Salut les Aviateurs! Le gros des troupes a débarqué hier avec Mémoire 44, il est temps de leur apporter de l’appui aérien avec New Flight Plan, une extension pour le jeu de guerre stratégique de Richard Borg

Extension pour Mémoire 44
Nombre de joueurs 2 joueurs
Age conseillé A partir de 8 ans
Durée d’une partie environ 45 minutes
Auteur Richard Borg
Illustrateur Julien Delval
Editeur Days of Wonder
Prix 50 €

Un nouveau plan de vol?

Une première extension, l’Air Pack, était sortie il y a quelques années (en 2007) ajoutant des avions aux scénarios du jeu de base. Elle a rencontré un franc succès et est rapidement tombée en rupture de stock. La pénurie s’est installée un long moment et les boîtes se revendent d’occasion à un prix exorbitant.
New Flight Plan vient remettre tout ça à plat et propose une version revue et augmentée du premier Air Pack paru. Il contenait 8 avions prépeints, des scénarios, de nouvelles tuiles terrain, des jetons et des cartes. Cette extension est disponible depuis hier dans toutes les bonnes boutiques. 

Des carlingues rutilantes

New Flight Plan ne reprend pas exactement le même matériel que son aïeul. Dans la boîte, format boite de base, 16 avions sont présentés sur deux plateaux thermoformés différents. Les cartes et jetons sont toujours présents et de qualité égale avec ceux de la boîte de base.

Les avions sont en plastique brut cette fois-ci, plus de peinture mais ils sont deux fois plus nombreux qu’auparavant! De plus certains ont une belle envergure. On y retrouve tous les avions emblématiques de ce conflit armé : Les Spitfire Anglais, les Stukas et les Messerschmitt Allemands. J’adore les Messerschmitts, la première maquette que j’ai montée en était un, c’est un vrai plaisir de pouvoir jouer avec un avion du même type 20 ans plus tard.

Les appareils des autres nations ne sont pas en reste, on trouve également des avions Russes et Japonais.

L’extension New Flight Plan est compatible avec toutes les autres extensions déjà parues pour Mémoire 44. Tous les scénarios peuvent être joués en y ajoutant les avions, vous pourrez refaire ceux de la boîte de base avec du soutien aérien! Les scénarios proposés dans le livret de New Flight Plan reprennent des éléments de divers extensions précédentes, il se pourra donc que vous ne puissiez pas tous les faire si c’est votre première boîte de contenu additionnel.

Navigation difficile?

Pas du tout! La mise en place de l’extension dans les parties est extrêmement simple puisqu’il suffit de rajouter un deck de cartes Combat Aérien et des jetons munition près de la zone de jeu. En fonction de son camp, chaque joueur reçoit trois avions et deux cartes Combat Aérien.

Toujours dans un souci de précision historique il y a un tableau de Supériorité Aérienne en fonction de l’année durant laquelle se déroule le scénario. Le camp qui a la supériorité aérienne piochera une carte Combat Aérien supplémentaire.

Les avions sont répartis en trois types, qui auront différentes fonctions et capacités au cours du jeu. Les chasseurs, les bombardiers et les chasseurs-bombardiers. Comme pour les unités au sol, leur puissance de feu variera. Les chasseurs sont mobiles et embarquent 9 munitions de mitrailleuse avec eux. Les Bombardiers 6 bombes, Les chasseurs bombardiers mixent les deux types et sont polyvalents avec 3 bombes et 3 munitions de mitrailleuse.

Les combats reprennent les bases introduites par Mémoire 44. Les unités aériennes pourront attaquer le sol en survolant les troupes terrestres, sans toutefois s’arrêter sur une case occupée par ces dernières. Mais ils sont également vulnérables aux attaques venant du sol. Les avions sont de puissants atouts, mais il s ne sont pas invulnérables non plus. 

Pour les identifier, les joueurs ont de petits jetons à insérer dans le socle transparent de l’appareil. C’est discret, élégant et pratique en jeu. Encore une fois, la lisibilité est optimale et on peut se concentrer sur la stratégie.

On a vu plus tôt que les avions embarquaient un nombre donné de munitions pour leurs missions, mais il ne sont pas à mettre à la casse une fois les réservoirs vides. Il est possible de les rapatrier dans un aérodrome pour faire le plein. Mais ça vous demandera de “sacrifier“ une action que vous auriez pu allouer à d’autres unités. Cette petite pointe de gestion de ressources et d’optimisation de mouvement vient pimenter un peu plus les parties. 

Il ne peut y avoir qu’un avion par camp en jeu en même temps. et une fois détruit, vous ne pourrez plus en rappeler de ce type. Ca semble être énormément de contraintes, mais à mon sens elles sont bien dosées et ne dénaturent pas le jeu.

En en apportant avec cette extension du soutien aérien, elle ne dénature pas l’essence même de Mémoire 44. Le jeu ne se transforme pas en X-Wing avec un skin Deuxième Guerre Mondiale. (Je n’ai rien contre mais c’est un autre type de jeu). Les unités terrestres ne sont pas à négliger ou mettre au rebut parcequ’on ajoute l’extension dédiée à l’aviation.

Il peut cependant y avoir des duels aériens. Ces dog fights n’ont lieu que lorsque deux avions sont adjacents. Un chasseur lancera 3 dés d’attaque alors qu’un bombardier, plus lourd et moins manoeuvrable n’en lancera qu’un. Encore une fois les avions sont vulnérables et ne viennent pas déséquilibrer le jeu.

Beau chassis!

En ce qui concerne la direction artistique de cette extension, on retrouve Julien Delval qui avait oeuvré sur la boîte de base. L’identité visuelle du titre est conservée, et c’est une très bonne chose. L’illustration de couverture est bien plus aguicheuse à mon goût que celle de Mémoire 44 classique.

Le cartes Combat Aérien ont plus d’illustrations différentes que les cartes Commandement de Mémoire 44, on apprécie l’évolution. Bien que ça n’ait pas un impact direct sur les parties, c’est agréable de jouer avec ces cartes.

Conclusion

L’extension New Flight Plan pour Mémoire 44 ajoute de nouvelles unités aérienne pour le jeu de stratégie militaire de Richard Borg. Vous dirigerez en plus de vos unités au sol des avions qui apporteront un appui aérien de taille. C’est le retour de l’Air Pack dans une version remise au goût du jour.

La stratégie s’étend désormais dans les airs avec les appareils emblématiques du conflit. On peut à présent effectuer des bombardements tactiques sur des unités terrestres et engager des duels aériens. Mais l’altitude ne rend pas les avions intouchables, il seront vulnérables aux assauts et ripostes du sol.

New Flight Plan est parfaitement compatible avec la boîte de base et toutes les extensions déjà sorties de Mémoire 44. Rajouter les avions dans toutes vos batailles ne demandera qu’a inclure un deck de cartes et les unités correspondantes. Néanmoins, si vous souhaitez jouez tous les scénarios de cette nouvelle extension, il vous faudra posséder les précédentes pour avoir tous les terrains nécessaires.

New Flight Plan est le genre d’extension que l’on adore. Elle vient enrichir l’expérience sans dénaturer le jeu ni le rendre injouable de complexité.

La Récap de la Rédac

Extension pour Mémoire 44
Nombre de joueurs 2 joueurs
Durée d’une partie environ 45 minutes
Editeur Days of Wonder
Prix 50 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.