Salut les p’tits laboureurs ! Il est des jeux qui ont un nom marqué le monde ludique et celui là est un monument ! Si comme Manu Larcenet vous en avez marre des villes et du rythme effréné qu’on vous y impose, aller hop ! Retour à la terre ! Prenez vos bottes et relevez vos manches, on vous parle d’Agricola !

 

Nombre de joueurs 1 à 5 paysans
Age conseillé à partir de 12 ans
Durée d’une partie environ 90 minutes
Auteur Uwe Rosemberg
Illustrateurs Klemens Franz
Editeur Funforge
Prix 45  €

La petite maison dans les champs

Agricola propose un but simple : faire un maximum de points en ayant la ferme la plus prestigieuse. Entendez par là, la plus grande, la plus prospère. Pour remporter la médaille d’Agriculteur de l’année, il faudra gérer au mieux vos cultures, élevages mais aussi votre ferme.

Gestion à l’Allemande

Le maître mot d’Agricola c’est “gestion”. On est sur du pur jeu à l’allemande avec des presque cube en bois, là dessus ils ont fait un effort ! On est sur un jeu signé Uwe Rosenberg, ça donne tout de suite le ton.

Mais vous nous connaissez, on est plus Eurotrash que Kubenbois sur Pixel Adventurers. Quand on nous a parlé d’Agricola les premières fois c’était “Whoula, y’a pas de figurines ? Des dés ? Non ? Des illustrations qui caressent la rétine ? Non ? Bon baaaaah… Tiens c’est quoi cette boîte à côté qui est toute brillante, parle m’en plutôt ! Oui oui on jouera à Agricola après…”

Joues avec nous ! On est sympa !

On nous ventait les mérites d’Agricola depuis longtemps mais repoussés par un visuel pas forcément avenant et surtout la promesse d’un “jeu de gestion complet et pour joueurs experts”, on était toujours passé à côté. Grosse grosse grooooosse erreur de notre part.

On tempère quand même, Agricola est un pur jeu de placement d’ouvriers, si vous n’aimez pas le genre, n’espérez pas trouvez une révélation avec ce titre. Panzerodin est “un peu” réfractaire au genre et malgré mon enthousiasme, il n’a pas du tout été convaincu.

Le labourage c’est cool

On vous le dit tout  de suite, on a passé un excellent moment avec Agricola et je suis le premier surpris de le dire. Ce jeu est malin, riche et avec un thème qui permet une compréhension des mécaniques. Et ça c’est assez rare pour être souligné. Tout a du sens dans Agricola !

Les ressources et les actions ne pourraient être que des cubes en bois de couleur mais non, tout est lié, imbriqué et judicieusement agencé pour qu’une fois lancé dans la partie, on comprenne parfaitement pourquoi on doit payer tant de ressources ou pourquoi on en gagne tant. Malin, vraiment !

Hey Oh Hey Oh on va au boulot…

Dans Agricola, vous incarnez une famille d’agriculteur du 17ème siècle qui veut faire prospérer sa ferme.
Pour la faire prospérer, il faut réaliser des actions. Pour les réaliser, il faudra placer vos agriculteurs sur des cases du plateau commun.

Les action sont variées, récolte de ressources, devenir premier joueur (très important!), avoir des bêtes (moutons, bœufs, cochons), labourer, planter, récolter, agrandir votre ferme ou votre famille, etc.

Toute la vie d’une ferme se dévoile petit à petit. Si les actions sont limitées en début de jeu, à chaque tour, une nouvelle action va être rajoutée pour multiplier vos possibilités.

Comme dans beaucoup de jeux de pose d’ouvriers, en vous plaçant sur une action, vous l’entravez pour les autres joueurs. Le placement est primordial et au cœur même du jeu.

Prospérez et multipliez

Votre nombre d’actions par tour est dépendant de votre nombre d’agriculteurs. L’agrandissement de la famille sera un objectif à atteindre rapidement ! Mais pour l’agrandir, il faudra avoir la place pour accueillir plus de monde.
Il faudra donc développer la ferme et surtout récolter les ressources nécessaires à l’édification d’une nouvelle pièce. Sans oublier de prévoir de quoi nourrir votre famille et le nouvel arrivant.

Par ce court exemple, vous comprenez que pour arriver à son but, il faut prévoir à l’avance beaucoup de paramètres. On ne décide pas du jour au lendemain d’avoir un personnage de plus dans sa ferme, ça se prévoit, ça s’anticipe. Et ça se complique quand on se fait piquer les actions dont on avait besoin pour les réaliser !

