Légende anneaux

Salut les Genins, je vais vous parler d’un jeu de cartes évolutif prenant place dans un univers médiéval-fantastique japonais : La Légende des Cinq Anneaux. Si vous êtes amateurs de culture asiatique ou tout simplement de bons jeux, ce titre pourrait vous intéresser. La Légende des Cinq Anneaux est un jeu de Nate French, Brad Andres et Erik Dahlman publié par Fantasy Flight Games.

La Légende des Cinq Anneaux est un univers qui commence à faire son petit bout de chemin puisqu’il a été créé en 1995 sous la forme d’un jeu de cartes à collectionner dans un premier temps puis fut adapté en jeu de rôle. Ce test se concentrera sur la nouvelle édition du jeu de cartes à collectionner qui est sorti au début du mois d’octobre.

Mon premier contact avec le jeu se fit un samedi après-midi, avec Younz, alors que nous allions acheter des protèges-cartes pour Assaut sur l’Empire. Le vendeur de notre magasin habituel nous interpelle juste avant notre départ en nous disant “Il faut que vous voyez ça, ce jeu est génial”. Il nous a gentiment fait une présentation du jeu et … le hasard a voulu qu’un tournois d’initiation se déroule à quelques pas de là au même moment. La présentation nous a pas mal intéressés, on s’est décidés à aller jeter un œil au tournoi. A notre arrivée sur le lieu du tournois, il restait une manche à disputer, et deux joueurs nous ont autorisés à suivre leur partie, en nous commentant et expliquant le principe du jeu. Vous vous doutez que si on vous fait un test de La Légende des Cinq anneaux, c’est que le jeu nous a plu et qu’on est repassé en boutique chercher une boîte pour pouvoir faire une partie, dès le soir même.

Mais assez parlé de ma vie, voyons ensemble pourquoi le jeu nous a séduit Younz et moi!

Légende anneaux

Vous l’avez vu plus tôt, La Légende des Cinq Anneaux, que nous appellerons affectueusement L5A à présent est un jeu de cartes évolutif (JCE). Le jeu se présente sous la forme d’une boîte de base et de plusieurs extensions qui paraîtront au fil du temps ; c’est le même modèle que Le Trône de Fer par exemple. Mais à la différence des jeux de cartes à collectionner comme Magic ou Star Wars Destiny, les listes de cartes dans les boîtes de bases ou les extensions sont fixes et connues, vous savez exactement ce que vous aurez dans telle ou telle extension. Et ça, c’est plutôt pas mal pour éviter de cramer son budget jeu pour avoir une seule carte!

Que contient la boîte de base?

En matière de matériel, la boîte de base propose un contenu assez conséquent pour le prix d’une quarantaine d’euros.

Vous y trouverez :

  • 7 cartes Forteresse
  • 17 cartes Province
  • 117 cartes Dynastie
  • 92 cartes Conflit
  • 5 cartes Rôle
  • 1 carte Faveur de l’Empereur
  • 20 pions Statut
  • 50 pions Honneur
  • 40 pions Destin
  • 1 pion Premier Joueur
  • 2 cadrans d’Honneur
  • Et bien évidemment 5 pions Anneau

 

Légende anneaux
Les Cinq Anneaux

Avec autant de matériel, vous aurez de quoi bien découvrir le jeu et son univers et de faire des parties à deux pour bien appréhender les mécaniques de jeu. Le livret de règles est bien fait et propose deux listes de decks lights pour s’initier à deux au jeu. 

L’univers de La Légende des Cinq Anneaux :

De l’Outremonde au sud aux Terres Brûlées du nord, des Montagnes du Crépuscule à l’ouest aux Îles des Épices et de la Soie à l’est, s’étend Rokugan, l’Empire d’Émeraude, régnant depuis plus de mille ans grâce aux sept Clans Majeurs qui servent l’Empereur. Gardiens ou politiciens, les clans remplissent un rôle précis dans la société, et sont aussi variés que puissants. Mais tous doivent respecter le même code d’honneur, la « voie du guerrier », le Bushidō. L’honneur est la valeur maîtresse à Rokugan, et une remarque déplacée peut se révéler plus dangereuse que la lame d’un ennemi juré.”

Légende anneaux

L’univers de L5A est riche, si vous avez envie d’en savoir plus, vous trouverez un résumé de l’histoire dans le livret d’apprentissage de la boîte de base. Chaque clan y a également une page dédiée, permettant d’appréhender la philosophie de chacun et d’orienter son choix pour la construction de deck. Enfin, plusieurs nouvelles pourront étancher votre curiosité, vous pourrez entre autre en trouver sur le site de Fantasy Flight Games (il faut être inscrit sur le site pour pouvoir les télécharger).

