[acxp_malert]

Niho Niba est une nouvelle collection de hentai, non censuré, en grand format qui vient de se lancer en ce début 2019. On peut dire que Niho Niba tape fort avec deux sorties de classiques du Hentai avec Métamorphose du grand Shindo L. et Love Constest de Kisaragi Gunma 

Pour juger de la qualité de cette nouvelle collection j’ai pris Métamorphose, son titre japonais est Henshin, de Shindo L. D’origine américaine, Shindo L a su s’imposer en quelques années comme l’un des auteurs majeurs du hentai contemporain, en abordant des thèmes aussi variés que le voyeurisme, le changement de sexe ou les zombies.

L’histoire de Métamorphose : 

Niho Niba - Métamorphose 01

Saki est une élève solitaire, timide et effacée. Pour son entrée au lycée, elle décide de changer d’apparence : nouvelle coiffure, shopping, tutos maquillage avec sa mère… Cette première métamorphose va bouleverser son quotidien, pour le meilleur et pour le pire. Le jour de la rentrée, Saki va se faire des amies, mais aussi rencontrer Hayato, avec lequel elle découvrira du même coup sexe et drogue.

Métamorphose est une lecture dont on ne sort pas indemne, que ce soit à cause de son côté tragique ou à cause de son côté excitant ! Shindo L nous invite à partager les plaisirs de la naïve Saki au cours de sa longue descente aux enfers avec tellement d’adresse que rassurez-vous : vous ne serez pas les premiers à succomber à la tentation lors d’une scène que la morale réprouve !

Métamorphose, un hentai pour les initiés au genre 

Métamorphose est l’histoire de la transformation de Saki qui va passer du stade de polype dans son univers stable à celle de méduse malmenée par les mauvais courants de la vie. Saki est une jeune fille BCBG, l’intello de service coincée qui n’a pas d’amis par manque d’intérêt et pas par manque de charisme. À la fin du collègue, elle demande à sa mère de l’aider à changer de look. C’est l’erreur de sa vie avec cette transformation, elle va rencontrer un homme qui va la faire plonger dans l’alcool, le sexe et la drogue. Peu à peu elle va s’enfoncer plus profondément avec la prostitution et l’inceste de son père.

Elle tombera alors dans les drogues plus dures et ça sera une longue chute dans le Tartare…

Niho Niba - Métamorphose 02

Métamorphose, un message pour adulte sans aucun filtre… 

Le Hentai est ce qu’on peut classer en trash. Les dessins magnifiques illustrent des scènes de sexe violent, brutales avec des viols et prostitution forcée.

Niho Niba - Métamorphose 03

Si vous ne pouvez pas supporter ces thèmes, je vous déconseille fortement ce hentai qui malgré cela reste un livre qui vous remettra les idées en place et dénonce avec une froideur sans égale l’horrible situation des femmes dans les réseaux de prostitution, ce que fait faire la drogue, sur fond d’une histoire d’amour toxique entre un proxénète  et d’une jeune fille trop crédule.

Métamorphose montre également que l’aide peut parfois venir de gens inattendus et que les pires êtres humains ne sont pas forcément les mafieux mais d’êtres cruels parfaitement intégrés dans la société.

Si vous supportez tou ce que je vous ai décrit plus haut, Métamorphose est, pour moi,  un livre qui vous remuera les tripes et vous mettra face à ce que peut être une vie gâchée. La seule chose que je peux reprocher à Métamorphose est la banalisation du viol avec une héroïne qui prend son pied pendant ceux-ci. Chose plutôt classique dans les hentai japonais mais qui malheureusement transmet un très mauvais message aux lecteurs.

 

Métamorphose

13,99
8.4

Histoire

9.0/10

Dessin

9.5/10

Scènes de sexe

7.5/10

Personnages

7.0/10

Qualité d'impression

9.0/10

Points positifs

  • Une traduction magnifique
  • Un format de livre parfait
  • Un impression de bonne qualité
  • Aucune censure comme promis !
  • Les catégories au dos du livre

Points négatifs

  • Hentai trash
  • Catégories peu précises
  • Violent mais y en a qui aime
  • Un traduction du titre japonais

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.