Salut les Hobbits! On a la chance d’avoir reçu le tout nouveau jeu de Fantasy Flight Games dans l’univers du Seigneur des Anneaux : Voyages en Terre du Milieu. Ce titre de Nathan Hajek et Grace Holdinghaus arrive très prochainement en français. Nous allons vous faire une petite présentation du matériel dans un premier temps, et nous lui consacrerons bien-sûr un article dédié au gameplay dans quelques temps. Encore un peu de patience!

On part pour une aventure !

Voyages en Terre du Milieu est un jeu de figurines accompagné d’une application, un peu comme dans le jeu Les Demeures de l’Épouvante. Ces deux jeux sont narratifs et coopératifs, tous les joueurs travaillent de concert pour mener leur quête à bien. Une application gère les antagonistes ainsi que le déroulement du scénario.

Elle n’est malheureusement pas encore disponible, c’est pour cela qu’on ne peut pas encore vous parler de notre ressenti sur les parties. Mais ce n’est pas grave, on a tout de même le matériel à passer en revue.

Vous ne passerez pas à côté !

Au dessus de tout le matériel de la boîte, les traditionnels deux livrets des jeux FFG. Le livret de règles et son inséparable compagnon, le guide de référence qui détaillera les points et termes singuliers de ce titre. Les règles ne sont pas très denses et vite assimilées.

Sept planches de punch et deux tuiles énormes, voilà le contenu cartonné de cette boîte immense. On y trouve bon nombre de tuiles plateau à dépuncher ainsi que des jetons et autres éléments de décor comme des murets, des arbres et des rochers.

Voyages en Terre du Milieu proposera un jeu sur deux échelles différentes. On fera voyager ses personnages à travers la Terre du Milieu, passant de région en région mais les affrontements se déroulent à une échelle beaucoup plus petite. Les deux très grandes tuiles serviront aux affrontements, à une échelle tactique. Elles sont découpées en grandes zones et seront agrémentées de divers éléments en punch leur donner vie.

Contrairement aux Demeures de l’Épouvante qui a des tuiles bien distinctes pour chaque lieu, ici deux grandes tuiles recto-verso personnalisables. On ne cherchera plus une tuile donnée pendant quelques minutes parmi toutes celles disponibles mais on customisera la Tuile tactique. A voir ce que ça donnera en jeu, si c’est plus rapide et ne coupe pas l’immersion.

Beaucoup de cartes, toilées, pour les objets, les états, les dégâts et les compétences des personnages. En petit format, style cartes de commandement Assaut sur l’Empire (on cite toujours cet exemple mais c’est parce que c’est un de nos jeux favoris).

Les couleurs de la communauté

Les fiches Héros sont assez petites mais joliment illustrées. On a des illustrations de belle taille et originales. Pas d’images tirées du film de Peter Jackson, on apprécie! Les graphistes ont fait un superbe travail, sur tous les éléments du jeu d’ailleurs. Legolas n’est plus peroxydé! Les inconditionnels du JCE Le Seigneur des Anneaux vont retrouver des illustrations qui leur sont familières. Une multitude d’artistes ont travaillé sur ces visuels, mais personnellement c’est les travaux de Magali Villeneuve qui m’ont le plus séduits. Je suis un grand amateur de ses œuvres, que j’ai découvertes grâce aux cartes Magic, mais que je retrouve toujours avec grand plaisir dans divers jeux.

Mes préciiieuux !

On l’a dit plus tôt, c’est un jeu de figurines, il est temps de vous les dévoiler. Voici les personnages pouvant être incarnés par les joueurs. On retrouve la sculpture et la qualité de modelage élevée des titres FFG. Peu de lignes de modelage, pas mal de détails et des poses dynamiques, on aime beaucoup! Ces vaillants personnages pourront recevoir de l’équipement pour parcourir la Terre du Milieu. On retrouve 6 héros dans cette boîte (vraisemblablement “de base”) avec parmi eux les célèbres Legolas, Aragorn, Gimli, Bilbon ainsi qu’Eléna et Beravor.

Même constat pour les figurines d’antagonistes. Les Ouargues ont une belle texture de pelage, l’Ogre a de beaux détails sur la peau des épaules, c’est top.

