Salut les darwinistes en herbe ! Il y a quelques temps de ça, nous vous avions parlé avec entrain d’Evolution. Un jeu de carte combinatoire où vous deviez faire évoluer vos créatures en leur apportant des traits génétiques pour les aider à affronter la dure réalité et tenter de survivre à celle ci. Si on vous en reparle aujourd’hui, c’est au sujet de son extension “Climat” !

Retour aux origines

Pour rappel voici un extrait de l’article concernant Evolution :

Evolution vous demandera de créer les espèces les plus résistantes aux aléas de la survie. Vous pourrez agir sur le nombre et la taille de la population mais également sur les traits génétiques qui leur donneront des avantages face aux autres espèces. Malin et facile d’accès, il n’en demeure pas un jeu qui demande de la stratégie pour s’en sortir face aux adversaires. Les 17 traits trouveront toujours à se combiner pour créer des espèces toujours plus surprenantes. Elles ne seront peut être pas les plus puissantes mais c’est celles qui s’adapteront le plus rapidement qui réussiront à vous apporter le plus de points et la victoire. Evolution est une excellente porte d’entrée dans le monde du jeu de société moderne. Les règles sont simples, les tours rapides (un peu moins à 6 joueurs) et les interactions fortes entre les joueurs. Nous vous conseillons de jouer à partir d’au moins 3 joueurs pour en profiter vraiment et éviter le phénomène d’acharnement.

Le plus grand des ennemis : Le Climat !

Les scientifiques vous le diront, les changements climatiques pourraient faire de gros dégâts à la planète et faire beaucoup de mal à l’espèce humaine.
Climat, toujours de Dmitry KnorreSergey Machin et Dominic Crapuchettes, va le démontrer et sans prendre de gants. Si dans Evolution vous deviez faire attention aux autres joueurs en permanence et affiner vos traits pour survivre. Dans cette extension vous allez devoir non seulement survivre aux autres mais surtout essayer de ne pas mourir face aux affres de la météo.

Nouveau traits, nouveau matos ! 

Climat vient avec un nouveau plateau qui remplace le plan d’eau. Vous trouverez toujours une mare pour y mettre la nourriture mais une piste vient agrémenter vos parties.

Cette piste va indiquer la météo qui va affecter la production de nourriture mais aussi vos créatures.
Elle progressera d’un côté ou de l’autre selon les valeurs affichées sur les cartes dépensées pour la nourriture.

Si près des températures tempérée, tout va relativement bien, dès qu’on s’éloigne un peu vers les extrêmes, les créatures souffrent et meurent vite.

La perte peut aller jusqu’à 4 de population (représenté par des soleils ou des flocons) par créature si elles ne sont pas préparées. Et la végétation ne va pas mieux, dans des températures propices, elle sera en plus grande abondance mais elle diminuera le plus souvent, le – 15 de l’âge de glace fait des beaux dégâts ! Et comme il y a toujours des joueurs pourris pour vous priver de nourriture autour de la table, il y en aura pour vous faire plonger vers un âge glaciaire et détruire toutes vos créatures ! J’ai mis du temps à faire ce beau troupeau qui mangeait efficacement, je les aimais ces bestioles… Je sais que tu me lis, ça se paiera ! “note de relecture : Bisous”

Evoluer pour survivre

Heureusement de nouveaux traits viennent compléter votre matériel génétique. Forcément, ils seront dédiés à la survie aux situations extrêmes en vous protégeant des conditions climatiques, mais pas seulement, vous aurez également des nouveaux traits pour vous défendre et pour optimiser vos créatures.

Et vu qu’il est possible de mettre jusqu’à 4 traits par créature, vous allez pouvoir faire des mélanges avec encore plus de possibilités !

Ma brouteuse de végétaux 4000 😎

Du neuf avec du vieux

Climat est une extension de Evolution, vous aurez bien évidemment besoin du jeu de base pour pouvoir y jouer. Vous reprendrez quasiment l’intégralité du matériel d’Evolution à l’exception de quelques cartes traits qui auront de nouvelles versions :

  • Fouisseuses
  • Carnivore
  • Embuscade
  • Horde défensive

Ces cartes sont toujours présentes dans l’extension mais avec des marqueurs météo pour influencer le temps lors de la phase de nourriture.

Même en ayant incorporé les nouvelles cartes, vous pourrez toujours jouer à la version de base d’Evolution si vous ne prenez pas ne compte les facteurs météo. Nous avons tout transféré dans la boite de base et jouons avec le plateau de Climat même quand nous voulons juste faire une partie de Evolution. Les nouveaux traits viennent quand même donner de la variété supplémentaire, ce qui est toujours le bienvenue.

Le calme avant la tempête

Et parce que la vie n’est pas assez dure, il faudra aussi composer avec des événements qui viendront pimenter vos parties. Dès que le marqueur météo atteint un événement, celui-ci se déclenche et s’il est possible d’en avoir des positifs, généralement vous devrez être bien préparé pour affronter ces derniers. Les changement brutaux de températures, la nourriture qui se raréfie, les catastrophes environnementales, etc. Franchement, on se demande encore comment on a fait pour survivre aux épisodes extrêmes qu’a subit la Terre !

Les couleurs de la vie

Toujours illustré par Catherine Hamilton, Climat s’intègre parfaitement bien avec le reste du jeu. On apprécie le plateau Climat qui n’est plus juste une flaque d’eau, mais qui fait également office de frise de températures. Les cartes d’effet météorologiques ont de très belles couleurs et les nouvelles cartes ont même des illustrations différentes en fonction de leur influence sur le temps.

Le changement climatique, c’est pas du réchauffé

Climat est l’extension d’Évolution, le jeu de cartes où vous devez assigner des traits génétiques à vos créatures pour qu’elles s’adaptent à une concurrence furieuse pour la survie.
Mais là où les seuls menaces étaient les autres joueurs dans le jeu de base, dans Climat vous devrez en affronter un bien plus redoutable : La météo. Entre les périodes glaciaires et les réchauffements infernaux, vos créatures vont souffrir et souvent mourir. Vous devrez leur attribuer de nouvelles caractéristiques génétiques pour tenter de survivre à ces conditions extrêmes.
Toujours aussi interactif, Climat vous demandera de gérer les embûches climatiques aussi bien que l’accès à la nourriture, fondamentale pour survivre.
Ajoutant de nouveaux paramètres de survie, de nouveaux traits et la possibilité d’aller jusqu’à 4 traits par créature, Climat renouvelle très bien le jeu de base et redonne un sursaut d’intérêt à un titre qui n’en manquait pas. Très agréable dans ses sensations de jeu, on ne joue plus sans cette extension. Le climat permet de détourner l’attention des joueurs qui s’acharnent sur vous et les oblige à s’adapter aux nouvelles conditions météo. Pousser le curseur de climat vers un extrême pour voir dépérir les populations entières adverse est un plaisir qu’on ne se refuse pas quand on vient de se faire dévorer ! On vous la recommande chaudement !

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs de 2 à 6 joueurs
Age conseillé à partir de 10 ans
Durée d’une partie Environ 60 minutes
Auteur Dominic Crapuchettes, Dimitry Knorre, Sergey Machin
Illustrateur Catherine Hamilton
Éditeur Funforge
Prix : 27 € Philibert Magic Bazar
Parkage Ludum

Les liens présents dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.netMagic BazarLudum et Parkage. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.