Salut les Suricates ! Vous êtes passés maîtres dans l’art du bluff et des retournements psychologiques de vos adversaires ? Vous croyez être adroits dans le calcul des probabilités et  pensez pouvoir battre Raymond Babbitt au Black Jack ? Alors vous êtes prêts pour Stupide Vautour !

Qu’est ce que c’est que cet drôle d’oiseau ?

Créé par Alex Randolph, le jeu est loin d’être récent. Publié pour la première fois en 1987 en anglais puis à partir de 2001 en français, Stupide Vautour à fait plusieurs éditeurs avant d’être récupéré en 2012 par Gigamic.

On vous parle de ce jeu pour une bonne raison, une nouvelle édition du jeu vient de paraître chez Gigamic.

Vous ne connaissez pas Stupide Vautour ?

C’est pourtant un jeu qui fait parti des classiques ! Le but d’une partie sera de scorer un maximum en récoltant les cartes donnant des points positifs et en laissant celles donnant des points négatifs à ses adversaires.

Ces points sont répartis en 15 cartes de valeurs -5 à 10, on les mélange et on les mets au milieu des joueurs.

Ces derniers disposent d’une main de 15 cartes en début de partie. Celles-ci sont numérotées de 1 à 15.

A chaque tour, on révèle une carte Points, et chacun joue une carte face cachée devant lui pour tenter de récupérer la carte ou non…

  • Si celle ci est un Vautour, et donc négative, c’est le joueur posant la valeur la plus faible qui remporte la carte.

  • Si la carte est un Suricate et donne donc des points positifs, c’est la valeur la plus haute qui l’emportera.

Attention cependant, si deux joueurs révèlent des cartes de même valeur elles sont annulées ! C’est avec ce point de règle qu’on voit les esprits chauffer !

Ensuite on défausse les cartes révélées et on enchaîne un nouveau tour. A la fin des 15 tours, on fait le total des points, celui ayant réussi à rassembler le plus de points gagne la partie

Ce qui change…

Pas grand chose au final, le jeu est bon depuis 30 ans et d’une simplicité telle qu’on ne peut pas changer grand chose aux règles.

Néanmoins, un travail sur les graphismes du jeu ont permis de donner un coup de neuf au titre et les petites boîtes en métal de chez Gigamic sont toujours un atout pour des jeux qu’on transporte partout facilement. On apprécie le petit insert touché velours, toujours agréable lorsque l’on attrape les cartes et pour qu’elles ne se baladent pas lors du transport.

Pourquoi c’est toujours aussi bon ?

Stupide Vautour c’est des règles assez simples, il faut récupérer les cartes donnant des points et éviter celles qui en font perdre. Tout le reste se passe entre les joueurs, plus on joue avec les mêmes personnes plus le jeu devient une histoire de bluff permanent. Il faut essayer de deviner à quel moment un adversaire va tenter de gagner la carte +10, va-t-il mettre son 15 ? Si oui, autant mettre un 1 pour ne pas épuiser ses bonnes cartes. Mais dans le cas contraire ? Faut il jouer un 14 pour tenter de récupérer la carte ? Mais s’il a prévu de jouer un 14 ? Tout s’annule et c’est le troisième joueur qui rafle la mise !
Il faudra se souvenir des cartes jouées par vos adversaires pour réussir à gagner mais ne négligez pas la part de bluff, plus vous mentirez discuterez pendant une partie, plus vous pourrez amener les autres joueurs à la faute !
Un jeu rapide et qui passe avec tous les publics, il sort facilement et une partie en appelle une autre ! Apprenez à connaître vos concurrents, dérobez les cartes qu’ils convoitent et faites les se sentir comme des Stupide Vautour ! 😀

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 2 à 5 joueurs
Durée d’une partie 15 minutes
Éditeur Gigamic
Prix 15€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.