Les peintres devraient s’en donner à cœur joie. D’ailleurs, Sorastro a fait une première vidéo de peinture sur les antagonistes du jeu, c’est de toute beauté. On vous partage le lien vers sa vidéo Youtube pour que vous puissiez admirer son travail, et les figurines sous toutes les coutures. Avec un total de 31 figurines, les batailles s’annoncent épiques.

Un peu de jeu quand même!

Concernant le jeu en lui-même, voici les éléments que nous donne la règle et qui nous font trépigner d’impatience sur la sortie de l’application :

Au début de chaque campagne, l’application ira piocher dans un stock d’aventures différentes pour vous donner un scénario unique, des éléments de décors peuvent changer tout comme des ennemis et des événements. Vous pourrez recommencer Voyages en Terre du Milieu sans jamais jouer la même partie.

Les héros possèdent leurs propres caractéristiques mais chacun peut prendre un rôle qui ne lui est pas attribué au départ. On vous conseillera de mettre Legolas en Chasseur mais si vous voulez, vous pouvez en faire un Gardien ou un Musicien. Il y a bien une corde à son arc, pourquoi ne pas faire de la musique avec ? Le jeu sera un poil plus complexe mais c’est votre aventure. Ces rôles peuvent être changés a chaque début de scénario, n’hésitez pas à faire des essais.

Chaque héro à son paquet de carte et un paquet accompagnant sa classe. Cette notion de “deckbuilding” est accentué au fil de l’aventure par l’achat et la découvertes d’objets qui viendront améliorer votre deck.

L’application vous indiquera quelles tuiles poser à quel moment pour garder une sensation de découverte teintée de brouillard de guerre qu’on adore.

Le jeu est relativement semblable aux Demeures de l’Épouvante pour la résolution des “tests”. A la différence près que vous n’utiliserez pas de dés. Quand vous rencontrez une difficulté ou que vous devez combattre, pour valider vos touches, vous devrez retourner un nombre de cartes égal à votre valeur dans le trait demandé. Par exemple si Aragorn à 4 en force et qu’il effectue une épreuve de ce trait, il pourra retourner 4 cartes de son paquet. Chaque carte avec un icône succès pourra valider votre action. Jusqu’à 4 cartes capacités pourront être mises de côté pour pouvoir les utiliser au moment voulu. Mais vous vous priverez de ces cartes qui généralement ont des icônes succès.

Un point que l’on aime beaucoup : En cas d’échec d’un scénario, l’aventure continue quand même ! Avec les implications de l’échec de mission. Vous n’êtes pas obligé de recommencer en boucle un scénario pour avancer. On adore cette notion de “l’échec est prévu” qui vient donner du sel aux actions.

Une application pour les gouverner tous

Pour ceux qui veulent un premier aperçu d’une partie, vous trouverez une vidéo Youtube (en anglais) sur la chaîne de FFG.

Concernant l’application, elle sera disponible sur IOS, Android et via Steam. Chacun y trouvera son compte pour peu que vous tolériez les applications dans le jeu de société. De notre côté, on attend sa sortie avec impatience pour pouvoir se lancer à l’aventure en Terre du Milieu. La sortie de Voyages en Terre du Milieu est prévue pour le 19 avril. 

Autant dire qu’on attend beaucoup de ce nouveau jeu, on adore Le Seigneur des Anneaux et la gestion par application des Demeures de l’Épouvante nous a donné des soirées mémorables ! Le même système transposé au monde de Tolkien avec prise en compte d’échecs lors de la campagne peut donner des moments épiques que nous avons hâte de découvrir ! D’ici là… On surveille la sortie de l’application et on reprend un deuxième petit déjeuner…

4 Commentaires

    • Bonjour, nous ne sommes pas utilisateurs d’iPads pour le moment. Une version iOS est prévue, mais nous n’en connaissons pas les compatibilités pour l’instant, navré.

    • Bonjour, les socles font environ 26 mm pour la plupart des figurines (héros et antagonistes). Les plus grosses figurines comme les Ouargues et l’Ogre ont un socle de 30 mm.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.