Salut les explorateurs de donjons ! Envie de se lancer à la conquête d’une tour ou d’affronter des créatures extraordinaires? De récolter des objets magiques et de lutter contre le sort qui s’acharne contre vous ? On a ce qu’il vous faut ! Libérez un coin de table, on part en quête d’aventures avec One Deck Donjon !

Nombre de joueurs 1 à 4 joueurs avec 2 boîtes
Durée d’une partie environ 45 minutes
Age conseillé à partir de 14 ans
Auteur Chris Cieslik
Illustrateur Will Pitzer
Editeur Nuts! Publishing
Prix 25 €

Petit jeu, grandes aventures !

Comme Hamtaro (Cyber High Five à toi qui a la référence), ce n’est pas la taille qui détermine le caractère épique d’une aventure ! One Deck Dungeon est édité dans un format petit jeu qu’on peut comparer à la gamme Mini de Iello comme Nessos. Si la boîte est petite, elle est pourtant bien remplie, on y trouve :

  • 5 cartes de héros
  • 5 donjons
  • 44 cartes de rencontre
  • Des feuillets de campagne
  • Des pions représentant potions et blessures
  • Et des dés!  PLEIN ! 30 Pour être précis : Des jaunes, des bleus, des roses, des noirs !

C’est tout ! Pas besoin de beaucoup de matériel pour vivre une grande aventure, demandez aux joueurs de JdR.

On fait quoi avec ce matos ?

On part explorer un donjon ! One Deck Dungeon est un Donjon Crawler, style représenté dans le jeu vidéo et dans les jeux de plateau/rôle avec un paterne ressemblant à :

Couloir/Porte/Monstre/Trésors

Dans les grandes lignes : vous progressez dans un donjon, vous entrez dans des salles, vous affrontez des monstres et des pièges qui s’y trouvent et vous récupérez les récompenses qu’ils vous offrent. Plus vous progresserez plus vous deviendrez puissant mais les obstacles gagneront en force également.

One Deck Dungeon a gardé le même principe en l’adaptant en jeu de cartes de façon claire et efficace.

Sac, potion, arme, courage, c’est bon on a tout? Alors bienvenue dans l’un des 5 donjons proposé dans One Deck Dungeon ! Ces niveaux a la difficulté croissante vous emmèneront dans 3 étages successifs avant de vous retrouver face au terrible gardien du donjon !

Les dés seront maître de votre destin

Chaque héros est différent et se jouera d’une façon particulière grâce à ses caractéristiques et ses compétences qui lui sont propres. Chaque point dans une compétence donne un dé de cette même couleur pour vaincre une carte rencontre.

Le choix de la classe va influencer votre façon de jouer et quels monstres vous irez chatouiller.

Allergiques au hasard, passez votre chemin ! Tout passe par des lancés de dés dans One Deck Dungeon. Les résolutions de rencontres seront déterminés par vos résultats.

Heureusement, objets et compétences seront là pour vous aider à tordre le destin et garantir une progression dans le donjon. Mais pour gagner ces objets et compétences, il faudra les arracher aux créatures peuplant les donjons !

Partons explorer le donjon pour comprendre un peu mieux comment se déroule One Deck Dungeon

Couloir

Dans One Deck Dungeon, le temps, c’est votre pioche, quand on arrive au bout, vous devez descendre d’un étage. A chaque nouveau tour de jeu, on défausse 2 cartes de cette pioche pour faire avancer le temps dans la partie. Chaque action vous coûtera du temps. La première, celle d’exploration qui vous révélera les portes du donjon ne fait pas exception à la règle.

Porte

Une fois des portes révélées, vous aurez la possibilité d’ouvrir l’une d’elle avec le choix de la fuir ou non. Si vous ne vous sentez pas de taille face au monstre, vous pouvez le laisser visible et décider de terminer votre tour immédiatement pour tenter votre chance avec une autre porte.

Par contre si vous avez l’âme d’un héros sans peur, vous pouvez foncer une fois la porte ouverte pour déjouer le piège ou abattre la créature présente pour lui piquer son magot !

Créature

Pour surmonter les obstacles qui se dresseront entre vous et la gloire, il faudra lancer des dés ! Et vaincre surtout !

Le système de résolution des combats dans One Deck Dungeon est assez simple, sur chaque carte vous trouverez des espaces aux couleurs des dés : bleu, rose, jaune. Lancez les dés correspondant à votre personnage et tentez de remplir les cases présentes sur la carte rencontre avec un ou plusieurs dés selon le cas.

Si vous ne réussissez pas à remplir toutes les cases demandées, vous subirez les malus prévus dans les cases toujours découvertes. Allant d’un malus de temps à des blessures. On vous prévient, le jeu n’est pas facile et il faudra utiliser intelligemment les dés et les compétences de votre héros pour réussir à progresser sans mourir.

