Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas est un RPG-Aventure développé  par Cornfox & Bros. et édité par FDG Entertainment. Oceanhorn vient tout juste de sortir sur la Playstation Vita. Initialement sur IOS et Android, le jeu est sorti sur quasiment toutes les plateformes actuelles. Il est arrivera très bientôt sur Switch.

L’histoire d’Oceanhorn

C’est en pleine nuit que votre père s’en va pour affronter un monstre marin mécanique redoutable : le Oceanhorn. Il n’est pas de taille. C’est là que votre aventure commence ! Vous allez partir à sa recherche en espérant arriver avant qu’il ne soit trop tard. Contrairement aux jeux Zelda, ici vous n’allez pas sauver une princesse. Même si le scénario commence simplement, l’univers a quand même une mythologie intéressante. D’ailleurs, vous aussi vous pourrez briser des pots en les lançant contre les murs. Vous pourrez même les lancer sur les gens qui ne réagiront pas malheureusement.

Haha ! J’ai une branche !

Vous commencez votre exploration avec juste un bout de bois. Très vite vous allez retrouver l’épée et le bouclier de votre père. Puis un bateau pour naviguer d’île en île avec un fusil pour vous défendre contre les ennemis marins et les mines! L’inspiration va un peu trop loin, limite de la copie pure et dure, avec les nouveaux objets comme les bombes, l’arc, le bouclier miroir et l’épée qui envoie des projectiles lumineux… Comme dans la licence phare de Nintendo. Vous allez affronter des bosses pour récupérer des emplacements de coeurs ainsi que les trois médaillons : terre, eau et lumière.

L’avis de Caskull : En effet, Oceanhorn est clairement une copie de la célèbre série Zelda et elle est totalement assumée ! De ce fait, le jeu a de très bonnes bases de gameplay.

L’exploration et la prise de niveau 

Oceanhorn se différencie par l’exploration. Là, vous ne partirez pas au hasard dans la nature. Non, vous allez devoir interroger les PNJs ou trouver des documents tel que des bouteilles sur la plage ou des livres pour vous indiquer l’existence de telles ou telles îles.

Bien sûr, les îles essentielles à l’histoire vous seront naturellement dévoilées lors de l’aventure. Les îles annexes, elles, regorgent de secrets, d’énigmes et de récompenses vraiment rafraîchissantes pour le genre ! Certaines îles ne délivreront leurs secrets que lorsque vous aurez un objet bien précis. Cependant, même sans cet objet, vous pourrez quand même avoir une récompense. Il n’y a donc aucune frustration à faire des allers-retours.

J’invoque une chaise !

Vous obtiendrez des pouvoir magiques qui sont aussi faciles à utiliser que bien pensés. Un pouvoir pour faire tomber des objets aléatoirement, le pouvoir du feu ainsi que 3 autres. Bien qu’ils soient « classiques », ils sont très bien intégrés au gameplay et agréables à utiliser; le tout grandement facilité par une interface aux petits oignons. Que ce soit lors du changement d’armes rapide ou le menu général, celui-ci est proche de la perfection!

On voudrait plus de menu aussi bien !

Le menu principal est intuitif et clair : il vous permet de voir vos prises (de pêche), revoir les cinématiques, lire le carnet avec vos objectifs, votre temps de jeu et les commandes. Il permet également de voir les défis. Les défis sont des objectifs annexes vous permettant de gagner plus facilement de l’expérience. Cette dernière, que vous allez gagner en tuant des monstres, résolvant des énigmes et en trouver dans les coffres vous fera progresser en niveau. Ces niveaux  vont renforcer vos compétences et le nombre de bombes ou de flèches que vous pouvez porter… Jusqu’à devenir le héros ultime surpuissant qui tire des rayons de lumière avec son épée!

Un crâne d’un monstre mort, c’est plus classe qu’une stèle !

La réalisation d’Oceanhorn

La traduction est bien réalisée !

Oceanhorn est entièrement sous-titré en français que ce soit la version PAL ou Nord Américaine ! Le jeu tourne super bien sur la PS Vita, aucun ralentissement, soucis d’image et les chargements sont rapides. De plus, Oceanhorn est beau avec sa 3D isométrique. Notamment l’eau est très bien travaillée et les environnements sont bien en valeur avec l’isométrie qui donne une bonne perspective. Néanmoins, le bestiaire est trop simpliste. Vous n’avez pas une grande diversité avec une dizaine de monstres seulement. Il est dommage de ne pas en faire plus quand on se base dans un univers post-guerre mélangeant magie et mécanique.