Les mécaniques de jeu : 

Les conditions de victoires sont simples dans L5A et sont au nombre de trois. Vous pouvez soit attaquer et détruire la forteresse de votre adversaire, faire tomber son honneur à 0 ou monter le votre à 25.

Vous l’avez lu dans l’introduction, l’univers de Rokugan est loin d’être paisible, L5A est un jeu de cartes dans lequel les affrontements seront nombreux. Cependant, ils auront lieu sur les terrains militaires et politiques, nous y reviendront un tout petit peu plus tard.

Légende anneauxLes decks sont construits autour d’un clan, vous pourrez toutefois ajouter quelques cartes d’un seul autre clan. La forteresse de votre clan est la carte qui définira vos points d’honneur de départ, l’influence de votre clan et le nombre de points de destin dont vous disposerez. Elle contient également une Action que vous pourrez déclencher en jeu.

Au début de chaque tour, votre forteresse vous procure un nombre de points de destin (suivant le nombre imprimé sur la carte). Ces points permettent de recruter des personnages qui viendront constituer votre armée ou de jouer des cartes Evénement ou Attachement. Si vous n’utilisez pas tous ces points dans votre tour, pas de panique, ils sont conservés jusqu’à ce que vous ne vous en serviez.

Légende anneauxEn parlant de recrutement et des points de destin, une des particularités du jeu est que les créatures et personnages que vous avez recrutés sont défaussés en fin de tour. Pour éviter ça, vous pourrez dépenser, au recrutement de l’unité, des points de destin supplémentaires que vous placerez sur la carte ; au lieu de la défausser en fin de tour, vous défausserez un point de destin, si vous ne le pouvez plus la créature est défaussée. Cette petite mécanique toute bête entraînera pas mal de réflexions et sera hautement stratégique.

Légende anneauxLes cartes personnages comportent des valeurs d’attaque en militaire et en politique, pas de défense. Autre point original de L5A, les combats se déroulent sur les plans politiques et militaires. Vous aurez deux offensives à lancer (une sur chaque plan) et votre adversaire aussi. Lorsque vous déclenchez les hostilités, vous choisissez un anneau et sur quel plan vous attaquez. Petite subtilité, vous n’attaquez pas le joueur directement, mais une de ses provinces, vous pourrez assaillir sa forteresse une fois 3 de ses provinces vaincues. Les provinces ont une valeur XX en haut à gauche de la carte, elle représentent la différence de force que vous devrez obtenir en fin de combat pour remporter la bataille. Une province détruite sera retournée et ne pourra plus servir au recrutement.

En remportant le combat, vous pourrez appliquer l’effet de l’anneau avec lequel vous avez attaqué. Le choix de l’anneau est une part importante de la stratégie, les pouvoirs de chaque anneau est puissant mais certains seront plus en phase avec votre stratégie ou même avec vos cartes, des clans comme celui du Phoenix seront influencé par l’anneau mis en jeu. Il faudra donc bien gérer vos unités pour avoir une force et une défense équilibrée, ce n’est pas toujours facile, mais ça donne également de la profondeur au jeu.

Légende anneauxLe recrutement de l’armée est original et tactique. Il se fait carte par carte et tour par tour. Mais, le premier joueur à arrêter gagne un point d’honneur. Il faut également savoir que les unités recrutées seront défaussées à la fin du tour, à moins que vous placiez un ou plusieurs marqueur destin dessus au moment de payer son coût de lancement. Vous pourrez par exemple recruter l’Erudite Appliquée qui ne coûte qu’un point de destin et placer deux autres de ces points dessus au lancement. Sauf effet lui retirant des points de destin, il restera sous votre commandement pour 3 tours.

Dernier point singulier du jeu, la pioche. contrairement aux autres jeux de cartes auxquels j’ai pu jouer, elle n’est pas fixe. En début de tour, chaque joueur va secrètement déterminer un nombre d’honneur sur son cadran d’honneur. Ce nombre va définir le nombre de cartes que le joueur souhaite piocher (entre 0 et 5). Les deux joueurs révèlent en même temps leurs cadrans, chacun pioche le nombre de cartes indiqué. Cependant, celui qui à le plus grand nombre sur son cadran donne un nombre de jetons honneur à son adversaire égal à la différence des deux valeurs! Dans le cas d’une égalité, chacun pioche ses cartes et le tour continue.

