Salut les Mages ! Ca fait longtemps que l’on ne vous avait pas parlé de Magic, le jeu de cartes à collectionner créé par Richard Garfield, et son univers. La faute à un PC capricieux qui avait décidé de ne plus faire tourner Arena correctement. Après presque 10 ans de bons et loyaux services, son activité a été relayée à de la bureautique et un nouvel ordinateur a pris sa place. J’ai donc pu me relancer dans l’aventure numérique avec Kaldheim, la dernière extension parue. Thématisée autour des Vikings et du Metal pour certaines illustrations alternatives et la promo de l’extension, je ne pouvais décemment pas passer à coté.

Kaldheim

Les deux nouvelles grosses mécaniques sont prédiction et vantardise. J’avoue les apprécier particulièrement. D’une simplicité mais également d’une efficacité imparable prédiction permet d’exiler des cartes possédant ce mot clé pour 2 incolores en rituel, pour les lancer ultérieurement selon leur coût de prédiction. Parfait pour éviter de se faire défausser une carte ou lancer des sorts à coût réduit, tout en conservant des surprises aux adversaires.
La vantardise peut être activée quand une créature dotée de ce trait attaque. On paye alors le coût indiqué pour en appliquer l’effet. Allant d’un boost de stats à la création de jetons cette capacité.

Les nouvelles extensions

Mais l’actualité porte plus sur Spirale Temporelle Remastered qui vient de sortir et Strixhaven qui sort le 15 avril prochain. La première extension remet à l’honneur des cartes d’anciennes extensions, avec leur design d’origine, les rendant de nouveau jouables en tournois.

Strixhaven : L’académie des mages commence à se dévoiler avant la grande sortie mi avril. La nouvelle mécanique de Magecraft, offrant des bonus ou d’autres effets au lancement de sorts d’éphémères ou de rituels, laisse présager une explosion de decks agressifs basés sur ces types de sorts. On attends de voir comment cela va s’implanter dans le paysage Magic actuel. De son côté Learn donne aux joueurs la capacité d’obtenir certains rituels précis, appelés « leçons », d’en-dehors du jeu, pour toujours plus de surprises.

Cependant, même si l’envie de découvrir ces extensions est forcément déjà présente, c’est un tweet qui a fait s’enflammer mon intérêt pour Strixhaven. En tant que collectionneur de cartes physiques, j’aime les belles cartes (pas forcément les plus puissantes) et conserve quelques unes d’entre elles dans un classeur de collection.

Avec des visuels comme ceux-là, nul doute que je vais m’en procurer quelques unes pour les ajouter à la collection. La deuxième carte, aux airs de Toukiden m’a complètement séduite. Ces cartes aux visuels alternatifs, créées par des artistes japonais, seront proposées dans les boosters d’extension en japonais, mais également dans tous les boosters collectors ou de draft.

Du carton au pixel

Du coté du numérique, Magic l’Assemblée n’est pas en reste. Magic Arena dont on vous parlait plus en détail dans un article dédié est disponible en version mobile sur l’App Store et Google Play. Pour l’avoir essayée sur téléphone, l’ergonomie est très bonne et finalement le ressenti varie assez peu de la version PC. On peut donc passer sans souci de l’un à l’autre sans être trop perturbé. En revanche, je conseillerai d’avoir un écran de belle taille pour en profiter au maximum et dans les meilleures conditions. Bien qu’assez bien faite pour accéder aux textes des cartes, cette version mobile reste un peu moins pratique que la version PC très fluide sur ce point là. Cela dit, si on a une bonne pratique du jeu et qu’on a assimilé les cartes, on consulte de moins en moins le détail de celles-ci et les illustrations suffisent. En résumé, sur tablette et chromebook c’est une excellente version mais sur téléphone c’est une bonne version d’appoint.

Mais ce n’est pas tout ! Magic est également adapté en Action RPG avec Magic Legends, développé par Cryptic et Perfect World. Actuellement en Beta ouverte sur PC, le jeu free-to-play devrait à terme sortir sur PC, Xbox One et Playstation 4 un peu plus tard dans l’année. La Beta est disponible en téléchargement sur la page Playmagiclegends.com ou sur l’Epic Games Store. On ne l’a pas encore essayée mais cela ne saurait tarder ! Pour le moment, de ce qu’on en a vu le jeu a l’air coloré et avec des visuels sympathiques, mais on est surtout curieux de voir comment l’univers de Magic va être adapté au genre ARPG.

En attendant de vous proposer un retour, voici le trailer de lancement :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.