aussi épaisses…

Malgré leur qualité, une tuile jetée avec un peu trop d’enthousiasme a un bord qui commence à se décoller. Avant de commencer à jouer avec, je vous conseille de mettre un léger point de colle supplémentaire au niveau des coins des tuiles pour les renforcer. C’est facile à faire, ne prend pas longtemps et protègera votre jeu beaucoup plus longtemps.

Donjon de Naheulbeuk

Les fiches de personnages sont des livrets de 4 pages où toutes les informations nécessaires sont présentes. Vous y trouvez les coups ainsi que les capacités spéciales.
Vous trouverez un nouveau personnage, le Paladin, sur la page dédiée au jeu de Repos Production.

Donjon de NaheulbeukDonjon de Naheulbeuk

Le plateau de jeu est relativement simple, il sert de piste pour compter les points de vie des adversaires et les coups que vous donnez.

Donjon de Naheulbeuk

La boîte fait aussi partie du jeu, vous allez l’utiliser pour plusieurs tests, elle a donc été renforcée par un double carton et décorée par la même occasion, c’est agréable d’avoir une boîte décorée sur la table plutôt qu’un grand carton gris.

Donjon de Naheulbeuk

Les scénarios ont des superbes illustrations qui poseront tout de suite le décor et vous mettront dans l’ambiance, le seul reproche que je peux leur faire est la pochette de rangement qui les accompagne, en simple papier de moins bonne qualité que les scénarios en tant que tel, j’ai peur qu’elle s’abime rapidement.

Donjon de Naheulbeuk

Donjon de Naheulbeuk

Les pions sont classiques, des jetons en carton pour compter les blessures, les bivouacs pour se reposer, les XP et les PO ainsi que 3 pions en bois pour indiquer le niveau de la garde, la puissance de l’ennemi rencontré et les coups portés à ce dernier.

Donjon de Naheulbeuk

Le fameux chronomètre à l’effigie de Zangdar ! Maître du donjon et des pièges ! 3 couleurs sur le chronomètres sont indiquées pour régler la difficulté des Bastons et des défis.

Donjon de Naheulbeuk

Les cartes fouilles que vous trouverez en faisant les poches des monstres abattus, un mort n’utilise plus ses objets, il faut l’en soulager ! Faites tout de même attention aux pièges…
Comme pour le Paladin, d’autres cartes fouilles sont disponibles sur la page dédiée.

Donjon de NaheulbeukDonjon de Naheulbeuk

Des cartes de Destin où sont représentés des monstres que vous pourrez rencontrer mais qui vous serviront également pour les défis.

Donjon de Naheulbeuk

Et enfin, dernier élément du Donjon de Naheulbeuk, un livret d’initiation qui vous servira à apprendre à jouer sans lire les règles, c’est une mini aventure à lui tout seul, ne passez pas à côté, apprendre les règles en se marrant, c’est pas si fréquent !

Donjon de Naheulbeuk

Concernant les illustrations, tout le jeu reprend l’esthétique des BD dessinées par Marion Poingot, les lecteurs seront ravis de retrouver ses dessins et que l’univers garde sa cohérence graphique.

Au final :

Le jeu parlera forcément beaucoup plus aux fans du Donjon de Naheulbeuk, les scénarios reprenant la saison 1 des aventures de la compagnie ainsi des clins d’œils se cachant partout arracheront des sourires tout au long du jeu.

Mais le jeu est aussi une très bonne porte d’entrée pour ceux ne connaissant ni l’univers ni les jeux de rôle. Étant dirigé toute la partie grâce aux scénarios et ne s’embêtant pas avec les statistiques des personnages, le jeu permet de jouer son personnage sans être trop calculateur, on prend le personnage, on endosse le rôle et on s’amuse entre amis le temps d’une partie.

Le Donjon de Naheulbeuk est un excellent jeu d’ambiance. Parfait pour animer un groupe de joueurs et avec assez de rejouabilité pour ne pas se lasser avant de nombreuses parties. Il est drôle et change des jeux de société classique, il rend complètement hommage à la saga audio, décalé, drôle, surprenant et on y revient régulièrement pour le plaisir de jouer de façon décomplexée.

Récap de la Rédac

Nombre de joueurs De 3 à 6 joueurs
Durée d’une partie De 30 à 60 minutes selon les scénarios
Éditeur Repos Production
Prix 40€

Related Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.