Rabi-Ribi un jeu d’action en 2D à défilement latéral coloré et pimpant. Créé par les développeurs indépendants taïwanais de Crespirit, Rabi-Ribi combine la liberté d’exploration et l’incroyable intensité de combats « bullet-hell » dévastateurs avec le caractère mignon et irrésistible des lapins.

Voilà c’est par ce simple mais efficace petit speech que je me suis fait gentiment avoir par Rabi-Ribi. Rabi-Ribi vient juste de sortir sur Playstation 4 et Vita. Il est distribué par PQube en Europe. Lorsque PQube m’a proposé de faire le test de ce jeu, je me suis dit : « aller un petit jeu 2D mignon ça va être plutôt sympathique et facile à faire »…

Oui car Rabi-Ribi n’est pas un simple jeu mignon est facile… C’est bien le contraire ! C’est l’Enfer sur Terre, mais je vous en reparle plus loin !Game over

L’histoire de Rabi-Ribi

Après son réveil dans un lieu étrange et dans un corps tout aussi étrange, Erina se met à la recherche d’un moyen pour rentrer chez elle et retrouver sa maîtresse. Car oui Erina est en fait une lapine qui est maintenant une humaine-lapine pour une raison étrange. Dans son périple, elle va rencontrer plein d’autres « Beast-girls » (filles animaux) pour l’aider dans son aventure. Alors ici pas de grand scénario de visual-novel ou de J-RPG vous êtes sur un scénario qui tient plus du figuratif. En effet le but de Erina est de combattre une organisation fanatique des lapins avec sa maîtresse et une petite fée.

Pssst ! On est d’accord je vous dis pas tout je ne suis pas là pour vous spoil l’aventure… 😀

La force de Rabi-Ribi, le gameplay 

Rabi-Ribi est premier jeu qui mélange habilement Metroidvania et le Danmaku. En effet vous êtes face à l’un des seuls (que je connaisse) Adventure bullet hell, drôle de mélange n’est-ce pas ? Normalement réservé aux Shmups, Rabi-Ribi montre que les deux styles sont largement compatibles.

Un peu déroutant au début le jeu se prend rapidement en main et présente un vrai challenge. Facile à jouer difficile à maîtriser. En effet avec plus de 24 bosses et des dizaines d’ennemis vous allez devoir apprendre pas mal de patterns car, inutile de vous dire : « Ouais je vais farmer et niquer facilement les boss… »

Non!  Ils s’adaptent à votre niveau, seul votre skill vous fera progresser dans le jeu. Ce qui le rend encore plus plaisant car on sent qu’on s’améliore. Mais cela fait aussi toute la difficulté du jeu qui n’est pas pour tout le monde, heureusement il y a un mode facile!

Exemple : J’avais vraiment du mal sur un des boss. Il me tuait très facilement alors que je ne lui entamais même pas 15% de ses points de vie. Mais lorsque j’ai compris le pattern, je l’ai tué ultra rapidement !

Peu à peu comme dans Metroid, vous allez débloquer des améliorations, des nouveaux coups et aptitudes. Il faudra donc revenir sur d’anciennes maps pour utiliser vos nouvelles aptitudes.  Vous pourrez aussi légèrement personnaliser votre personnage via les badges qui vous donneront des avantages comme -20% de dégâts reçus mais aussi -20% de dégâts infligés. Comme dans les jeux qui ont fait l’âge d’or du Metroidvania vous aurez une pléthore d’objets et de secret à découvrir.

Le jeu à un développement autant en horizontal qu’en vertical ce qui le rend très complet. Il n’est pas avare en contenu car autant dire que le monde ainsi que les 10 maps sont conséquentes. Heureusement le déplacement rapide est prévu via des téléporteurs et le jeu n’est pas avare en point de sauvegarde. Le jeu comporte également 70 easter-eggs à collecter, des modes de difficulté supplémentaires ainsi qu’un mode boss rush de quoi vous éclater pas mal de temps !

Les graphismes et musiques ? 

