Salut les Survivants ! Vous avez écumé les terres dévastées de Fallout dans tous les sens et vous en redemandez? Réjouissez vous, Fantasy Flight Games apporte en cette fin d’été la première extension au jeu de plateau Fallout qui s’intitule “Nouvelle Californie”.

Les étendues désertiques n’ont pas livré tous leurs secrets et il y a de nouvelles missions à accomplir!

Du matériel rutilant sous le soleil de Californie

Si vous avez fait le jeu de base, vous ne serez pas dépaysés avec le matériel contenu dans cette première boîte d’extension. On y retrouve 12 tuiles plateaux nécessaires aux 6 scénarios de Nouvelle Californie (2 nouveaux scénarios et 4 versions avancées des scénarios du jeu de base) . Attention cependant les tuiles Nouvelle Californie ne doivent pas être utilisées dans les scénarios “non avancés” de la boîte de base, mais apporteront de la rejouabilité dans les versions avancées de ces scénarios. Elles sont reconnaissables au petit symbole de cactus en bas à gauche.

A côté de ça, la boîte renferme des jetons et plus de 150 cartes diverses et variées dont près d’une centaines sont consacrées aux quêtes et rencontres. Le reste est dédié aux équipements, aptitudes et nouveaux personnages.

Et qui dit nouveaux personnages dit évidemment figurines! Au nombre de 5, comme dans la boîte de base. Ces survivants peuvent parfaitement être utilisés dans les scénarios de la première boîte de Fallout, offrant toujours plus de variété dans les nouvelles parties, ou retour sur d’anciens scénarios.

Les figurines sont toujours bien finies et pleines de détails. J’aime beaucoup la Pistolero Solitaire avec son style cow-boy. Mister Handy a la particularité d’avoir deux cartes personnage, on en reparle juste après.

Nouveaux décors, nouvelles têtes

Basiquement, les règles sont les mêmes que pour la boîte de base. Je vous renvoie donc au précédent article qui lui est consacré pour avoir plus d’informations sur le gameplay. Il y a tout de même de petites variations de règles.

Les survivants ont tous leurs particularités mais je vais m’attarder sur Mister Handy qui est peut être le plus original avec ses deux cartes de départ. En tant que machine, il n’est pas sensible aux Rads, c’est assez pratique pour certains scénarios. Mais son statut de robot l’empêche d’utiliser des objets de soin… Par contre toutes ses mains mécaniques lui permettent de porter plus d’objets dans son inventaire, ce qui est tout aussi pratique. 

Sinon, le personnage que je recommande pour les premières parties est le déserteur de l’Enclave qui, avec son armure assistée avancée gagne un point d’XP supplémentaire lorsqu’il tue un ennemi. On a une belle progression et on profite bien de toutes ses capacités. 

Les ennemis ne sont pas en reste. De nouveaux mots clés font leur apparitions. Vous pourrez désormais rencontrer des adversaires avec le trait Rapide, qui confère un déplacement de deux cases au lieu d’une. Capsule permet au survivant abattant cet ennemi de remporter un nombre de capsules égal au niveau de l’ennemi après le combat.

A l’assaut des Terres Dévastées!

Certaines cartes présentent un losange noir à côté de leur numéro. Il indique que ces cartes sont présentes en plusieurs exemplaires, mais qu’une seule doit être piochée. C’est le même principe que dans Le Septième Continent, plusieurs solutions sont possibles à une situation. C’est un ajout que j’apprécie beaucoup personnellement. J’aime le jeu Fallout pour sa restitution fidèle des mécaniques de RPG dans le jeu de plateau et cette nouveauté pousse encore la rejouabilité. Avec les nouvelles tuiles, les nouvelles cartes on peut refaire un même scénario et continuer d’être surpris. Dans les versions “avancées” des scénarios, la zone de jeu est plus grande, les situations de départ comportent plus de cartes, il y a donc plus de chemins possibles. 

Le gros des modifications de règles est introduit par le scénario Nouvelle Californie. Il s’agit d’ailleurs de mon scénario préféré de cette extension et est coopératif. J’ai aimé les rebondissements qui s’y produisent et parcourir cette nouvelle carte, assez immense ayant pour point de départ le village d’Arroyo.

Un autre ajout que j’apprécie beaucoup et qui aide à la progression globale de l’équipe lors des parties : l’XP de groupe. Vu que c’est bien fait et que le nom est clair, vous aurez compris que chaque survivant remporte le montant d’XP en récompense de l’action comportant le mot XP de groupe. Mais ça nous a permis de faire évoluer des personnages tout en scindant le groupe et couvrir plus de terrain. A la lecture des règles j’avais peur que cela vienne rendre le jeu trop facile mais non. Nouvelle Californie n’abuse pas de cette mécanique et ne rend pas non plus obsolète l’XP individuelle. 

Bien sûr, qui dit nouveaux territoires dit nouveaux objets pour équiper vos survivants et nouveaux compagnons. L’équipement n’est pas à négliger, tout comme l’aide que certains peuvent vous apporter. Il faudra cependant faire attention à son inventaire ou ses capacités pour les conserver après leur restauration. John Cassidy par exemple ne restera pas dans votre équipe si vous possédez des objets Drogue. Les stands des échoppes et les poches des ennemis sont remplies de nouveaux objets qui vous seront très utiles dans cet environnement peu accueillant. 

Quoi de neuf sur le Pip-boy?

Nouvelle Californie est dans la continuité directe de Fallout. On y retrouve le style visuel et surtout l’humour propres à la saga et présents dans la boîte de base. Les tuiles terrain peuvent être mélangées sans souci à celle de Fallout sans trancher ni dénoter (et le symbole de l’extension est discret). 

Les cartes Aptitudes et leur design d’écran de Pip-Boy me font toujours rire. Elles apportent une petite touche de décalage dans l’univers dur de Fallout

Les figurines ont leur propre style mais restent cohérentes avec les précédentes et leur sculpture est toujours impeccable. Je parlais de peinture dans le précédent article dédié à ce jeu, je m’y suis mis ! Elle sont suffisamment détaillées pour être agréables à l’oeil mais ont en même temps une simplicité dans le style qui permet aux novices de se lancer sans trop de craintes. Le Déserteur de l’Enclave est clairement le plus imposant de l’extension, mais Mister Handy a ma préférence pour l’originalité de son design.

Conclusion

Fallout Nouvelle Californie est la première extension pour le jeu de plateau Fallout. Très complète, elle ajoute du contenu à tous les niveaux au jeu de base. 

Sur le plan matériel, elle apporte de nouvelles tuiles terrain qui pourront être utilisées dans les missions avancées de Fallout pour apporter de la rejouabilité. De nouvelles cartes viennent enrichir les decks existants de Quêtes, objets, Aptitudes…
De nouveaux survivants s’ajoutent aux 5 présentes dans la première boîte de Fallout. Avec chacun ses spécificités et son matériel de départ qui change le style de jeu. 

Nouvelle Californie apporte également du contenu au niveau narratif avec deux nouveaux scénarios, et quatre fiches de scénarios avancés pour ceux du jeu de base. Avec cette première extension, on retourne volontiers explorer les Terres Dévastées de Fallout pour de nouvelles aventures et s’essayer à des défis plus corsés !

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs de 1 à 4 joueurs
Durée d’une partie environ 2 heures
Auteur Dane Beltrami et Brad Andres
Editeur Fantasy Flight Games
Prix Environ 40 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.