Salut les Aventuriers ! Toujours confinés mais pas démoralisés ! On va présenter un jeu d’association d’images et de personnalités qui met un peu de baume au cœur en se dépaysant avec des contes, des mythes et un peu d’histoire. On va vous parler de la gamme Similo tout juste sortie chez Gigamic !

Qui se ressemble, s’assemble

Similo est un jeu de Pierluca Zizzi, Jalmar Hach, Martino Chiacchiera illustré par Naïade et qui vient de sortir chez Gigamic. Enfin qui est sorti juste avant le confinement mais qui commence à être sérieusement en rupture un peu partout pour le moment mais qui devrait vite retrouver le chemin des étals de vos boutiques préférées dès que possible.

Le jeu se base sur un principe très simple : Retrouver une carte secrète grâce à l’association d’autres personnages en signalant qu’ils partagent un point commun ou au contraire qu’un point les oppose.

D’une simplicité étonnante

Similo propose un concept qui s’explique en 1 minute chrono : Vous piochez une carte à faire deviner aux autres joueurs après l’avoir mélangée avec 11 autres personnages.
Pour faire deviner la personnalité convenue en début de partie, le “narrateur” aura 5 cartes en mains à chaque manche. Il devra en choisir une de sa main et la mettre soit :

  • Verticalement pour signaler un point commun entre la carte posée et celle à trouver
  • Horizontalement pour signaler une différence entre la carte posée et celle à trouver

Dans cet exemple, le Capitaine Crochet à un point commun avec la carte recherchée. Ça peut être n’importe quoi : un homme, le chapeau, la moustache, la couleur de la carte, etc.

A chaque tour, vous allez enlever de plus en plus de personnalités 1, puis 2, 3 et 4 jusqu’à ce qu’il ne reste que 2 cartes. Pour enfin essayer de trouver la bonne carte.

Enfin… Si vous arrivez jusque-là, si la bonne carte est supprimée au cours de la partie, celle-ci s’arrête immédiatement évidement 😀

Ressemblances et différences

On parle d’associations et de dissociations depuis tout à l’heure mais en quoi consistent-elles ?

Ici on cherche une personnalité qui partage un point commun avec Van Gogh et qui a une particularité qui la diffère de Cléopâtre.

En exactement ce que vous voulez ! Les caractéristiques que vous pouvez mettre en parallèle n’ont de limite que votre imagination.

Elles peuvent être factuelles, le même conte, la même profession, la même mythologie ou bien une ressemblance graphique  entre les personnages, la couleur de la carte ou toute autre notion plus ou moins abstraite : gentil, méchant, animalier, la magie, les vêtements, etc…

Le narrateur ne vous donnera aucun indice sur le genre de détails qu’il cherche à mettre en évidence. Vous allez devoir vous mettre à sa place pour essayer de trouver les similitudes ou différences qu’il veut faire deviner.

C’est un jeu de communication sans communication autre que visuelle.

3 boites, 3 salles, 3 ambiances

Similo vient de sortir en 3 déclinaisons : Mythes, Histoire et Contes.

Si les règles sont les mêmes d’une boîte à l’autre, la difficulté nous a semblé différente. Chaque boîte demande des connaissances en culture générale sur les personnages des boîtes respectives. Si on a une culture générale assez large des contes, merci Disney, la boîte Mythe demande de connaître un peu les légendes et le panthéon Grec tandis que la boîte Histoire demandera de connaître les différents personnages célèbres pour les associer via leurs métiers, leurs pays, leurs époques ou tout autre détail.

On apprécie les petites annotations sur le bord de la carte qui permettent de situer le personnage dans son contexte. On apprend même des choses avec la boite Histoire.

Vous vous souveniez de Mangefeu ? Nous pas du tout…

Si le succès de la gamme est au rendez-vous, d’autres thématiques devraient suivre.

Mélanger les styles

Similo a une petite particularité qui nous plaît bien, on peut prendre 2 boîtes différentes pour jouer ensemble. Une servant à faire la grille des 12 personnages, l’autre servant à donner des indices pour faire deviner le personnage mystère.

