Boite du jeu PicturesSalut les petits poucets ! Si je vous dis qu’avec des lacets, des petits cailloux et des cubes en bois on peut faire un jeu de société addictif vous me croyez ? Et pourtant c’est bien l’expérience que propose Pictures, un jeu de Christian et Daniela Stöhr, illustré par Dominik Mayer et édité par Matagot en France. Si vous suivez un peu les actualités ludiques, il ne vous aura pas échappé que Pictures a remporté en 2020 le célèbre Spiel des Jahres. Alors est-ce mérité pour un jeu dont la seule promesse est de vous assurer des franches parties de rigolade avec un investissement minime et un matériel qui de prime abord ne fait pas rêver ? 

Le parfait petit MacGyver

Des jeux dans lesquels il faut faire deviner des choses aux autres joueurs, il en existe des tonnes. Là où Pictures se démarque, c’est dans les objets mis à disposition pour composer ses représentations. Dans la boîte, cinq sets d’objets sont proposés :

  • Des cailloux et des rondins de bois ;
  • Des petits cubes multicolores ;
  • Des formes en bois à la manière des cubes pour enfants ;
  • Un jeu de cartes avec des formes dessus ;
  • Des lacets. 

Ils serviront de kits de base mais libre à chacun d’ensuite étoffer ces kits en laissant libre cours à son imagination ! Capsules de bière (on aime bien ça dans l’équipe…), trombones … à vous de mettre en pratique toutes les idées qui pourraient vous passer par la tête ! 

Représentation d'un camion avec des cartes

Les fans de tableurs Excel vont être aux anges

Dans la boîte du jeu, on trouve également des jetons, représentant des lettres et des chiffres. Lors de la mise en place, on positionne les lettres de A à D sur l’axe des ordonnées, et les jetons de 1 à 4 sur l’axe des abscisses. On mélange ensuite les nombreuses cartes illustrées, 91 au total (recto/verso, donc 182 illustrations au total), et on en pioche 16 que l’on place à chaque croisement des coordonnées de notre matrice. On place alors dans le petit sac en tissu fourni, les jetons marqués des combinaisons de coordonnées possibles (A1 à D4) et on est désormais prêt à jouer ! 

Chaque joueur se voit affubler d’un kit au hasard, et pioche un jeton de coordonnées dans le sac, en faisant bien attention à ne pas le dévoiler à ses adversaires. Il regarde alors la carte illustrée correspondant à cette coordonnée et tente de reproduire à l’aide de ses objets de fortune, une représentation que les autres joueurs vont essayer de deviner. Par exemple, si je pioche un jeton dont l’image associée est une fleur jaune et que je joue avec les cubes multicolores, je vais essayer de représenter une tâche jaune au centre et associer les cubes restants aux couleurs de l’image. 

Représentation d'un camion avec des cubes dans Pictures

Tout miser sur le bon cheval

Une fois que les joueurs ont terminé leurs œuvres, il est temps pour chacun de deviner ce que les autres ont pu vouloir raconter. Pour se faire, chacun dispose d’un feuillet sur lequel il a préalablement indiqué le nom de ses adversaires. A chaque manche, il indique donc sous le nom du joueur, la coordonnée de la carte qu’il pense avoir reconnu, et attend la validation de l’artiste. En cas de bonne réponse, le joueur qui a deviné la bonne carte reçoit un point, et en offre un à la personne qui a réussi à lui faire deviner. Il est donc important de s’appliquer puisque la réussite d’un concurrent vous octroie également des points ! Une fois la manche terminée, les jetons de coordonnées sont défaussés pour éviter de retomber dessus.

Cependant, il est tout à fait possible de devoir faire re-deviner la même carte puisque chaque jeton est présent trois fois dans le sac ! Cette petite précision est importante, car même si un joueur doit faire deviner une illustration qu’il a déjà représenté, il devra le faire avec un autre set d’objets. Petit plus, il est également fourni des petits jetons pour montrer aux autres joueurs dans quel sens il faut observer la réalisation. Personnellement, on a vite fait d’oublier de les utiliser car ils ne sont clairement pas indispensables. 

