AccueilJeux de sociétéInto The Blue - Les meilleurs trésors sont au fond, plongez pour...

Into The Blue – Les meilleurs trésors sont au fond, plongez pour les récupérer !

-

Salut les plongeurs ! Funny Fox a récemment ajouté à son catalogue un titre de Reiner Knizia : Into The Blue. L’auteur Allemand revient avec un jeu de “Stop ou encore?”  thématisé autour de la plongée sous-marine. De manière générale on est assez séduits par les œuvres de Reiner Knizia, sentiment largement renforcé par Tajuto, sa dernière œuvre que nous avions essayée. C’est pour cela que nous avons répondu favorablement à la proposition de Funny Fox de nous faire parvenir un exemplaire afin de le chroniquer.

Des trésors engloutis

Le principe d’Into The Blue est on ne peut plus simple : collecter le plus de trésors, et si possible ceux valant le plus de points pour avoir un total supérieur à celui des adversaires. Pour cela, les joueurs devront lancer 6 dés et disposent de deux relances (partielles ou totales) pour déterminer la profondeur de plongée. Le plateau central est divisé en 6 zones, contenant des trésors. Sur la partie gauche de chaque zone, de 1 à 5, se trouvent les trésors valant le plus de points, alors que sur la droite on retrouve 2 trésors de moindre valeur. En fin de partie, le joueur majoritaire sur une zone recevra le trésor de gauche, les autres se partageront les trésors plus faibles en points.
Evidemment, la valeur des trésors est croissante en fonction de la profondeur atteinte, plus on descend, plus ils sont intéressants niveau points..

Pour connaître la profondeur jusqu’à laquelle un joueur pourra aller, il faut former une suite ininterrompue en partant de la valeur 1. Le nombre de dés d’une valeur détermine le nombre de pions que l’on pourra mettre sur une zone pour tenter d’y obtenir la majorité. Dans cet exemple, le joueur aura la possibilité de plonger jusqu’au quatrième palier et y déposer un jeton, ou placer 3 jetons sur le troisième palier ou encore un seul jeton sur une des deux premières zones.

En revanche, si un joueur obtient au bout de ses 2 relances (ou avant) une suite de 1 à 6, il effectue une “plongée parfaite”. Dans ce cas, il peut aller récupérer un coffre au sixième palier dont la valeur en point est cachée et s’étend de 5 à 8 points. Mais il  a également la possibilité de rejouer immédiatement un tour. Le bonus est non négligeable !

La fin de partie est déclenchée quand tous les coffres aux trésors sont ramassés ou lorsqu’un joueur place son dernier pion Coquillage, auquel cas les autres joueurs ont un dernier tour à effectuer avant de faire le décompte des points.

On aime pas mal la mécanique du “Stop ou Encore?” dans l’équipe et on ressort assez régulièrement Diamant, qui nous a fait découvrir le genre à sa sortie. Depuis l’arrivée de Into The Blue dans notre ludothèque, les parties s’enchaînent et le jeu a réussi à se faire une place régulière dans nos sessions de jeu.
Les mécaniques simples et la mise en place rapide, essentielles à nos yeux pour ce type de jeu, le rendent accessible à tous les publics et procurent un plaisir immédiat.

Évidemment, avec des lancés de dés, l’aléatoire est très présent. Mais pourvu qu’on arrive à sécuriser quelques dés, on parvient très souvent à placer des jetons personnels sur des paliers. Peut-être pas aussi profondément qu’on le voudrait à chaque tour, mais la chance et le choix des dés conservés à chaque relance apportent leur petit lot d’excitation. 

Pour plonger profondément, un bon matériel est indispensable

Au niveau du matériel, Into the Blue est tout à fait cohérent et qualitatif. Le plateau de jeu est à double épaisseur, dont la première est évidée pour permettre l’insertion des jetons et que rien ne bouge. Les jetons Coffre au Trésor ajoutent également un peu de relief et le rabat du couvercle permet une prise en main facile.
Les dés et les jetons Coquillages en plastique transparent ajoutent de belles nuances de couleurs à l’ensemble et il faut avouer que le rendu du jeu est très séduisant. Pour finir, le couvercle de la boite sert de piste de dés, et est imprimé dans son revers, ce qui ajoute à l’immersion, ce qu’on apprécie pour un jeu au thème sous-marin ! On aimerait revoir cette idée dans d’autres jeux tellement on la trouve simple et maligne. 

Conclusion 

Into the Blue est un jeu de “Stop où Encore?” Créé par Reiner Knizia et édité par Funny Fox Games. Dans ce titre accessible à tous les publics, ce sont les des qui vont déterminer le placement possible sur le plateau central. En créant une suite de chiffres continue, et partant toujours du 1, les joueurs pourront descendre plus profondément chercher les trésors rapportant le plus de points. Mais le nombre de dés d’une certaine valeur déterminera le nombre de jetons personnels qu’un joueur pourra placer sur une zone, pour y détenir la majorité et ainsi remporter le trésor valant le plus de points en fin de partie. 

Très accessible et surtout très plaisant, Into the Blue peut s’inviter sur n’importe quelle table de jeu. Son matériel coloré et qualitatif ainsi que les jolies illustrations sous-marines le rendent également très attrayant. 

Bien évidemment, le hasard joue une part importante dans les parties d’Into the Blue, même si l’on ne dispose pas de réel outil pour influer dessus, les 2 relances possibles par tour permettent d’obtenir très souvent un début de suite ce qui évitera la frustration des joueurs.
Si vous cherchez un jeu fun et sympa, on vous recommande de vous jeter à l’eau !

La Récap de la Rédac

 

Nombre de joueurs de 2 à 5 joueurs
Age conseillé à partir de 8 ans
Durée d’une partie Environ 15 minutes
Auteurs Reiner Knizia
Illustrateurs Alain Boyer
Éditeur Funny Fox Games
Prix : Environ 20€ Philibert Playin
Mille et un jeux Ludum

Les liens présents dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.netPlayinLudum et Mille et un jeux. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES PLUS POPULAIRES

PS Vita – Solutions aux problèmes les plus connus

29
Vous avez une PS Vita, elle vous accompagne dans les transports ou c’est votre valeureux sujet lors que vous présidez sur votre royaume de...
Philibert