Rabi-ribi présente des graphismes très joli dans les couleurs pastels ce qui correspond très bien à l’univers du jeu. Dans les phases de dialogues, nous avons le droit à de très jolis dessins qui respirent la fraîcheur et un peu le fan service sans en abuser.

Dans l’aventure, vous êtes plus dans le pixel art, qui n’est pas magnifique mais pas moche non plus. Ça n’a pas son propre style comme un Hyper Light Drifter ou un VA-Hall 11A mais ça reste très joli et mignon. Il y a quelque fois des soucis de lisibilité mais je me demande même si cela n’est pas volontaire pour vous faire forcement toucher par certains ennemis qui de toutes façons, ne font pas si mal.

Le bestiaire est aussi très cool, avec des montres plus proches de animaux en peluche que de monstres à la Dark Souls. Cela respecte parfaitement l’univers de Rabi-Ribi est rend le jeu très attachant.

Je regrette cependant l’absence de doublage surtout pour les personnages les plus importants de l’histoire. Je trouve que le jeu perd vraiment beaucoup en capital sympathie sans cette feature. Les musiques elles sont sympathiques, elle respirent le Kawaï et l’aventure sympathique !

Alors ce portage Vita ? 

Le portage Vita est très propre avec seulement 700 Mo pour le jeu, il ne remplira pas votre carte mémoire. Les graphismes sont beaux et rendent très bien autant sur un écran LCD que le OLED.

Les seuls soucis sont le temps de chargement uniquement au lancement du jeu qui prend facilement 2 longues minutes. En jeu les chargements sont rares et pas vraiment longs. J’ai remarqué un autre soucis sur la version Française, car oui il y a le français dans le jeu, c’est que parfois le texte est mal découpé, parfois trop petit et qu’il y a de petites erreurs d’interprétation dans la traduction. Rien de bien grave mais il faut le noter peut-être que cela peut être corrigé lors d’un futur patch.

Conclusion 

Rabi-Ribi est un excellent jeu tant qu’on n’est pas trop regardant sur le l’histoire mais profite d’un gameplay qui va faire plaisir à tous les fans de bullet hell. Disposant de bosses aux patterns vraiment intéressants et une progression vraiment continue, vous serez fier de finir le jeu. Cependant il faut dire que le jeu n’est pas fait pour les gens qui n’aime pas :

  • le kawaï
  • le rose
  • les filles lapines
  • les jeux avec de la difficulté (raisonnable quand même)

Il faudra aussi faire attention car le jeu est bourré de passages secrets et d’easter eggs vraiment sympas. Mais si vous aimez tout ça vous ne pouvez être que conquis par ce petit Rabi-Ribi. Donc la seul chose que je reprocherai, c’est l’absence de support physique en Europe et l’absence des DLCs disponibles sur la version PC (tel que l’artbook qui aurait du sortir dans la version physique).Artbook

Attention cependant Rabi-Ribi s’adresse vraiment à un public de niche, mais si vous êtes à la recherche de Metroidvania où que vous souhaitez une initiation au genre Danmaku, ce jeu est pour vous ! Foncez il est vraiment fun et j’ai vraiment passé un bon moment sur le jeu. De plus c’est un jeu sur lequel on peut facilement revenir pour le faire en plus dur ou en speed run tel un Shovel Knight ou encore un Guacamelee mais dans un autre style.

La Vita prouve encore qu’elle a le catalogue le plus fun et le plus sympa avec ce titre ! Mais il est aussi disponible en version boite sur PS4 !

 

Rabi-Ribi

19.99 euro
Rabi-Ribi
69

Gameplay

9/10

    Graphismes

    7/10

      Musique

      7/10

        Histoire

        5/10

          Durée de vie

          7/10

            Points positifs

            • Le Gameplay !
            • Très complet
            • C'est mignon
            • Le sentiment d'achèvement
            • L'ambiance et la bonne humeur constante

            Points négatifs

            • Les chargements
            • Des bugs dans le texte
            • Où sont les DLCs ?
            • Pas de version physique sur Vita

            Related Post

            Laisser un commentaire