Voici un titre peu banal et que personnellement je n’attendais pas en Occident. Depuis l’annonce de sa localisation il y à quelques mois, j’étais impatient de mettre la main dessus. C’est Koch Media, via Deep Silver qui distribue ce jeu Sega en Europe. Après un bref essai de la version japonaise Vita l’année dernière, ce jeu m’a paru idéal pour passer une bonne soirée entre potes avec une pizza et des chips. Passe-t-il le test de la soirée ? Est-il bon sur le long terme ? Voici ce que nous avons pensé de cette version PS4 fraîchement arrivée.

Un jeu de barres et de boules?

Comme son nom l’indique sobrement, ce jeu est un cross-over de deux licences phares du genre des jeux de réflexion Puyo Puyo et Tetris. Si Tetris est bien connu chez nous depuis longtemps grâce aux millions de version Gameboy vendues et aux multiples clones que l’on retrouvait partout, Puyo Puyo est un peu plus confidentiel dans nos contrées. Pourtant, Puyo Puyo n’est pas une licence toute jeune, elle s’est juste moins exportée du Japon ou elle fait un carton. Depuis 1991, Puyo Puyo fait assembler aux joueurs Nippons de petits personnages en forme de gouttes de gelée qui disparaissent lorsqu’ils sont combinés par groupes d’au moins quatre unités de la même couleur. Le principe est simple, mais efficace. Les deux licences partagent des interfaces proches l’une de l’autre : une fenêtre principale dans laquelle on combine les Tetraminos ou les Puyos ensembles et sur le coté un aperçu des pièces à venir. A partir de cela, il semble tout  fait naturel de pouvoir combiner les deux jeux pour en réaliser un jeu « compétitif ».

Comment tu te Puyo Puyo? Tout seul ou à plusieurs?

Puyo Puyo Tetris présente trois modes de jeu principaux : le mode Histoire, le mode Arcade solo et un mode Multijoueurs (en ligne et en local) jusqu’à quatre.

Premièrement, dans le mode histoire vous suivrez les péripéties de la jeune Ringo venant du monde des Puyos,  mystérieusement transportée dans le vaisseau spatial de Tee, dans l’univers Tetris. Après quelques lignes de dialogues les deux protagonistes semblent tomber d’accord sur le moyen d’éclaircir la situation : un duel, chacun avec sa spécialité, qui à leur grande surprise n’est pas la même. L’histoire n’est clairement pas ce qui fait l’intérêt de ce jeu et elle n’est qu’un prétexte à enchaîner les matchs en variant les règles. MAIS, c’est une bonne porte d’entrée dans le jeu. Après un rapide tour dans le mode « Leçons » il permet de mettre en pratique les informations et appréhender le jeu et ses mécaniques. Cela dit, si vous voulez obtenir les trois étoiles pour chaque match de ce mode histoire, il vous faudra persévérer, il n’est pas si facile que ça de maxer tous les niveaux. A savoir que si vous bloquez vraiment sur un stage, vous avez la possibilité de le passer et de continuer ainsi votre aventure.

Là où le jeu excelle, c’est dans son mode arcade.  Le mode arcade propose plusieurs variantes de règles pour les deux jeux, et il se pratique contre des IA ou d’autres joueurs (jusqu’à quatre). Le mode Swap vous propose d’alterner les phases Puyo Puyo et Tetris : vous affrontez vos adversaires sur le même jeu et un timer (de 25 secondes) vous fera changer de jeu (vous gardez la progression dans chacun d’eux), ce qui ajoute  un peu de piquant aux parties, et un petit effort d’adaptation mentale à chaque changement. De plus, le jeu ne se limite pas à du scoring. Lorsque vous compléterez des lignes dans Tetris ou des groupes de Puyos, certains passeront dans l’écran de vos adversaires sous formes de lignes ou Puyos morts, qui handicaperont les opposants. MAIS, ils n’y passent pas directement ; l’adversaire à une chance de parer cela en complétant lui aussi des lignes ou groupes de Puyos. C’est là toute la subtilité de ce mode compétitif. Il vous faudra savamment doser vos complétions pour handicaper l’adversaire mais également en garder quelques-unes presque complètes pour pouvoir riposter. Lors de parties avec des amis l’arcade se révèle particulièrement fun et promet de bonnes parties de rigolades, quelques petites insultes amicales pourront même pointer le bout de leur nez !

Je me suis essayé au mode multijoueur en ligne et ça à été la fessée. Le niveau des joueurs qui y sont est pour la grande majorité très élevé, mais il est très intéressant pour voir les techniques de ces brutes! Avec un peu d’entraînement, rien n’est impossible!

Le mode Big bang par exemple vous propose d’affronter un adversaire contrôlé par l’IA avec des sets prédéfinis, et il vous faudra trouver le moyen d’utiliser les Tetraminos ou les Puyos pour faire disparaître le plus d’éléments. Le mode fusion fera descendre des Puyos ET des Tetraminos en alternance, dans la même grille. Vous l’aurez compris, bon nombre de variations sont au rendez-vous puisqu’une dizaine de modes sont disponible en mode Arcade.

C’est des gros Pixels? Ah non, c’est des Tetraminos!

Au niveau des graphismes, le jeu est ultra coloré, les Puyos sont toujours aussi mignons et la HD leur va plutôt bien. Le mode histoire est présenté sous la forme d’écrans fixes avec les personnages qui parlent. Ces derniers ont un style très cartoon, à mi-chemin entre Les Super Nanas et Panty & Stocking. L’ensemble du jeu est souligné par une musique très rythmée qui passe très bien pendant les parties, pas trop présente pour ne pas gêner la concentration (et il en faut) et assez dynamique pour entretenir une tension positive. Le jeu est entièrement en anglais pour les menus, les voix de l’histoire sont également doublées en anglais.

Qu’on apporte des toilettes à ce petit personnage!

En conclusion, Puyo Puyo Tetris propose une expérience ludique, compétitive qui s’avère extrêmement fun entre potes. Lors d’une soirée avec une bonne pizza et de quoi se désaltérer c’est le jeu idéal pour se tirer la bourre ente amis. Les stratégies et les caractères de chacun se révéleront au cours des parties. Le jeu est accessible (en hors ligne) tant aux nouveaux venus qu’aux afficionados du genre. Tout le monde peut y trouver son compte.

On aurait aimé le voir accompagné d’une version PS Vita en Europe, mais chez Pixel Adventurers nous sommes tout de même très heureux d’avoir une version localisée pour animer nos soirées.

Je remercie grandement Koch Media qui nous a gentiment envoyé le jeu pour le tester.

Puyo Puyo Tetris est sorti sur PS4, et Nintendo Switch le 28 avril de cette année, la version PS Vita est elle toujours exclusive au Japon.

Puyo Puyo Tetris

Puyo Puyo Tetris
8

Gameplay

8.5/10

Graphisme

8.5/10

Son

8.0/10

Durée de vie

10.0/10

Histoire

5.0/10

Points positifs

  • Un gameplay addictif
  • De la réflexion et de la tactique
  • Très fun entre amis
  • De nombreux modes de jeu proposés

Points négatifs

  • Un jeu assez difficile, même en solo, qui pourra en rebuter certains
  • un apprentissage nécessaire pour être performant

Related Post

Laisser un commentaire