Trouver un jeu de société moderne, rapide, marrant, facile à mettre en place et demandant un peu de réflexion avec peu de moyen sur la table il n’y en a pas des tas. Surtout quand on veut sortir des mêmes jeux familiaux tout en restant très accessible. Et c’est le cas de Kingdomino. Si vous aimez les dominos et la stratégie, ce jeu est pour vous !

Des Dominos ? Oui mon Seigneur !

Kingdomino est un jeu de Bruno Cathala prévu pour 2 à 4 joueurs de 8 ans et plus. Les parties prennent environ 15 minutes, ce qui est une bonne moyenne pour être ni trop rapide ni trop long (et donc choper la lassitude dans les deux cas !). Les règles sont un peu « bizarres » sur le papier mais dès que la partie test est passée, on se retrouve à enchaîner les parties !

Le principe du jeu est simple : Construire son royaume dans un espace délimité (j’explique en détails plus tard ne vous inquiétez pas) à l’aide de dominos et essayer de gagner un max de points en ayant les zones les plus riches que l’adversaire !

La boî-boîte :

La boîte de taille réduite contient les éléments suivants :

  • 4 tuiles de départ.
  • 4 châteaux à monter de couleurs différentes.
  • 8 jetons « seigneur » (les 4 couleurs en double exemplaires).
  • 48 tuiles dominos numérotées au dos.
  • Le manuel de jeu.

Et comment qu’on joue Messire ?

Phase de préparation :

  1. Chaque joueur choisit sa couleur et place sa tuile de couleur avec son château dessus devant lui. Pour la partie à 2 joueurs, chaque joueur aura 2 royaumes à gérer.
  2. On se sert de la boîte comme support des dominos. On mélange ces tuiles puis on les place dans la boîte, comme si on rangeait le tout : Ce sera la pioche.
  3. Si vous jouez à 2 : Vous jouez avec seulement 24 dominos.
    Si vous jouez à 3 : Vous jouez avec seulement 36 dominos.
    Si vous jouez à 4 : Vous jouez avec la totalité des dominos (48).
  4. On prend 4 tuiles au hasard et on les place face numérotée en colonne et respectant l’ordre croissant des numéros. Ex : les tuiles 4, 12 , 32 et 8 ont été piochées, on place donc la 4, puis en dessous la 8, puis la 12 et enfin la 32.
  5. On pioche ensuite 4 autres tuiles et on recommence à côté de la première colonne.

Les phases de choix de domino à chaque tour ressemblera à çà, jusqu’à épuisement de la pioche.

Phase de jeu :

  • On retourne ensuite les colonnes : Chaque tuile dévoile son domino de territoire. Il peut y avoir 1 territoire complet ou 2 territoires différents. C’est comme les dominos avec les chiffres !
  • On mélange ensuite les pions de couleurs (dans les mains, dans un sachet non-transparent, dans un gobelet… bref à l’abri des regards !) et on les sorts un par un.
  • Chaque joueur posera son jeton sorti sur la tuile qui l’intéresse, à tour de rôle. Les tuiles serviront de « sens de jeu » : celui qui a prit la tuile au plus petit chiffre commence en premier puis sélectionne une tuile de son choix de la deuxième colonne et on joue chacun son tour.
  • Chaque joueur place donc son domino à côté de sa tuile « château », à tour de rôle, en répétant ensuite les phases « Tuile » : On re-pioche 4 tuiles, on les place dans l’ordre croissant, on les retourne, etc, etc…

But du jeu :

Le but étant d’avoir le royaume le plus riche sur la fameuse zone délimitée : Elle sera de 5×5 cases (1 case = 1/2 domino). Vous avez donc un royaume limité à 4 dominos 1/2 de côté pour marquer le plus de points. Chaque domino peut être collé à un autre tant qu’un des carré de celui-ci touche le même territoire : une forêt à une forêt, une plaine à une plaine, etc, etc… Qu’importe le sens ! Comme les dominos, toujours! Simple, non ?

Si jamais un joueur doit prendre un domino qui ne peut pas se coller à une parcelle de ses territoires, celui-ci est tout simplement défaussé (hors-jeu).

La fin d’une partie à 2 joueurs, avec la règle additionnelle de royaume en 7×7

Le calcul de points est simple : A la fin de la partie (quand toutes les tuiles sont épuisées dans la pioche), il suffit de calculer le nombre de cases de chaque territoire multiplié par le nombre de couronnes qu’il possède. Attention : sans couronne dans le territoire, c’est le zéro assuré !

Exemple : Vous avez 7 tuiles de forêt qui se touchent dont 2 d’entre-elles ont 1 avec une couronne et 1 avec 2 couronnes : Vous avez donc 3 couronnes (2+1) multiplié par 7, ce qui fait 21 au total.

Il suffit de faire pareil avec les autres territoires et calculer le résultat final de chacun : Le plus gros score gagne !

Et si il y a égalité, il suffit de calculer le nombre de cases entre les exæquos, celui qui a le royaume le plus complet gagne. ET SI (et oui, ça arrive) que les scores soient encore égaux, celui qui a le plus de couronnes gagne ! 😉

Et si on veut jouer autrement votre seigneurie ?

Le jeu comporte quelques variantes de règles. Vous pouvez aussi-bien en jouer une que les mélanger :

Dynastie : Jouez 3 manches de suites et calculez votre score total sur les 3 générations !

Empire du milieu : Marquez 10 points bonus si votre château se trouve au milieu de votre royaume (vraiment le milieu !).

Harmonie : Marquez 5 points bonus si votre royaume est complet (pas de trou, aucun domino défaussé).

Le grand duel : réservé à 2 joueurs, vous devez cette fois étendre votre royaume à un format de 7×7 et utiliser tout les dominos ! (le plus fun à 2 joueurs à mon goût).

Verdict :

Les parties se sont rapidement enchaînées avec ma femme, nous ne pensions pas nous amuser autant avec un jeu si simple ! Au fil des parties, le jeu devenait plus stratégique, les temps de réflexions plus long : Faut-il prendre à tout prix les couronnes ? Jouer en premier au tour suivant pour avoir le choix au tour d’après ? Que va-t-il privilégier comme territoire ? Ce ne sont quelques-unes des questions que l’ont fini par se poser pour battre l’autre et éviter le petit taquet sournois qui vous fera perdre le précieux territoire manquant. Si vous aimez les jeux joliment faits, simples et rapide, achetez-le ! Kingdomino est parfait pour tout les âges de part sa simplicité et peut-être très, très marrant lors d’une soirée *tousse* arrosée ! 😀

 

Récap de la Rédac

Nombre de joueurs 2 à 4
Age conseillé à partir de 8 ans
Durée d’une partie 15 minutes
Éditeur Blue Orange
Tarif 17,50€

 

Related Post

Laisser un commentaire