Salut les héros ! Si après vos 10 km de course, 100 pompes, 100 abdos, 100 squats vous avez envie de vous détendre avec un petit jeu de société pour vous changer les idées, passez votre chemin ! Dans One Punch Man, on tabasse du gros vilain surpuissant et on le fait dans la joie et la bonne humeur !

Dernière sortie de Yoka by Tsume, One Punch Man de Nicolas Badoux (Orodeloro, Killing Time, Saint Seiya) et illustré avec les images de la version animée, One Punch Man est un jeu dans lequel vous devrez utiliser tous les héros possibles pour tuer les monstres qui attaquent la ville, tous sauf un : Saitama. Votre but est d’abattre le monstre avant que le Chauve avec une cape n’arrive et ne tue le monstre en un coup, vous privant de la gloire et la renommée auxquelles vous prétendez !

One Punch Man est un jeu de cartes familial pour 2 à 4 joueurs qui vous demandera un peu de stratégie et beaucoup d’opportunisme pour gagner.

Mais c’est quoi One Punch Man ?

A la base c’est un mange de ONE (oui c’est son nom de mangaka) relatant l’histoire de Saitama, jeune homme sans emploi évoluant dans un monde où les super héros et les super vilains sont monnaie courante. Se tournant vers le travail de héros comme hobby il commence à s’entraîner tous les jours durement, jusqu’à en perdre totalement ses cheveux, son entrainement est payant, trop, il devient l’homme le plus puissant du monde, il peut abattre n’importe quel ennemi d’un simple coup de poing.

La réussite du manga est de faire tenir une histoire autour d’un personnage tout puissant mais avouons le, c’est l’entourage de Saitama qui est intéressant à suivre. Le Chauve est plus là pour les ressorts comiques que pour la baston, tout se fini en 30 secondes avec lui.

La série animée, disponible sur Netflix, est un bijou d’animation et chose assez étonnante, la VF assurée par Orelsan est très bonne ! Ne boudez pas votre plaisir et faites vous un petit kif de japanim ! La saison 2 est en route !

Mais revenons au jeu de société en commençant par le matos :

Dans la boîte, on trouve le nécessaire pour jouer :

Un paquets de 16 vilains qu’il faudra bastonner avec plaisir :

Chaque carte de monstre est construire comme ceci :

A – Les points de victoire que vous rapporte le monstre si vous réussissez à l’abattre.
B – Le nombre de cartes que vous devez défausser de votre combo à l’arrivée en jeu du monstre.
C – Le pouvoir spécifique du monstre, s’il est en italique il est actif tant que le monstre est en jeu.
D- La défense du monstre, les dégâts qu’il faudra atteindre pour le tuer.

78 cartes héros répartis en 11 personnalités différentes, qui se feront un plaisir de mettre des baffes aux méchants :

 

 

Chaque carte de héros est construire comme ceci :

A – La valeur du héros qui détermine l’ordre dans lequel vous activez les pouvoirs des héros.
B – Les coups de poings entiers ou coupés en deux qu’il faudra cumuler pour abattre un monstre.
C – Le pouvoir spécifique du héros.

 

 

Un plateau compte tour :

Un pion Saitama :

Des jetons victoire :

Assez peu de matériel, donc facile à transporter, la boîte bien que pratique pour le rangement des cartes n’est pas nécessaire si vous voulez maximiser la place pour l’emmener en vacances.

Comment qu’on gagne?

Assez simplement, à chaque manche on pioche un vilain et notre but sera de briser sa défense avant que Saitama ou un autre joueur ne fasse le travail à notre place et ainsi remporter les points de victoire associés au monstre.

Dès qu’un joueur arrive à 10 points de victoire, il remporte la partie.  La défense du monstre détermine aussi le nombre de tour que nous aurons pour essayer de le détruire. Saitama est posé sur la case de la piste compte tour correspondant à la défense du montre, s’il arrive jusqu’au monstre avant qu’on ait pu le vaincre, personne ne gagne de point de victoire.

Si deux joueurs se partagent la victoire, ils n’obtiennent qu’un point chacun.

Mais comment on tabasse les vilains ??

On y arrive !

Chaque tour se déroule de la même façon : Tous les joueurs piochent 2 cartes puis jouent une à plusieurs cartes du même héros en même temps. Toutes les cartes sont révélées en même temps puis on détermine l’ordre du tour de jeu de façon croissante selon les valeurs des héros pour activer leurs capacités.

Si jamais deux joueurs révèlent le même héros, c’est uniquement celui qui a révélé le plus de cartes de ce héros qui peut jouer l’effet, en cas d’égalité, la capacité ne s’active pas.

One Punch Man
Ici 4 dégâts sont infligés

Puis les joueurs placent les héros révélés sur leur pile “Combo” dans l’ordre qu’ils le souhaitent pour essayer de compléter des icônes “Poings” et ainsi infliger des dégâts au Vilain.
Le système ressemble à celui du 7th Continent où il faut compléter des étoiles pour réussir les actions.
On empile les cartes pour former des dégâts jusqu’à ce qu’un joueur atteigne la valeur de défense de l’ennemi et le terrasse.

Dès qu’un monstre est vaincu, le joueur ayant abattu ce dernier doit défausser sa pile de combo et repartir de zéro alors que les autres joueurs gardent leurs pîles de combo, moins les quelques cartes que fait défausser le prochain monstre.

C’est là qu’est la stratégie du jeu, vu que tous les monstres n’ont pas la même valeur, il faut être assez prudent pour retenir ses coups quand un monstre de petite valeur apparaît et ne pas louper la chance d’abattre un qui vous rapportera la victoire. Si vous êtes plusieurs à pouvoir abattre un monstre de forte valeur, vous risquez de ne repartir qu’avec un seul point à l’issu du combat.

Il faut jongler correctement avec les cartes que vous avez en main, la gestion des capacités des héros seront bien souvent la différence décisive entre deux joueurs.

Se précipiter et mettre tous ses héros au front pour faire un maximum de dégât sans savoir quel est l’adversaire suivant peut être risqué et voir tous ses points de combo disparaître pour un monstre faible est assez rageant, il faudra apprendre à savoir quand foncer et quand se retenir !

Au final ?

One Punch Man est un titre familial, facile à comprendre et rapide à mettre en place et jouer, s’il n’est pas le jeu qui gagnera le spiel des jahres expert, il est un jeu agréable où les fans de la licence prendront du plaisir à retrouver leurs héros favoris. Les plus joueurs ne passeront pas un mauvais moment avec ce titre, il est plus stratégique qu’il n’y parait au premier coup d’œil. Néanmoins, le potentiel du jeu se révèle à 4 joueurs, en dessous le titre est plus mou et moins tendu.

Récap de la rédac

Nombre de joueurs De 1 à 4, nous vous conseillons 4
Durée d’une partie 30 minutes
Éditeur Yoka By Tsume
Prix 20€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.