AccueilMédiaLivresMistflower - Un panthéon orné de fleurs

Mistflower – Un panthéon orné de fleurs

-

Salut les amateurs d’art ! On vous a parlé de Mistflowers, l’artbook créé par DTDA, dans une news présentant sa campagne de financement participatif. Quelques mois ont passé et l’ouvrage à trouvé le chemin des backers. Depuis la rédaction de cette précédente news, nous avons reçu l’ouvrage du studio français, ainsi que tous les bonus du pledge Token of Devotion de la campagne Kickstarter, et après plusieurs lectures il est temps de vous dévoiler notre ressenti sur le livre et son contenu. On remercie une nouvelle fois toute l’équipe de DTDA, et pour leur gentille dédicace en début d’ouvrage. 

L’artbook en lui même est encore une fois un bel ouvrage. Il reprend les dimensions de son aîné Bloodflowers avec couverture rigide et papier bien épais. Ce Livre est consacré aux grandes déesses guerrières présentées dans diverses mythologies. En tournant les pages on vagabonde ainsi entre les civilisations japonaise, Aztèque et nordique, mais pas que !

Avant de regarder plus en détail cet ouvrage, il est bon de revenir brièvement sur le concept. Si vous n’avez pas lu nos précédents articles sur Bloodflowers et Mistflowers, une petite présentation des projets s’impose. On vous a souvent parlé de DTDA pour leurs jeux de société comme Light Hunters, Efemeris, Apogée ou encore Resonance plus récemment mais leurs productions littéraires et artistiques vous ont peut-être échappées.
Au travers de ces ouvrages, le studio français a à cœur de mettre en avant les grandes reines guerrières dans Bloodflowers et leur pendant divin dans ce nouvel album intitulé Mistflowers.
Les personnages sont présentés grâce aux pinceaux de Manon Potier qui assure comme à son habitude les directions et créations artistiques des projets, ainsi qu’à la plume de Sergio Matsumoto qui assure la composition des poèmes et textes accompagnant ces portraits.

Les poèmes qui accompagnent les dessins sont en anglais et français, comme dans le premier ouvrage, et ont pour thème la déesse en question.

La qualité est au rendez-vous aussi bien dans les créations artistiques que dans les choix de matériaux. On sent une volonté de faire un livre haut de gamme qui donne plaisir à être feuilleté, chaque page tournée remplit parfaitement ce but.

Les illustrations de Manon Potier sont, comme dans le premier ouvrage, très colorées et impactantes. Les déesses ont une vraie personnalité et sont mises en avant avec des tenues et apparats détaillés. On voyage alors dans l’espace et dans le temps pour partir à la découverte de cultures plus ou moins lointaines et de leurs représentations de déesses guerrières, tantôt associées à la mort, la sagesse ou même la sexualité.
J’ai été particulièrement sensible aux portraits de Bodb et Freyja que je trouve particulièrement beaux et dont les présentations m’ont touchées.

Pour finir, on ne peut que remercier DTDA de produire ce genre d’ouvrages. En ouvrant le livre on s’ouvre également à diverses cultures et c’est un plaisir de découvrir ces déesses guerrières qui ont immanquablement influencé les vies de nombreux humains au cours de l’histoire.
Avec les fêtes qui approchent, c’est à mon sens un cadeau original et instructif. Il est possible de se procurer Mistflowers et Bloodflowers au prix de 25€ l’unité ou en pack contenant les deux ouvrages à 45€ sur la boutique de DTDA Games.  Si vous êtes sensibles à l’art et curieux de nature, cet ouvrage semble tout indiqué et devrait vous ravir!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES PLUS POPULAIRES

PS Vita – Solutions aux problèmes les plus connus

29
Vous avez une PS Vita, elle vous accompagne dans les transports ou c’est votre valeureux sujet lors que vous présidez sur votre royaume de...
Philibert