Salut les gourmands ! Cookie Addict, de Pierrick Lugen, invite les joueurs à se glisser dans la fourrure de deux petits mammifères tout mignons avides de cookies. Edité par Lubee, ce titre propose des parties exclusivement à 2 joueurs et relativement courtes. 

L’histoire du jeu n’est qu’un prétexte à la mise ne place du jeu mais la voici : Deux petits résidents velus du zoo de la ville se sont échappés pour aller chaparder des cookies. Évidemment les gardiens du parc animalier vont tenter de les capturer pour les empêcher de grignoter à outrance comme ils l’avaient prévu.

En route vers les gâteaux

Une partie se déroulera sur une grille de 5×5 ou 6×6 tuiles selon la durée et difficulté voulue. Les joueurs contrôlent chacun le panda roux ou le raton laveur et vont devoir s’affronter pour collecter le plus de cookies et en faire perdre le plus possible à leur adversaire. 

On trouve différentes tuiles Avec des effets variés. Les tuiles classiques octroieront des gains de cookies ou de leurres, ou au contraire des pertes de gâteaux. Les Gardiens de zoo vont quand à eux empêcher les animaux de se rendre sur des tuiles en leur en bloquant l’accès. Mais ce qui va ajouter un peu plus de technique, ce sont les tuiles spéciales avec des pouvoirs comme doubler les gains ou pertes de la prochaine tuile, perdre 4 cookies mais mettre fin immédiatement à la partie… 

Le jeu est relativement simple dans ses règles, le rendant accessible à tous et surtout avec la petite grille qui permet de jouer avec des enfants très facilement.

Un petit twist mécanique bien senti

Là où le jeu prend un peu d’épaisseur et devient plus intéressant c’est que les déplacements ne seront pas totalement libres. Le premier joueur va choisir de placer son pion personnage devant une tuile en ligne ou en colonne et pourra activer les tuiles uniquement dans l’alignement de ce pion pour le reste de la partie. Le second joueur va donc placer son pion sur l’autre possibilité. Les tuiles activées à chaque tour seront celles à l’intersection des lignes et colonnes indiquées par les deux pions.personnage. De plus, une fois qu’une tuile a été activée, les joueurs ne peuvent plus se rendre dessus, elle est retournée et inutilisable.  On retrouve un peu le principe de Targui avec l’activation des cartes au croisement des pions joueurs.

En plaçant son pion on décide de la tuile qu’on va activer mais aussi, et surtout, la ligne ou colonne dans laquelle l’adversaire jouera au tour suivant. Rapidement on s’est pris au jeu et on a tenté de mettre des bâtons dans les roues de l’autre en activant les tuiles qui nous sont tout de même le plus profitables.

Attention aux gardiens !

Les gardiens de zoo peuvent être déplacés par un joueur en fin de son tour en dépensant un pion leurre par case qu’il veut faire parcourir au gardien. Ces pions leurre sont des tokens en forme de souris que l’on obtient en activant certaines tuiles. très pratique pour empêcher l’accès à une tuile qui avantagerait l’adversaire, les gardiens doivent tout de même être utilisés avec précaution. La partie prend fin quand un joueur ne peut plus activer de tuile sur la ligne/colonne qui lui est affectée. Prenez garde de bien avoir le plus de cookie avant de précipiter la fin de partie ! 

Une recette spéciale

Les tuiles spéciales apportent une bonne touche de rejouabilité et sont assez impactantes pour susciter l’intérêt des joueurs. En effet, on dispose d’un total de 13 tuiles spéciales et on n’en utilise que 2 ou 5 par partie, suivant la taille de la grille. Les situations initiales des partie seront donc à chaque fois différentes, surtout que le placement des tuiles est aléatoires, donc la probabilité d’obtenir exactement le même plateau est quasi nulle.
Les avantages fournis par ces tuiles sont de bons atouts stratégiques, suivant le moment où ils sont utilisés. On peut également s’en servir pour tendre des pièges à son adversaire, surtout avec la tuile gains/perte x2, ou celle qui déclenche la fin de partie.

Chez nous, les grilles de 6×6 tuiles se sont rapidement imposées, on avait envie de parties un peu plus longues et tactiques. Les jeunes joueurs peuvent cela dit tout à fait s’attaquer à ce titre qui devrait les séduire par ses visuels cartoons et colorés. Les règles tiennent sur seulement 2 pages et le jeu est très rapidement pris en main. C’est une très bonne porte d’entrée pour les nouveaux ou les jeunes joueurs. Les parties rapides en appellent d’autres.

De jolis gâteaux

Ce sont Martin Maigret & Alexandre Brull qui ont œuvré sur les visuels de Cookie Addict. On a bien aimé cet aspect cartoon et coloré qui donne un aspect gourmand au jeu. Pour parfaire le tout, une recette de cookies est glissée parmi les tuiles. On n’a pas encore eu le temps de l’essayer mais ça en saurait tarder. 😉

Une dernière bouchée

Cookie Addict est un jeu d’affrontement en duel dans lequel les participants s’adonnent à une course à la collecte de cookies. Avec un système de placement des pions à contraintes, on peut essayer de deviner et anticiper les actions de l’adversaires, induites par son propre placement. 

Un peu plus technique que son visuel le laisse entendre, ce titre de Pierrick Lugen a trouvé sa place sur notre table de jeu pour des affrontements rapides en duel. Les tuiles spéciales et le placement aléatoire des tuiles permettent de donner une grande rejouabilité. Des parties rapides, de l’anticipation et des coups bas sur la base de règles simples. Cookie Addict est un jeu très appréciable qui saura séduire les nouveaux/jeunes joueurs comme les aficionados des jeux de duel.

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs uniquement 2 joueurs
Age conseillé à partir de 10 ans
Durée d’une partie environ 20 minutes par partie
Auteur Pierrick Lugen
Illustrateurs Martin Maigret & Alexandre Brull
Éditeur Lubee
Prix : environ 20 € Philibert Magic Bazar
Parkage Ludum

Les liens dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.netMagic BazarLudum et Parkage. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.