Trésors

Une fois la rencontre passée, vous aurez le droit à une des récompenses située autour de la carte vaincue :

  • XP : augmentant le nombre de compétences, de potions et d’objets pouvant être portés par le héros.
  • Compétences : Votre boîte à outils pour réussir à tromper le destin et forcer les dés à sortir les chiffres qui vous seront nécessaires pour progresser.
  • Objet : C’est votre équipement. Vous allez pouvoir augmenter le nombre de dés lancés grâces aux objets que vous porterez. On vous conseille d’équilibrer votre personnage, vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une difficulté grandissante

Si le titre est déjà difficile en soi, comme dans tout jeu, il deviendra plus compliqué au fur et à mesure que vous progresserez dans le donjon. Il faut bien compenser la montée en puissance de votre personnage !

Bien que rencontrant à nouveau les mêmes ennemis, vous mélangez le paquet à chaque étage, le gardien du donjon vous imposera des conditions plus difficiles sur les différents niveaux. Pour exemple, le Dragon vous demandera, pour être atteint, un dé de minimum 2 pour les pièges et 3 jaune pour les créatures au premier étage. Il vous demandera la même chose au deuxième tout en rajoutant un 6 pour les pièges et un 5 bleu pour les créatures. Et au troisième étage, c’est encore plus plus accueillant…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On le précise parce qu’on s’est posé la question, les étages avec des noms inquiétant mais sans descriptif comme “Aura de flammes” du dragon sont juste là pour l’ambiance et n’ont pas d’impact sur votre partie.

Si vous survivez jusqu’au gardien du donjon, il faudra encore le terrasser et on peut vous assurer que ce n’est pas chose aisée. Les potions sont vos amies…

Un mode multi joueur

Si arpenter les couloirs sombres tout seul vous fait peur, un mode 2 joueurs est proposé pour vous entraider. Vos personnages seront équilibrés et vous devrez vous partager les équipements mais aussi les blessures.

Si jamais vous possédez une deuxième boîte ou encore mieux avec l’extension La Forêt des Ombres, vous pourrez même jouer à 4 ! Mélangez les decks pour créer de nouvelles aventures et surtout de nouvelles difficultés avec le poison comme nouvel ennemi ! 

Mais aussi une campagne !

Si vous souhaitez progresser vraiment comme dans un jeu de rôle, des feuillets vous permettront de générer une campagne et d’ainsi gagner en compétence au fil du temps. Ces compétences vous permettront de gagner en puissance et d’ainsi faciliter vos futures explorations. Mais faudra-t-il encore mériter ces compétences. N’espérez pas gagner des niveaux en tuant des rats collé à l’auberge du coin ! C’est à la dure, dans les donjons ! Vous allez les mériter vos compétences !

La Direction Artistique

One Deck Dungeon ne s’encombre pas avec une débauche d’icônes, il est efficace, les dessins accompagnent bien l’aventure sans être transcendants. Petit détail original, tous les héros sont des héroïnes. C’est assez rare pour être souligné. Bien que clairement, ça n’ait aucun impact sur le déroulement du jeu, vous serez bien plus occupé à gérer vos dés qu’à juger le dessin de votre héroïne.

On rencontre des pièges et des créatures en double mais les récompenses sont uniques. Vous ne combattrez jamais pour les mêmes raisons un même monstre.

Le petit plus qui fait plaisir

Vous trouverez sur le site de Nuts Publishing une playlist de musique pour vous mettre dans l’ambiance. C’est pas grand chose mais une bonne ambiance musicale aide vraiment à se plonger dans un jeu, j’aime beaucoup ce genre de petite attentions qui au final font la différence.

Au final ?

One Deck Dungeon est un donjon crawler qui, avec un simple paquet de cartes arrive à nous donner toutes les sensations d’un grand jeu d’aventure où chaque porte est une difficulté mais aussi source de récompense. Exigeant par sa difficulté et frustrant à cause des dés, One Deck Dungeon s’apprivoise au fil des parties, enfin surtout des défaites ! Vous apprendrez à utiliser vos compétences et vos objets du mieux possible pour maximiser vos chances d’arriver en vie jusqu’au gardien du donjon. Si votre personnage prend de l’expérience au cours de son aventure, c’est vous qui en gagnerez le plus au final. Chaque défaite est une leçon. Parfois bien amère quand les dés ne sont pas de votre côté mais quel héros ne s’est jamais retrouvé avec une chance désastreuse et les conséquences qui en découlent ?

Petit par sa taille mais permettant de vivre des épopées épiques, One Deck Dungeon est un excellent jeu solo qui vous donnera des vraies sensations d’aventures : Equipement, monstres, exploration, pièges, expériences, potions, tout les éléments d’un bon RPG sont présents !

Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 1 à 4 joueurs avec 2 boîtes
Durée d’une partie environ 45 minutes
Editeur Nuts! Publishing
Prix 25 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.