Légende anneaux
Les cadrans d’Honneur

Libre à vous de faire le choix de moins piocher en début de tour, en espérant grapiller quelques points d’honneur à votre adversaire, ou alors, concéder ces points d’honneur en espérant piocher des cartes supplémentaires qui permettront de faire la différence en combat.

Etant joueur de Magic à la base, j’étais un peu déstabilisé par la mise en place de L5A que je trouvais un peu chargée : les deux decks de chaque coté des provinces, les cartes à l’envers… tout ça donne l’impression d’un jeu assez velu au premier abord mais au final après explications et une partie, tout est fluide.

Légende anneaux
Le board de La Légende des Cinq Anneaux

L5A est un jeu compétitif et à ce titre, vous pourrez participer à de nombreux tournois, entre amis bien sûr mais également officiels. La communauté autour de La Légende des Cinq Anneaux rassemble de plus en plus de joueurs et est de plus en plus active.  

Mais il faut savoir que quand on parle de jeu de cartes évolutif, pour ce jeu on est bien au delà des extensions. Les tournois influencent l’histoire et le gameplay. Quand un joueur gagne un tournoi avec un clan, l’histoire du clan est modifié en conséquence, il gagne en puissance dans le lore. Chaque gagnant laisse son empreinte dans l’histoire du jeu, c’est un aspect vraiment appréciable et qui est amplifié par la volonté des joueurs de faire gagner leur clan, il y a des vrais rivalités entre les joueurs et certains défendent leur maison à tout prix alors que le metagame ne leur est pas du tout favorable. Il est pas rare de voir les tournois se transformer en véritables conventions costumées.

Légende anneaux

Parlons un peu matos et prix. La boîte de base de La Légende des 5 anneaux permet à deux joueurs de s’initier au jeu, mais ne leur permet pas de se créer deux decks jouables en tournois. Elle est proposée au prix de 40 euros et contient (entre autres) une liste pour créer deux jeux d’initiation. Les deux jeux  proposés sont composés de decks conflits et Dynasties ne comportent que 30 cartes, ils ne sont donc pas jouables en parties “traditionnelles”. En revanche, ces propositions de jeux sont parfaites pour s’initier au jeu et à ses rudiments.

Les règles limitent les cartes à trois exemplaires dans les decks donc vous l’aurez compris il faudra trois boites de base aux acharnés qui voudront personnaliser leurs decks et les optimiser à l’extrême.

Cependant, ne criez pas trop vite, cet achat est parfaitement optionnel et à réserver aux joueurs vétérans. Vous pourrez créer des jeux parfaitement viables en tournois et compétitifs avec une seule boite de base. Les extensions quant à elles sont proposées aux alentours d’une quinzaine d’euros et contiennent 60 cartes : 20 cartes différentes en trois exemplaires chacune. Donc nul besoin de se procurer les extensions en plusieurs exemplaires. A ce jour, 6 extensions sont sorties et elles forment le cycle Impérial.

 

Légende anneauxAutre point qu’il me paraît essentiel d’aborder, la direction artistique du jeu. Les illustrations sont sublimes. Toutes dans un style évidemment japonisant, les personnages sont magnifiquement détaillés, les couleurs chatoyantes… Je suis séduit. Les illustrations ne sont pas coupées sur les cotés par des bordures, on peut en profiter pleinement. Les decks conflit et dynastie on des dos différents, permettant de les identifier au premier coup d’oeil. Tout rappel le Japon féodal traditionnel, les matériaux bois, papier, la calligraphie comme écrite au pinceau, les jetons destin en fleurs de cerisier. Aucune faute de goût, tout est cohérent, très agréable et de grande qualité.

Vous l’aurez vu au travers de ces quelques lignes, les mécaniques de La Légende des Cinq Anneaux sont extrêmement riches et propices à l’élaboration de decks variés mais toujours intéressants. On pourra orienter son deck vers le gain d’honneur pour atteindre rapidement les 25 points assurant la victoire, un deck ultra agressif pour remporter les affrontements… C’est à vous de faire le choix selon vos affinités. Le mot “choix” semble être le maître mot de ce jeu, vous choisissez, le clan, les anneaux lors des combats, le nombre de cartes que vous voulez piocher, quand arrêter le recrutement… L5A offre un terrain de jeu quasiment inépuisable! Younz et moi avons été complètement séduits par ce jeu de cartes et on tape régulièrement le carton dans l’univers du Rokugan, c’est pour ça qu’on vous recommande chaudement d’y jeter un oeil.

Récap de la rédac

Nombre de joueurs 2
Durée d’une partie 45 minutes
Éditeur FFG
Prix 40€
Prix d’une extension 15€

Related Post

Laisser un commentaire