Si vous ne jouez pas en pensant 2 à 3 tours à l’avance dans Agricola, vous êtes bons pour la famine et devoir mendier votre pain à vos adversaires. Jetant la honte et le parjure sur votre famille ! (En fait vous perdrez 3 points mais ça revient au même !)

Au fil des 14 tours, autant d’actions vont se rajouter et multiplier le champ des possibles. Il faudra être prévoyant et anticiper suffisamment à l’avance si vous voulez réussir à prospérer. 14 tours ça va très vite !

Mais aussi se spécialiser

Chaque joueur en début de partie recevra 7 cartes d’aménagements mineurs ainsi que 7 cartes Savoir Faire. Ces 14 cartes seront les seules que vous aurez et vous permettront d’organiser votre stratégie. Attention tout de même ! Pour construire ces Aménagements ou poser ces Savoir Faire, il faudra activer l’action correspondante. Vous privant donc d’une autre action qui pourrait avoir son importance.

Ne prenez pas à la légère les Aménagements Mineurs et les Savoir Faire mais surtout ne pensez pas que tous les construire vous assura la victoire. Soyez malins et adaptez vous à votre main sans en devenir l’esclave !

Matériel et illustrations

Agricola a eu une refonte graphique en 2016 à l’occasion de ses 10 ans. C’est cette version que l’on vous présente dans cet article.

Non seulement le style allemand des dessins est un peu moins austère mais les pions de ressources ont été remplacés par des pions à la forme des ressources. C’est plus joli mais aussi plus intuitif. On identifie tout de suite ce que l’on cherche.

Petit easter egg caché dans Agricola, si vous observez les tuiles des maisons, vous y verrez des jeux de l’auteur sur la table. On peut y apercevoir Bohnanza, Patchwork mais aussi Agricola !

Variantes et rejouabilité

L’une de mes surprise en ouvrant les livrets, car il y en a 2, c’est les nombreuses possibilités de personnaliser une partie pour qu’elle corresponde à vos attentes ou au public.

Passant de la version simplifiée sans les cartes d’Aménagement Mineurs ou les Savoir Faire à des modes plus complexe avec des modules supplémentaires (Marché de ressources, d’animaux, activités secondaires) qui rajoutent des nouvelles possibilités d’action. Ou tout simplement un modo solo qui peut déboucher sur un mode campagne. Agicola est riche, très riche en contenu !

Les modes de 1 à 4 joueurs ont des faces différentes pour s’adapter au nombre de joueur. On n’est pas obligé de tous sauter sur le bois pour faire nos bâtiments !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Extensions

Si jamais vous n’êtes pas repu avec le contenu présent dans la boîte, Artifex, une extension avec 120 cartes est disponible. 60 nouveaux Savoir Faire et 60 Aménagements mineurs pour enrichir et surtout varier encore plus vos parties d’Agricola.

Alors pour info Artifex veut dire :

  1. Artisan, celui qui pratique un métier avec art, artiste.
  2. Maître dans un art, spécialiste.
  3. Auteur, créateur de quelque chose.

Merci Wikipedia !

Au final ?

Agricola est un jeu de pose d’ouvriers qui est un monument du monde ludique. Jeu purement allemand avec ses forces et ses faiblesses. Si vous aimez la programmation et l’anticipation vous serez aux anges avec Agricola. Par contre si vous être réfractaire aux jeux à l’allemande, vous risquez de vous ennuyer pendant une partie.

A ceux qui veulent tenter l’aventure agraire, Agricola vous transporte dans la gestion d’une ferme au XVII ème siècle. Vous devrez faire prospérer votre exploitation en labourant, cultivant, construisant et élevant tout ce qui est possible pour gagner les points qui vous mèneront à la gloire ! (Relative quand même, vous êtes tout de même des pécores du  XVII ème, votre plus grande fierté est de survivre !)

Il faudra anticiper et prévoir dans Agricola. Chaque action se prévoit à l’avance et s’anticipe. Il ne suffit pas dire dire “Demain je fais de l’élevage de moutons” pour devenir le maître du marché ovin. Si vous ne voulez pas vous retrouver bon dernier et encore pire, faire l’aumône pour manger, il va falloir réfléchir vos actions plusieurs tours à l’avance. Le jeu étant relativement court, 14 tours, il ne faudra pas trop se disperser si vous voulez arriver à vos fins.

Des dizaines de cartes vous assurerons des parties uniques à chaque fois ! Si vous aimez les jeux à l’allemande, laissez-vous tenter par la vie à la campagne d’Agricola, vous aurez entre les mains, l’un des meilleure représentant du genre.

Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 1 à 5 paysans
Age conseillé à partir de 12 ans
Editeur Funforge
Prix 45  €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.