AccueilMédiaLivresDans les Arcanes d’Hokuto No Ken - L'Apocalypse décortiquée

Dans les Arcanes d’Hokuto No Ken – L’Apocalypse décortiquée

-

Salut les lecteurs! Si omme nous vous êtes des enfants des années 1980/1990, vous avez certainement croisé la route d’un mystérieux héros solitaire qui arpentait les programmes du Club Dorothée. Hokuto no Ken, ou Ken le Survivant dans son adaptation française est un manga (papier dans un premier temps) de Tetsuo Hara et Buronson. Plus de 35 ans après sa sortie au pays du soleil levant, Paul Gossem et Guillaume Lopez remettent en lumière cette oeuvre par le biais d’un ouvrage édité par Third Editions : Dans les Arcanes d’Hokuto No Ken.

Un ouvrage de passionnés

Avant de passer à l’ouvrage en lui même, attardons nous sur les deux auteurs. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils maîtrisent leur sujet. Paul Gaussem est rédacteur dans plusieurs sites comme Dark Side Reviews ou magazines dont Animeland. Il est également membre de l’équipe du podcast Raging Fire Club, dédié au cinéma d’action asiatique.

En ce qui le concerne, Guillaume Lopez est le créateur de la chaîne YouTube Hokuto No Run, consacrée sans surprise à l’analyse de la série anime Hokuto No Ken. C’est donc tout naturellement qu’on le retrouve aux côtés de Paul Gossem, aux commandes de ce livre dédié à la saga de Tetsuo Hara et Buronson.

Il en résulte un ouvrage passionnant, bourré d’informations et très agréable à lire, à tel point que j’ai eu du mal à le poser. On y apprend que Hokuto No Ken est une œuvre bien plus profonde et intéressante que ne le laissent penser les musculatures démesurées des personnages. Les artistes ont créé un récit et des visuels impactants, avec des personnages travaillés et tourmentés. Si on ne s’arrête pas au premier a priori, comme l’ont fait beaucoup de personnes à la sortie de l’œuvre, on n’y voit qu’un prétexte décérébré à la barbarie ! Mais les auteurs de cet ouvrage ont pris la peine de décortiquer œuvre et contexte pour nous livrer une analyse pertinente et approfondie de Ken le Survivant.

Une œuvre plus subtile qu’il n’y parait

Hokuto No Ken est inspiré par les œuvres post apocalyptiques comme Mad Max, ce n’est un secret pour personne. Mais également par l’histoire nipponne et le traumatisme subi par les auteurs après les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki. On comprend mieux la rudesse du monde dans lequel évolue Ken et les dilemmes moraux auxquels les personnages de la série sont confrontés. Le héros va croiser des hordes de punks sanguinaires mais également des personnages beaucoup plus sensibles, voire fragiles. 

Les deux auteurs sont de grands fans de cinéma et c’est tout naturellement que le 7e a infusé dans l’œuvre des nippons. On retrouve dans le manga des plans très cinématographiques et pas que, puisque la vision globale du manga est pensée comme telle. 

L’ouvrage contient également des interviews exclusives, notamment de Masami Suda et Junichi Hayama, entre autres artistes de l’animation japonaise qui racontent leur parcours et leurs travaux sur Hokuto No Ken. Ces échanges entre les auteurs et les artistes sont extrêmement intéressants et donnent encore plus de lumière sur ce manga teinté de ténèbres pour les néophytes.

Petit point sur la version française de l’œuvre, elle n’est qu’évoquée dans cet ouvrage.  Bien qu’elle soit devenue culte au fil des années, et ait potentiellement participé au succès de l’anime,  cette localisation volontairement comique dénature quelque peu le propos de l’œuvre. Les auteurs ont décidé de s’en détacher pour se rapprocher de l’œuvre originale. Cette traduction sans laquelle Hokuto No Ken serait peut-être resté confidentiel comme Berserk, n’est évoquée que dans le préface du livre de Third Editions.

Conclusion

Résumer en quelques mots une saga comme Hokuto No Ken est impossible. Cet ouvrage m’a fait découvrir un monde à la richesse que je ne soupçonnais pas. Lorsque j’ai vu que Third Editions publiait un ouvrage sur ce manga, j’ai tout de suite été attiré. Je croise la route de Ken le Survivant depuis des années maintenant sans jamais m’y être attardé. Trouvant toujours un bon prétexte pour passer mon chemin, je trouvais étrange que cette série ait traversé les ages et ait toujours autant de fans sans qu’il y ait une bonne raison. J’ai vu cet ouvrage comme la porte d’entrée dans l’univers chaotique de Ken, et je pense que c’est un excellent moyen de découvrir la licence. Les auteurs explorent en profondeur le manga et donnent les clefs de compréhension globale et détaillée pour saisir tous les tenants et aboutissants de l’oeuvre de Tetsuo Hara et Buronson

Véritable lettre d’amour à ce manga culte, Dans les arcanes de Hokuto No Ken se dévore tant il est intéressant. Je vous recommande vivement la lecture de cet ouvrage, que vous soyez néophyte ou confirmé dans la connaissance de ce manga, vous apprendrez très certainement de nombreuses choses.

 

Comme à son habitude, Third Editions propose cet ouvrage dans deux éditions différentes : 

  • la version classique à 24.90€ dont la couverture, rigide, est illustrée par Nicolas Côme, 
  • et la version First Print, accompagnée d’une jaquette réversible et d’un ex libris, tous deux illustrés par Daniel Warren Johnson, ainsi que le livre en numérique au format epub, au prix de 29.90€.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES PLUS POPULAIRES

50 Nuances de Gras - Banner

[Manga] 50 Nuances de Gras, le tome 1

0
50 Nuances de Gras est la nouvelle licence de Doki Doki, le tome 1 vient de sortir le  02 Mai 2019 au prix de...