Trouverez-vous le lien entre les deux images suivantes ? :-p

Trouver des similitudes entre des personnages fictifs de la mythologie grecque et les grands conquérants de l’histoire est un exercice vraiment agréable. Et qui a l’avantage de corser la difficulté. Quand on joue avec une seule boîte, des similitudes peuvent paraître évidente : Alice et La Reine de Cœur donnent un grand indice par exemple. Ce n’est pas une critique en soit car ça permet de s’adapter aux joueurs. Mais pour nous qui n’avons joué qu’avec la boîte Contes, nous avons dû interdire l’association des cartes de contes pour ne pas trop faciliter les parties.

Des illustrations aux petits oignons

C’est Naïade (Tokaïdo) qui s’est chargé des illustrations et comme vous pouvez le voir depuis le début de cet article, le travail est remarquable. Il a réussi à faire en sorte que l’on reconnaisse des grandes figures que l’on connait plus ou moins d’un clin d’œil pour faciliter le jeu mais il a surtout réussi à se démarquer des grandes illustrations connues de tous. En particulier pour la boite Contes. Si on reconnait aisément les différents personnages par leurs caractéristiques, on est quand même assez éloignés du style Disney qui était facile à reprendre. Non seulement les illustrations sont belles mais elles sont en plus originales. Même si on doit avouer qu’on pense que Burton a un peu inspiré la Reine de Cœur.

Jouons ensemble malgré le confinement

Comme nous vous le disions au début de cet article, le jeu est malheureusement souvent en rupture dans beaucoup de boutiques quand celles-ci sont encore ouvertes. Mais il n’est toujours possible de jouer ensemble ! Ségolène de Gigamic fait des live sur Youtube et Facebook pour permettre à tous de jouer ensemble. De quoi patienter jusqu’à la fin du confinement et trouver la boîte qui vous aura le plus marqué chez votre crémier préféré. Vous trouverez plusieurs vidéos déjà en ligne sur Youtube avec les 3 différentes boites et même un mix de 2 d’entre elles.

De nouveaux live devraient avoir lieu la semaine prochaine, nous les relayerons sur les réseaux mais restez à l’affût des annonces Gigamic sur Facebook et Twitter qui seront les mieux placés pour vous annoncer ces live. Prouvant par la même occasion qu’il n’y a pas de limite au nombre de joueur du moment qu’un “leader” est désigné pour donner la réponse finale.

Du pareil au même ? 

Similo c’est une gamme de jeux de communication par images et à petit prix. Retrouvez un personnage via des indices donnés par un narrateur. Ce dernier va vous soumettre d’autres personnalités et juste indiquer s’il a quelque chose en commun avec le personnage que vous cherchez ou au contraire quelque chose qui les oppose.
Une règle expliquée en 1 minute pour des parties durant entre 5 et 10 minutes selon le nombre de joueurs autour de la table et surtout selon leur esprit plus ou moins tordu. Les associations évidentes laissent rapidement la place à des réflexions plus tordues, plus subtiles. Le tout emballé dans un superbe habillage graphique qui ne réduit pas le plaisir de jeu, bien au contraire. 3 thèmes sont disponibles pour le moment : Contes, Histoire et Mythes. La possibilité de jouer avec plusieurs boîtes permet de renouveler les parties à loisir et surtout de mélanger les thèmes pour qu’ils s’adaptent aux joueurs. Facile à sortir et rapide à jouer et surtout rejouer, Similo devrait facilement se faire une place dans votre ludothèque !

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs De 2 à autant que vous le voulez !
Age conseillé à partir de 12 ans
Durée d’une partie 10 minutes par partie
Auteurs Pierluca Zizzi, Jalmar Hach, Martino Chiacchiera
Illustrateur Naïade
Éditeur Gigamic
Prix 12 € Philibert Magic Bazar
Parkage Ludum

Les liens dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.net, Magic Bazar, Parkage et Ludum. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.