Représentation d'un robinet avec des cubes

Fais tourner !

En effet, à chaque manche, les joueurs doivent se faire passer les sets pour ainsi ne jamais retomber avec le même. Les règles sont bien adaptées pour les groupes de moins de cinq, car il est bien précisé de disposer sur la table à une place vide, les sets n’étant pas attribués en début de partie. Ainsi en jouant à trois, le premier joueur recevra au second tour un set qui n’a pas été utilisé, et de même au second tour. En jouant avec ces places fantômes, on s’assure alors de ne pas réutiliser les mêmes objets même dans le cas de plus petits comités. 

Avec cinq sets d’objets complètement différents et n’ayant rien à voir, Pictures assure une variété assez intéressante dans ce que vont pouvoir imaginer les joueurs. Certains sont plus “faciles” à utiliser que d’autres, et il va parfois falloir avoir une imagination débordante pour réaliser, et surtout deviner, des illustrations. Comment représenter un feu de signalisation avec des cailloux et un bâton ? Qu’est ce qui se rapproche le plus d’une mouette entre un cube en bois et un triangle ? A vous de trouver les meilleures idées possibles mais ça ne sera pas facile à tous les tours ! 

Feu rouge avec des cailloux

Et on s’amuse ? 

Et bien figurez-vous que oui ! La difficulté assez élevée apportée par des objets pas vraiment adaptés à des représentations complexes font que l’on se prend souvent des fous rires en voyant les résultats proposés par les autres joueurs et ce qu’ont pensé ceux-ci de votre œuvre d’art. Finalement, la victoire devient secondaire et c’est surtout la bonne ambiance apportée par des réalisations médiocres qui prime. La simplicité de la mise en place, la grande diversité des cartes et les sets que l’on fait tourner à chaque manche font que l’on ressort régulièrement le jeu lors d’un apéro par exemple. Pour une mise en place encore plus rapide et après quelques parties, on pourra même zapper de mettre sur la table les jetons de A à D et de 1 à 4, puisqu’avec seulement 16 cartes on peut facilement déduire à quelle position est telle carte. 

Utilisation des lacets

Conclusion

Pictures est un jeu d’imagination dans lequel les joueurs vont devoir représenter à l’aide de sets d’objets totalement différents, des illustrations disposées sur un quadrillage de 4 par 4. Ayant remporté le Spiel des Jahres 2020, on s’attendait à un jeu de qualité et c’est clairement le cas. Avec une mise en place ultra simple et des règles qui le sont tout autant, on a vite fait de ressortir le jeu dès que l’occasion de présente. De plus, le matériel fourni n’étant clairement pas adapté à la base pour faire deviner des images complexes, on prend régulièrement de bonnes tranches de rigolade autour de la table. On notera également qu’avec de jeunes joueurs, le titre est parfait pour développer la créativité et l’imagination.  

Cependant, est-ce que justement il n’est pas trop simpliste pour avoir décroché une telle distinction ? Libre à chacun de se faire son propre avis mais ici nous avons quelques réserves, sans bien sûr remettre en cause toutes les qualités ludiques du jeu ! Pour faire durer le plaisir et apporter encore un peu plus de bonne ambiance, on ne pourra que vous conseiller d’agrémenter les sets fournis avec les pires idées qui pourraient vous passer par la tête ! 

La Récap de la Rédac

Nombre de joueurs de 3 à 5 joueurs
Age conseillé à partir de 8 ans
Durée d’une partie environ 30 minutes
Auteur Christian et Daniela Stöhr
Illustrateur Dominik Mayer
Éditeur Matagot
Prix : Environ 35€ Philibert Play In
Parkage Ludum

Les liens présents dans le tableau récap sont affiliés chez Philibert.netPlay InLudum et Parkage. En passant par eux pour vos achats, vous pourrez soutenir le site, en nous permettant d’acheter de nouveaux jeux. Merci à ceux qui le feront !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.