Salut les rêveurs ! Aujourd’hui, on va parler d’une campagne kickstarter pas comme les autres. Il ne sera pas question de financer un jeu car il existe déjà mais de sa localisation en français. Mais pour l’occasion on vous parlera aussi du jeu parce qu’il mérite qu’on s’arrête un peu dessus. Aller hop, au lit, on vous parle de Dare to Dream !

Une première campagne KS

Tout commence en août 2017 avec la campagne de Dare to Dream de Turtle Dream Games. La campagne est un succès, le jeu rencontre son public, les streach goals sont débloqués aisément, bref tout va bien.

Et pour cause, le jeu a tout pour plaire :

Une idée de base originale : Ethan Day-Jones a créé un jeu pour 2 à 4 joueurs, l’un d’eux jouant les ténèbres va tenter de réveiller un certain nombre de fois les autres joueurs incarnant des rêveurs. Les 2 camps joueront de façon asymétrique, les ténèbres jouant des cauchemars, monstres et actions pour réveiller les joueurs pendant que ces derniers auront des gardiens dont ils pourront s’équiper pour mieux affronter les ombres qui rodent autour d’eux et tenter de rester endormis.

Des illustrations aux petits oignons, le travail de Seán Malone parle de lui même, j’aime beaucoup les graphismes. Les monstres ressemblent à des Pokemon horrifiques alors que les gardiens me rappellent les héros d’Histoire de Peluches.

Un titre accessible dès 14 ans sur la boîte mais un enfant un peu habitué aux jeux de société devrait vite s’y retrouver. Avec de la stratégie, Dare to Dream devrait plaire à un public familial sans aucun souci.

Enfin presque…

Uniquement proposé en anglais, ayant du texte sur les cartes et non commercialisé en boutiques, le jeu aura du mal à se frayer un chemin jusqu’au tables francophones. Jusqu’à ce que l’éditeur suisse Ôz Editions récupère les droits pour en proposer une version française !

Oser rêver 

L’éditeur helvétique a donc acquis les droits pour produire une version francophone du jeu mais pas une simple traduction.
Les règles ont été retravaillées car c’était le gros point noir de la version anglaise. Vous pouvez en avoir un aperçu ici pour vous faire une idée par vous même. Elles sont plus claires et mieux organisées que la version originale.

Ne proposant pas une campagne de financement de jeu en tant que telle, il n’y a pas de SG mais tous ceux débloqués dans la première campagne seront intégrés à celle-ci. Ainsi vous pourrez profiter des figurines représentant les ténèbres mais aussi des sabliers à la place des tokens. Sans oublier deux extensions, l’une pour les rêveurs, l’autre pour les ténèbres. Ces dernières donneront des avantages à un camp ou l’autre selon votre envie de faire varier la difficulté. Elles seront évidemment traduites en français.

Tout comme les quelques SG sociaux débloqués lors de la campagne.

Et bien sûr les figurines de Théodore et des Ténèbres

Le jeu est riche en matériel et le prix plus qu’accessible 32 CHF (Ôz Editions est suisse n’oubliez pas!) soit environ 28€.

Petite attention que l’on apprécie particulièrement, un pack de traduction des cartes en VF est proposé à 11 CHF/€. Les backers de la première heure ne sont pas oubliés, bravo pour l’effort.

Concernant les frais de port, un partenariat avec des boutiques permets de vous faire livrer gratuitement en France ou Suisse, jetez un œil à la liste de boutiques partenaires (en bas de page) pour voir si vous pouvez en profiter. Un envoi standard chez vous est bien sûr toujours possible.

Un rêve fragile

Ce n’est pas un hasard si Ôz Editions passe par Kickstarter pour localiser Dare to Dream. Sans la somme nécessaire pour produire une première vague de jeux, la traduction en français n’aura pas lieu.

La campagne de Dare to Dream arrivera à sa conclusion le 12 novembre, il reste un peu moins de la moitié du financement à trouver pour voir le jeu arriver dans notre langue.

Nous revenons aux bases de Kickstarter, vous n’êtes pas que dans une précommande ici, vous aidez un éditeur à financer le jeu, sans votre soutient, ce dernier ne pourra pas voir le jour.

Si jamais vous êtes intéressés par Dare to Dream et souhaitez le voir arriver en français, c’est le moment ou jamais ! Et cette phrase est à prendre au sens littéral !

Nous espérons vous tenir au courant rapidement de la réussite de la campagne. D’ici là, n’oubliez pas de rêver !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.