L’avis de Caskull : En plus du peu de monstres, il faut ajouter qu’il n’est pas rare de voir l’IA complètement dans les choux, ce qui rend le jeu encore plus simple. Par contre je trouve l’inertie que l’on retrouvait dans les anciens jeux est, ici, un peu bizarre. A part cela, la technique du jeu est très correcte et agréable.

Vous aurez également un cycle jour-nuit avec certains événements se déroulant uniquement la nuit et il en va de même pour la météo. Les îles les plus sombres oscilleront entre nuageux et averses, donnant au titre une ambiance particulière et une vraie personnalité au titre ! Vous aurez des univers variés entre la cité aquatique, la vieille base mécanique ou l’île cimetière. On a un peu l’impression de revivre les aventures de Luffy dans One Piece.

La bande son est juste superbe! En cherchant sur l’artiste, j’ai tout de suite compris: il s’agit de Nobuo Uematsu le compositeur de Final Fantasy ! Carrément ! Elles vous plongent directement dans l’ambiance de l’île rendant l’histoire bien plus immersive. Bien sûr le jeu est ponctué de cinématiques. Celles-ci sont bien réalisées et font partie intégrante de l’histoire.

Le gameplay ? 

Le jeu ne dispose pas de tutoriel car la progression est bien pensée et intuitive! Vous comprenez rapidement ce qui est possible de faire. De plus, le jeu est généreux en vous fournissant toujours ce qu’il faut pour réussir votre progression. En cela, on sent que le jeu est d’abord pensé pour le mobile.

Oui, Oceanhorn manque de difficulté. Les énigmes sont un peu simplettes pour ceux qui ont l’habitude du genre. J’ai parfois même cherché trop loin et tourné trop longtemps alors que la réponse était toute simple. Vous n’allez que pousser des blocs ou allumer des interrupteurs. Il n’y a qu’une seule énigme qui méritait un timing vraiment précis et un peu de réflexion. Le plus difficile sera de récupérer l’ensemble des pierres de sang. Il y a aussi l’île des murmures que j’ai vraiment adoré et qui montre de quoi est capable le studio. J’espère vraiment que Oceanhorn 2 aura le droit à bien plus d’énigmes et d’histoires de ce genre !

Il ne faut pas tomber !

Le titre souffre d’autres soucis. Il est court. Il faut environ 15-18h pour finir le jeu à 100%. L’histoire reste quand même très linéaire et il n’y a pas vraiment de quêtes annexes développées (bien que vous allez rencontrer une jeune fille et que vous allez partager un moment très mignon ensemble). Il est dommage de ne pas avoir fait plus de quêtes qui dévoilent des cinématiques ou de l’exploration plus hardie.

Ce qu’on espère pour la suite ?

Malgré ces défauts, le jeu est addictif. J’ai fait le jeu en 2 jours! Une fois 5h et puis 10h non stop pour finir par le platiner ! J’ai eu vraiment l’impression de rejouer à un Zelda de mon enfance. Je sais que c’est typiquement le jeu que je referai dans 1 an ou deux ! Maintenant, j’attends de pied ferme le second opus qui est prévu sur PS4 et Xbox One, où le héros semble adulte! Et s’ils gardent la formule, en l’améliorant et en approfondissant la mythologie de l’univers Oceanhorn. Bref pour moi Oceanhorn est une bonne surprise que je vous conseille vivement !

L’avis de Caskull : Il est clair qu’Oceanhorn est une très bonne surprise et un très bon jeu pour un indie. Je suis, par contre, sur la réserve pour le 2 : D’après les dernières vidéos, Cornfox & Bros veulent jouer sur le terrain de Zelda : Breath of the wild et là ils prennent un très gros risque. Pour ce qui est disponible en vidéo, le prochain jeu à l’air de garder le même moteur et les mêmes mécaniques (ce qui est un bon point) mais avec la caméra en vu TPS.

Résultat actuel : le jeu et surtout le personnage principal ont l’air trop rigides. De mon côté, ça va être dur d’être époustouflé par çà après plus de 100h à crapahuter dans Hyrule….

Pour ceux que ça intéresse le jeu sortira version physique sur Playstation 4 et Playstation Vita via Limited Run Games courant juillet ! 

Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas

Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas
7

Gameplay

7/10

Graphismes

9/10

Son

9/10

Durée de vie

5/10

Histoire

6/10

Points positifs

  • Gameplay qui marche !
  • Graphiquement et musicalement beau !
  • Les combats de boss intéressant
  • Exploration et l'histoire
  • Un Zelda pour la Playstation

Points négatifs

  • Enigmes trop simples
  • Pas assez original
  • Le bestiaire un peu faiblard
  • Trop court
  • Un peu trop Zelda...

Related Post

Laisser un commentaire