Salut les Aventuriers! Vous vous sentez l’âme d’un explorateur? Iello vous propose avec un “petit” jeu intitulé Diamant de vous mettre dans la peau d’aventuriers en quête de richesses. Diamant est un jeu de Bruno Faidutti et Alan R. Moon, pour 3 à 8 joueurs à partir de 8 ans. Les parties durent environ 30 minutes.

Le matériel présent dans la boîte de Diamant est simple mais terriblement efficace. Vous y trouverez huit petits coffres en carton à monter soi-même, les pièces sont simples et les grands enfants que nous sommes ont pris du plaisir à assembler ces petits objets. On a commencé à s’amuser dès le déballage. Viennent ensuite 8 pions explorateurs en bois, les silhouettes sont simples mais quand même plus travaillées que les meeples de base.

Les coffres des huit aventuriers

Diamant est essentiellement un jeu de cartes, on trouvera donc dans la boîte 35 cartes Exploration et 16 cartes Décision. Le jeu s’articule autour d’un petit plateau carré, sur lequel on placera les 5 tuiles Barricade en temps voulu. Mais les avides explorateurs que vous êtes ont noté que l’on parlait de richesses en introduction, soyez rassurés, il y a 100 pierres précieuses (60 rubis et 40 diamants).

Le trésor que renferme la grotte de Tacora

Le but est très simple, et colle vraiment bien avec le thème : en bon explorateur vous avez entendu les rumeurs d’un trésor dans la grotte de Tacora et devrez vous y aventurer de plus en plus profondément pour récupérer un maximum de richesses. Mais attention! Cette grotte renferme bon nombre de pièges mortels. Les plus téméraires, et accessoirement chanceux, rentreront les poches pleines, les autres ne pourront que contempler la fortune des premiers depuis le campement après avoir lâchement fui.

Comment se déroule une partie de Diamant?

Le camp des explorateurs avant le départ

La grotte est un endroit hostile et qui ne sera jamais pareil d’une partie sur l’autre (et même d’un tour à l’autre). Elle est représentée par les cartes  Exploration. Au début du tour, on retourne une carte de la pile, les explorateurs se rendent sur cette carte.

Les cartes explorations sont réparties en 3 types : Les cartes Trésor, avec un nombre de pierres précieuses indiqué dans les coins, les cartes Danger, symbolisant les pièges mortels et les cartes reliques utilisée dans une variante de jeu, nous y reviendrons plus tard.

Une grotte assez hostile

Lorsque les joueurs sont sur une carte Trésor, on partage équitablement les pierres précieuses entre chaque joueurs et on laisse le surplus sur la carte. Par exemple pour une partie à quatre joueurs, sur une tuile rapportant 11 pierres, chaque joueur recevra 2 pierres et 3 resteront sur la salle de la grotte. Les explorateurs placent les gemmes ainsi récupérées à côté de leur coffre.

Les cartes Décision

Après qu’une carte ait été révélée, les joueurs vont secrètement indiquer leur souhait de continuer ou non l’exploration. Chacun des joueurs dispose de deux cartes décisions : une “Sortir” et une “Continuer” avec un dos identique. Les aventuriers poseront devant eux la carte de leur choix face cachée,et elles seront révélées simultanément.

En fonction de leurs choix, l’aventure continuera ou s’arrêtera pour eux. Les joueurs choisissant de stopper l’expédition sortent de la grotte, récupèrent (en se partageant) les gemmes laissées sur les cartes et mettent dans leur coffre leur trésor. Les autres continuent leur exploration, au risque de tomber sur des pièges.

Les pièges de Tacora

Les cartes Danger représentent les pièges mortels de la grotte. Il y à trois cartes de chacun des 5 pièges. Tomber sur un danger n’est pas dramatique, ce n’est grave que si l’on retombe sur le même danger une deuxième fois. Dans ce cas là, les explorateurs courageux mais pas téméraires fuient lâchement la grotte, laissant leurs précieuses découvertes derrière eux.

Et c’est avec cette mécanique simple mais efficace que Diamant arrive à installer une tension chez les joueurs. Au début on avance sans trop de pression dans la grotte mais après les premiers Dangers, ce n’est plus du tout pareil. On est tiraillés entre l’envie de continuer pour récupérer quelques pierres de plus que les autres, au risque de tout perdre et l’envie de sécuriser celles qu’on a pu récupérer. Diamant c’est le “stop ou encore” (comme La Légende du Cerisier qui fleurit tous les 10 ans)dans toute sa splendeur. Les (trop) téméraires s’en mordent souvent les doigts et font la risée des prudents qui ont sauvé quelques cailloux.

Le matériel d’un aventurier

Lors de nos parties, on ne l’attendait pas sur ce terrain là mais niveau communication et échanges entre joueurs c’était le top. Chacun y allait de son petit mot d’encouragement plus ou moins bien intentionné. Un des joueurs à magnifiquement endossé le rôle du petit diable sur l’épaule des autres les incitant à continuer encore et encore jusqu’au piège fatal.

Les cartes reliques

Diamant propose également une variante de règles en tenant compte des 5 cartes Relique du paquet de cartes Trésor. Elles fonctionnent différemment en revanche. Contrairement aux cartes Trésor classiques, elles ne se déclenchent que si un seul aventurier sort de la grotte. Dans ce cas là, en quittant la grotte, il emporte avec lui les cartes reliques qui lui rapportent des joyaux supplémentaires. Si par contre deux joueurs ou plus sortent en même temps, les reliques restent sur le sol de la grotte. Ce petit changement de règle rajoute encore de la tension aux joueurs. Les jeux de regards lorsque cette règle est active sont nombreux, chacun essayant de jauger quand les autres vont quitter la grotte.

Une partie de Diamant se joue en cinq tours, à la fin desquels on compte ce que chaque aventurier a pu sauver dans son coffre, celui qui en a le plus remporte la partie.

Le vernis sélectif, mon péché mignon

En ce qui concerne la direction artistique de Diamant, personnellement je trouve que c’est un sans faute. La boîte reprend la police et la présentation d’un Indiana Jones, preuve de bon goût s’il en est et l’illustration de Paul Mafayon est magnifiquement réhaussée par une touche de vernis sélectif. Les cartes sont belles, l’ensemble est cohérent.

Diamant est, pour moi, une excellente découverte ludique. J’ai plaisir à le sortir régulièrement pour des parties entre copains. Les parties sont simples et rapides, on peut les enchaîner sans problèmes. Avec la tension qu’il arrive à installer entre les joueurs et ses mécaniques simples, Diamant peut être mis entre toutes les mains pour passer de bons moments.

Récap de la rédac

Nombre de joueurs 2 à 8 joueurs
Durée d’une partie Environ 20 minute
Éditeur Iello
Prix Environ 25€

Related Post

Laisser un commentaire